Gaspard-Marie-Victor de Choiseul d'Aillecourt

personnalité politique française

Gaspard-Marie-Victor, comte de Choiseul d'Aillecourt, né le à Paris et mort le , est un militaire et homme politique français, député de l'Orne pendant la Restauration.

Gaspard-Marie-Victor de Choiseul d'Aillecourt
Fonction
Député de l'Orne
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 55 ans)
Nationalité
Activité
Famille
Père
Fratrie

BiographieModifier

Victor est le fils ainé de Michel-Félix-Victor de Choiseul d'Aillecourt, député, frère de Maxime de Choiseul d'Aillecourt, préfet, et beau-frère d'Augustin Louis Charles de Lameth, député[1].

Victor est sous-lieutenant des gendarmes de la Garde pendant la Première Restauration, quand, en , il est présenté par son frère Maxime au roi Louis XVIII, qui le nomme Chevalier de Saint-Louis. Le , il est promu colonel du 19e régiment de chasseurs à cheval. Il préside alors le collège d'arrondissement de Versailles et est présenté candidat à la députation[2].

Le , Victor de Choiseul d'Aillecourt fut élu député par le collège de département de l'Orne. Il siégea parmi les royalistes de la droite, vota avec eux et fit partie de la contre-opposition qui combattit le ministère Villèle.

Il fut réélu le , puis le . Choiseul d'Aillecourt ne reconnut pas le gouvernement de Louis-Philippe, il refuse le serment et rentre alors dans la vie privée[3]. Il est mort en 1835 à 55 ans. Son corps repose dans le caveau des familles de Machault et de Choiseul au cimetière d'Arnouville[4].

RéférencesModifier