Ouvrir le menu principal

Gare de Bruyères (Vosges)

gare française
Ne doit pas être confondu avec Gare de Bruyères-sur-Oise.

Bruyères
Image illustrative de l’article Gare de Bruyères (Vosges)
Les voies et les quais (dont un abri).
Localisation
Pays France
Commune Bruyères
Adresse Avenue Gambetta
88600 Bruyères
Coordonnées géographiques 48° 12′ 18″ nord, 6° 43′ 07″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Services Gare fermée
Caractéristiques
Ligne(s) Arches à Saint-Dié
Mont-sur-Meurthe à Bruyères
Voies 2 (+ voies de service)
Quais 2
Transit annuel 58 767 voyageurs (2016)[réf. nécessaire]
Altitude 463 m
Historique
Fermeture 2018

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Bruyères

Géolocalisation sur la carte : Grand Est

(Voir situation sur carte : Grand Est)
Bruyères

Géolocalisation sur la carte : Vosges

(Voir situation sur carte : Vosges)
Bruyères

La gare de Bruyères (Vosges) est une gare ferroviaire française de la ligne d'Arches à Saint-Dié, située sur le territoire de la commune de Bruyères, dans le département des Vosges, en région Grand Est.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), mais qui est désormais fermée à tout trafic.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 463 mètres d'altitude, la gare de Bruyères (Vosges) est située au point kilométrique (PK) 19,329 de la ligne d'Arches à Saint-Dié, entre les gares fermées de Laval (Vosges) et de Laveline-devant-Bruyères. Ancienne gare de bifurcation, elle était l'aboutissement de la ligne de Mont-sur-Meurthe à Bruyères (fermée et partiellement déclassée), où la gare précédente est celle fermée de Belmont.

HistoireModifier

Elle est la seule gare de croisement possible sur la ligne, car son évitement n'a pas été démonté. Par ailleurs, une large partie du faisceau de la gare a été démantelée dans les années 2000 ; subsistent quelques voies de garage et des voies à quai.

Le , circule le dernier train de voyageurs ; à compter du lendemain, la desserte de la ligne par des trains TER, et donc de cette gare SNCF, est interrompue ; elle est remplacée par une substitution routière[1] (autocars effectuant principalement la liaison TER Grand Est Épinal – Saint-Dié-des-Vosges). Toutefois, un guichet subsiste[2].

Notes et référencesModifier

  1. Floriane REMY, « Dernier train entre Epinal-Saint-Dié : les opposants à la fermeture de la ligne se retrouvent en gare de Bruyères », sur vosgesmatin.fr, (consulté le 3 janvier 2019).
  2. « Gare Bruyères (Vosges) », sur ter.sncf.com/grand-est (consulté le 27 décembre 2018).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier