Garth Knox

musicien écossais, altiste
Garth Knox
Description de l'image Garth Knox 4231.jpg.

Naissance (64 ans)
Dublin, (Irlande)
Activité principale altiste, violiste
Style Musique contemporaine, musique de la Renaissance
Éditeurs Naïve Records, ECM Records
Site internet Site officiel

Garth Knox, né le à Dublin en Irlande, est un musicien écossais, altiste, interprète de musique contemporaine, dont le répertoire s'étend de la musique médiévale à celle du XXIe siècle.

BiographieModifier

Garth Knox est le plus jeune garçon d'une famille de quatre enfants qui tous ont joué des instruments à corde. Bien que né en Irlande, il a été élevé en Écosse et a choisi d'apprendre l'alto comme premier instrument. Il a étudié au Collège royal de musique (Royal College of Music) avec Frederic Riddle à Londres, où il a remporté plusieurs prix. En 1983, Pierre Boulez l'a invité à devenir membre de son Ensemble InterContemporain à Paris. Garth Knox a rejoint le Quatuor Arditti à Londres en 1990 et y a joué jusqu'en 1997[1]. Il a collaboré avec un nombre de grands compositeurs actuels, tels que György Ligeti, Iannis Xenakis, Karlheinz Stockhausen, Pierre Boulez, György Kurtág, Salvatore Sciarrino, Hans Werner Henze, etc.

Il s'est ensuite installé en 1998 à Paris, où il vit actuellement. Il donne de nombreux concerts en tant que soliste en alto et viole d'amour, avec ou sans le secours de l'électronique, collaborant souvent avec des chorégraphes ou des metteurs en scène. Il explore les possibilités du répertoire baroque et le développe en improvisant, notamment avec le chanteur basque Beñat Achiary, le contrebassiste de jazz Bruno Chevillon, la flutiste à bec Magali Imbert, le saxophoniste Steve Lacy ou le violoniste Dominique Pifarely. En 2016, il enregistre un volume du Book of Angels de John Zorn.

Discographie et distinctionsModifier

Garth Knox a enregistré de nombreux CD, dont plusieurs ont gagné des prix :

Notes et référencesModifier

  1. (en) Garth Knox, « Garth Knox », Biographie sur le site officiel, (consulté le 9 juillet 2010)
  2. Ces pièces étaient conçu pour une conférence sur le sujet d’Utopia (les trois duos, avec Magali Imbert, flutes, sont écrits, et les trois solos de Garth Knox (alto, viole d’amour et vièle médiévale) sont improvisés Cf. Site d'Utopian dances
  3. (en) « D'Amore », The Strad, vol. 119, no 1421,‎ , p. 108 (ISSN 0039-2049)
  4. (en) « Disc of the month », Gramophone, vol. 86, no 1035,‎ , p. 75 (ISSN 0017-310X)
  5. (en) « ECM New Series 2157 », Catalogue, (consulté le 31 janvier 2013)
  6. (en) « Garth Knox: Saltarello (2012), Revue des CD de jazz par Hrayr Attarian », Review, (consulté le 31 janvier 2013)

SourcesModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier