Gaston Peyrouton Laffon de Ladebat

officier de marine français
Gaston Peyrouton Laffon de Ladebat
Biographie
Naissance
Disparition
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 43 ans)
Décès
Nationalité
Formation
Activité
Parentèle
Abel Peyrouton (cousin)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Grade militaire
Distinction
Père-Lachaise - Division 39 - Laffon de Ladebat et Widmer 02.jpg
Plaque commémorative

Gaston Peyrouton puis Peyrouton Laffon de Ladebat est un officier de marine français, commandant de l’École navale ainsi que du vaisseau école Le Borda en 1881.

L'aviso Le Renard, que commandait Gaston Peyrouton Laffon de Ladebat lors de son naufrage en 1885.

BiographieModifier

Gaston Peyrouton né à Paris le , il sort de l’École navale en 1860 et participe en mer à la campagne de Chine comme lieutenant de vaisseau. Il est fait chevalier de la Légion d’honneur en 1872.

Nommé capitaine de frégate, il prend le commandement de l'aviso Le Renard et part en mission en 1885 dans le golfe d'Aden. Prit dans un typhon lors de la traversée d’Obock à Aden, il disparaît en mer avec son navire dans la nuit du .

Gaston Peyrouton est un descendant en ligne féminine de l'armateur bordelais Jacques-Alexandre Laffon de Ladebat et du député abolitionniste André-Daniel Laffon de Ladebat en tant que neveu du vice-amiral André Émile Léon Laffon de Ladebat. C'est par un décret du qu'il a été autorisé à ajouter à son nom celui de la famille Laffon de Ladebat[1].

Gaston Peyrouton Laffon de Ladebat laisse après sa mort, un manuscrit autographe relatant sa navigation et ses escales durant les années 1862 et 1863.

Sources et bibliographieModifier

  • Service Historique de la Défense, Archives de la Marine, Série A. Commandement de la marine 1715-1946[2]
  • Dictionnaire des marins français, Étienne Taillemite, 1990[3].
  • École Navale, Marine Nationale, AEN. http://www.anciens-navale.fr/[4],[5]

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Pierre-Marie Dioudonnat, Le Simili-nobiliaire français, Sedopols, 2012, page 633.
  2. « Le SHD à Vincennes »
  3. Etienne Taillemitte, Dictionnaire des Marins français, Taillandier,
  4. Etienne Taillemite, Dictionnaire des Marins Français, Taillandier,
  5. « Ecole Navale »