Ouvrir le menu principal
Ne doit pas être confondu avec Gaston Méry (explorateur).
Gaston Méry
Mery, Gaston.jpg
Fonction
Conseiller municipal de Paris
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 43 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Gaston Méry né en 1866 et mort en 1909, est un essayiste, pamphlétaire et journaliste français d'extrême droite.

BiographieModifier

Disciple d'Édouard Drumont[1], Gaston Méry est le rédacteur en chef du journal antisémite La Libre Parole[2]. Il est l'inventeur du terme « racisme » dans son roman Jean Révolte. Sa revue, L'Écho du Merveilleux, consacre plusieurs numéros à authentifier les apparitions mariales de Marie Martel à Tilly-sur-Seulles[3]. Dans La Libre Parole, il prend la défense de Jean-Baptiste Bidegain, attaqué médiatiquement durant l'Affaire des fiches.

ŒuvresModifier

  • L'École où l'on s'amuse, Paris, Albert Savine, 1890.
  • Jean Révolte, roman de lutte, Paris, E. Dentu, 1892.
  • La Voyante de la rue de Paradis et les apparitions de Tilly-sur-Seulles, Paris, E. Dentu, 1896.
  • La Voyante et les maisons hantées, Paris, E. Dentu, 1896.
  • La Voyante et ses détracteurs : Nouveaux prodiges dans le Calvados, Paris, E. Dentu, 1896.
  • Les Mémoires de Vacher, le tueur de bergères, Librairie des publications populaires, 1897-1898.
  • Loubet-la-Honte, I: Son caractère, ses débuts, sa fortune, Paris, Librairie antisémite, 1899.
  • Loubet-la-Honte, II: Les conventions scélérates, le Panama, Dreyfus, Paris, Librairie antisémite, 1900.
  • Un complot maçonnique: La Vérité sur Diana Vaughan, Paris, Blériot.

PréfaceModifier

Bon de Novaye, Ce qui va nous arriver: Guerre et révolution d'après 45 prophéties anciennes et modernes, préface de Gaston Méry, Paris, Chamuel, 1896, p. 155.

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. « La Haine du Midi ».
  2. Jean-Marie Seillan, « Nord contre Sud. Visages de l'antiméridionalisme dans la littérature française de la fin du XIXe siècle », dans Loxias, Loxias 1, mis en ligne le 15 décembre 2003.
  3. Francis Bertin, « Prophétisme et politique », dans Politica Hermetica, n° 8, p. 54.

Liens externesModifier