Galfridus Walpole

homme politique anglais

Galfridus Walpole (1683 - ) était un officier de la Royal Navy, homme politique et maître des postes du Royaume de Grande-Bretagne. Il a perdu son bras droit après une bataille navale contre les Français à Vado Bay, en Italie, en 1711 et a commandé des navires pour une nouvelle période de neuf ans. Il a siégé à la Chambre des communes de 1715 à 1721, date à laquelle il a pris ses fonctions de ministre des Postes.

Galfridus Walpole
Image dans Infobox.
Fonctions
Maître des postes du Royaume-Uni (en)
-
Membre du 5e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 43 ans)
Activité
Père
Robert Walpole (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Mary Burwell (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Autres informations
Arme
Grade militaire
Captain (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Commandements
HMS Lion (en) (-), HMS Peregrine Galley (en) (-)Voir et modifier les données sur Wikidata

JeunesseModifier

Il est né en 1683, fils de Robert Walpole (colonel) (en) et de Mary Burwell, de Houghton, dans le Norfolk, et était le frère cadet de l’homme politique Robert Walpole. En 1709, il épousa Cornelia Hays, mais ils n'eurent pas d'enfants[1].

Carrière navaleModifier

En 1706, il était commandant du HMS Solebay, une frégate de sixième classe de 24 canons[2],[3] suivie par HMS Feversham et entre 1707 et 1709, il a commandé le HMS Poole, une frégate de cinquième classe. De 1710 à 1714, il était responsable du HMS Lion, un navire de ligne de Quatrième rang de 60 canons. Son dernier commandement était sur le HMS Peregrine Galley de 1716 à 1720, un navire qui devint plus tard un yacht royal[4].

Le 22 mars 1711, alors qu’il commandait Lion, le navire de Walpole se trouvait dans la baie de Vado, sur la côte italienne de la Méditerranée, en tant que croiseur de surveillance lorsqu'il a aperçu quatre navires ennemis français. Walpole a été tellement blessé que son bras droit a été amputé par le chirurgien du navire, John Atkins. Il s'est assis pendant deux nuits avec Walpole, qui n'a pas remercié le chirurgien pour son attention[5].

Carrière politiqueModifier

 
Hôpital de Greenwich de Canaletto en 1752

Lors de l'élection générale de 1715, Walpole fut élu sans opposition en tant que député de Lostwithiel, en Cornouailles[1]. Également en 1715, il est nommé trésorier de l'hôpital de Greenwich, à Londres[3]. Il a été nommé ministre des Postes adjoint le 8 avril 1721 alors qu'il était contraint de quitter son siège au Parlement, et a également démissionné en tant que trésorier de l'hôpital de Greenwich. Il resta en poste comme maître de poste pour le reste de sa vie . En 1725, il conclut un bail avec Westcombe Park, une propriété appartenant à Sir Gregory Page, second baronnet[6].

RéférencesModifier

  1. a et b WALPOLE, Galfridus (1683-1726), of Westcomb House, Blackheath, Kent, Boydell & Brewer, (ISBN 978-0-11-880098-3, lire en ligne)
  2. Rif Winfield, British Warships in the Age of Sail 1603-1714 : Design, Construction, Careers and Fates, Barnsley, Seaforth Publishing, , 249 p. (ISBN 978-1-84832-040-6, lire en ligne)
  3. a et b The Naval Chronicle for 1805, Volume 14, Londres, I. Gold, , 92–93 p. (lire en ligne)
  4. « Galfridus Walpole (d. 1726) », ThreeDecks.org (consulté le 25 juillet 2014)
  5. William Laird Clowes, The Royal Navy, a history from the earliest times to the present, Londres, Sampson Low, Marston and Company, , 531 p. (lire en ligne)
  6. « Westcombe Woodlands: History: The Middle Ages to the Eighteenth Century », Westcombe Woodlands, (consulté le 5 juillet 2014)