Geniès
Biographie
Évêque de l’Église catholique
Évêque de Maguelone
Avant 597 – vers 652

Geniès (ou Génésius ou Ginésius) était évêque de Maguelone à la fin du VIe siècle.

BiographieModifier

Au mois de mai 589, il représente au IIIe concile de Tolède convoqué par le roi wisigoth Récarède Ier, en sa qualité d'archidiacre, Boèce, l'évêque de Maguelone alors en fonction qui ne pouvait s'y rendre[HL Tome I 1]. Au mois de mai 597, Geniès apparaît comme évêque de Maguelone à un nouveau concile, convoqué toujours par Récarède Ier[HL Tome I 2]. Il est mentionné toujours en tant qu'évêque de Maguelone lors du IVe concile de Tolède, au mois de décembre 633, mais fut représenté par son vicaire ou archidiacre Etienne[HL Tome I 3],[Aigr 1].

Sa date de décès se situerait aux alentours de l'année 652[FPMP1 1] et son successeur en tant qu'évêque semble être Gumild vers 654[FPMP1 1], même si Charles d'Aigrefeuille mentionne un certain Eumenius dont le rôle, en tant qu'évêque est plus qu'hypothétique[Aigr 1].

FamilleModifier

Notes et référencesModifier

  1. Livre VII - LXVII. — Les évêques de la Septimanie assistent au troisième concile de Tolède. p.648
  2. Livre VII - LXXVIIL — Concile de Tolède. — Thierri, soutenu des troupes de la Gothie, fait la guerre à Clotaire. p.656
  3. Livre VII - VIII. — Quatrième concile de Tolède. — Les évêques de la Septimanie y assistent. p.683
  • Charles d'Aigrefeuille, Histoire de la ville de Montpellier : Seconde partie, Montpellier, édition Rigaud,
  1. a et b p.4
  • M.H. Fisquet, La France Pontificale, Histoire chronologique et biographique des Archevêques et évêques de tous les diocèses de France : Montpellier, 1re partie, Paris, Repos, , 592 p. (lire en ligne)
  1. a et b p.43

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier