Gare de Lobbes

gare ferroviaire belge

Lobbes
Image illustrative de l’article Gare de Lobbes
Bâtiment voyageurs et entrée de la gare.
Localisation
Pays Belgique
Commune Lobbes
Adresse Place de la Gare du Nord
6530 Thuin
Coordonnées géographiques 50° 20′ 46″ nord, 4° 15′ 42″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCB
Exploitant SNCB
Code UIC 88717124
Services (M)S63
Caractéristiques
Ligne(s) 130A, Charleroi à Erquelinnes (frontière)
109, Mons à Chimay
Voies 1
anciennement 3 (+ voies de service)
Quais 2 (dont un central)
Altitude 123 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Bus voir Intermodalité

La gare de Lobbes est une gare ferroviaire belge de la ligne 130A, de Charleroi à Erquelinnes (frontière), située à proximité du centre-ville de la commune de Lobbes dans la province de Hainaut en Région wallonne.

Elle est mise en service en 1852 par la Compagnie du chemin de fer de Charleroi à la frontière de France avant d'être reprise par la Compagnie du Nord - Belge en 1854. C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains du réseau suburbain de Charleroi (trains S).

Situation ferroviaireModifier

Établie à 123 mètres d'altitude, la gare de Lobbes est située au point kilométrique (PK) 16,90 de la ligne 130A, de Charleroi à Erquelinnes (frontière), entre les gares de Thuin et de Fontaine-Valmont[1]. C'est un ancien nœud ferroviaire situé au PK 31,4 de la ligne 109, de Mons à Chimay (fermée) dont seul le tronçon entre les anciennes gares de Thuin-Ouest (musée) et Biesme-sous-Thuin est utilisé par l'association ASVi (Tramway Lobbes Thuin) pour faire circuler du matériel historique de l'ancienne Société nationale des chemins de fer vicinaux.

HistoireModifier

La station de Lobbes[2] est mise en service, le , par la Compagnie du chemin de fer de Charleroi à la frontière de France, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation sa ligne de Charleroi-Sud à Erquelinnes[3]. Elle devient une gare de la Compagnie du Nord - Belge[4] lorsqu'elle reprend l'exploitation de la ligne le [5].

En 1880-1882, elle devient une gare de bifurcation avec la ligne 109, de Mons à Chimay mise en service par les Chemins de fer de l'État belge[6].

La gare possédait plusieurs voies de garage démontées au profit de celle de Lobbes-Garages, au nord de la ville. L'une des voies et le quai attenant au bâtiment des voyageurs sont inutilisées depuis 2020.

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Gare[7] SNCB, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, sans guichet, ouvert tous les jours.

Il n'y a passage sous voies, la traversée des voies se fait par une traversée à niveau, supervisée par le personnel.

DesserteModifier

Lobbes est desservie par des trains Suburbains (S) de la SNCB, qui effectuent des missions sur la ligne 130A Charleroi - Erquelinnes en tant que ligne S63 du RER de Charleroi[8] (voir brochure SNCB de la ligne 130A[9]).

En semaine, la desserte cadencée à l'heure est constituée de trains S63 entre Erquelinnes et Charleroi-Sud renforcés par trois trains P ou S63 supplémentaires d’Erquelinnes à Charleroi-Sud (deux le matin, un l’après-midi) et trois trains S63 supplémentaires de Charleroi-Sud à Erquelinnes (un le matin, deux l’après-midi).

Les week-ends et jours fériés, la desserte est réduite à des trains S63 entre Charleroi-Sud et Erquelinnes circulant toutes les deux heures.

IntermodalitéModifier

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[7]. La gare est desservie par les bus des lignes 21, 91, 119 et 109a.

Patrimoine ferroviaireModifier

Le bâtiment voyageurs, construit par la Compagnie du Nord - Belge est présent sur le site en bon état. Ce bâtiment "standard", doté d'ailes de quatre travées, est identique à ceux bâtis en France par les Chemins de fer du Nord. Il possède encore sa marquise de quai[10].

Notes et référencesModifier

  1. Infrabel, Guide du réseau, Annexe C Cartes, Carte technique du réseau, révision 01/07/2020.
  2. (nl) Site gbspjps.quartam.on-rev.com : Lobbes lire (consulté le 8 avril 2012).
  3. (nl) Paul Kevers, « Lijn 130A », sur Belgische spoorlijnen (consulté le ).
  4. « Chemin de fer de Charleroi à la frontière de France », dans Annuaire spécial des chemins de fer Belges, V. Devaux et Cie, 1869 p. 131 intégral (consulté le 8 avril 2012).
  5. R. Demeur, Chemins de fer du Nord, dans Les chemins de fer français en 1860 : Statuts des compagnies, notices historiques-situations financières avec une introduction, 1860 p. 23 intégral (consulté le 8 avril 2012).
  6. (nl) Paul Kevers, « Lijn 109 », sur Belgische spoorlijnen (consulté le ).
  7. a et b « Lobbes », sur SNCB (consulté le ).
  8. « Brochure Trains S », sur www.belgiantrain.be, (consulté le ).
  9. « Brochures de ligne - SNCB », sur www.belgiantrain.be, (consulté le ).
  10. « Les gares belges d'autrefois. La gare de Lobbes. Guy Demeulder. », sur garesbelges.be (consulté le ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Erquelinnes Fontaine-Valmont   S63 Thuin Charleroi-Sud