Ouvrir le menu principal

Galerie David d'Angers

musée français
Galerie David d'Angers
Angers - Abbaye Toussaint (1).jpg
La galerie dans l'ancienne abbaye Toussaint d'Angers.
Informations générales
Ouverture
Visiteurs par an
22 691 (2011)
Site web
Collections
Collections
Sculptures de David d'Angers
Nombre d'objets
environ 700 dont l'ébauche au tiers du fronton du Panthéon de Paris et de nombreux médaillons
Bâtiment
Article dédié
Localisation
Pays
Commune
Adresse
33 bis, rue Toussaint
49100 Angers
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Angers
voir sur la carte d’Angers
Red pog.svg

La galerie David d'Angers est un musée situé à Angers en Maine-et-Loire, dans le site de l'ancienne abbaye Toussaint. Il est dédié aux œuvres du sculpteur David d'Angers, dont il tient son nom. La collection est composée essentiellement des plâtres originaux qui sont les étapes préparatoires à la sculpture de bronze ou de marbre. L'établissement est labellisé « Musée de France ».

Sommaire

HistoriqueModifier

L'artiste angevin Pierre-Jean David d'Angers (1788-1856), sculpteur, médailleur et dessinateur du XIXe siècle, produit une importante quantité d'œuvres[1]. En 1811, il offre à la ville trois de ces œuvres récompensées[2]. Il devient une figure célèbre du romantisme dans sa région natale, à qui il fait don de nombreuses œuvres[3]. À partir de 1839 la ville d'Angers lui consacre un lieu d'exposition, localisé pendant près de cent cinquante ans dans le réfectoire du musée des beaux-arts[4],[5]. Au début du XXe siècle, la plus importante collection de sculpture du musée est celle de David d'Angers, comprenant plus de 400 pièces données par l'artiste, complétée en 1903 par la donation de Mme Leferme, née David-d'Angers[2].

Au début des années 1980 la décision est prise de transférer l'exposition dans l'ancienne abbatiale Toussaint, datant du XIIe siècle et complètement restructurée en 1984 par l'architecte Pierre Prunet pour y accueillir le musée. Le toit et sa charpente, par exemple, ont été réalisés en poutres métalliques couvertes intégralement de panneaux de verre laissant passer la lumière zénithale naturelle, l'ensemble étant agrémenté des matériaux locaux comme le tuffeau et l'ardoise[6],[7],[8]. La galerie David d'Angers est créée en 1983[9],[10] et inaugurée le 22 mai 1984[7].

L'établissement est labellisé Musée de France[8]. Sa fréquentation est de 25 264 visiteurs en 2003, 20 055 en 2007[11] et 22 691 en 2011[12].

CollectionsModifier

Les œuvres de David d'Angers sont aujourd'hui disséminées dans plusieurs parties du monde, principalement en Europe et aux États-Unis. Le musée David d'Angers permet d'accéder aux œuvres dans un lieu unique, dont la collection est principalement constituée de modèles d'atelier en plâtre. On y trouve des statues, des bustes et des médaillons[13]. En février 2016, le catalogue Joconde répertorie 985 œuvres dans l'établissement[14].

Les collections de sculptures, imposantes par leur taille, sont placées au niveau bas de façon à créer une perspective depuis la mezzanine. On peut y voir une œuvre majeure, constituée des travaux préparatoires à la réalisation du fronton du Panthéon de Paris[8], dont une sculpture réalisée au tiers et visible à hauteur d'homme[5]. La mezzanine accueille les plus petites œuvres, dessins, bustes de personnalités littéraires, politiques ou amis de David, ainsi qu'une centaine de médaillons[14].

Quelques œuvresModifier

StatuesModifier

BustesModifier

MédaillonsModifier

Expositions temporairesModifier

La galerie David d'Angers propose un accrochage renouvelé de ses collections. C'est ainsi que l'établissement présente en 2014 les dessins de l'artiste pour le décor du théâtre de l'Odéon[13], en 2015 les liens entre son art du portrait et la phrénologie, et en 2016 les étapes de sa carrière ainsi que les techniques de la sculpture au XIXe siècle[5].

Autres activitésModifier

Le musée participe ou organise des manifestations, telles la Nuit européenne des musées en mai 2015, placée sous le patronage du Conseil de l'Europe, de l'UNESCO et de l'ICOM[25], la Nuit des étudiants en décembre 2015, permettant aux étudiants de porter un regard décalé sur les œuvres[26], Nuit magique à la galerie David-d'Angers en février 2016, permettant d'explorer la galerie en nuit[27]. L'établissement participe aussi aux Journées européennes du patrimoine[28].

AdministrationModifier

La galerie est une annexe du musée des beaux-arts d'Angers qui la jouxte[8], établissement municipal de la ville d'Angers[29]. Les musées d'Angers comprennent le musée des beaux-arts, la galerie David d'Angers, le musée-château de Villevêque, le musée Jean-Lurçat et le musée Pincé[30].

Direction de l'établissement :

  • Viviane Huchard, conservatrice des musées d'Angers de 1974 à 1992[31] ;
  • Patrick Le Nouëne, conservateur en chef des musées d'Angers jusqu'en 2012[32],[33] ;
  • Ariane James-Sarazin, conservatrice en chef d'octobre 2012 à décembre 2015[33],[30] ;
  • À partir de janvier 2016, Isabelle Rotondaro, directrice de l'action culturelle de la ville d'Angers, assure l'intérim[34].

LocalisationModifier

La galerie David d'Angers se trouve en centre-ville d'Angers, rue Toussaint[35]. Le musée occupe les locaux de l'ancienne abbaye Toussaint[6] ; site classé au titre des Monuments historiques[36].

En février 2016, il est desservi par plusieurs lignes de bus d'Angers, dont la   9  [37].

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Henry Jouin (sous la direction de Jules Dauban), Notice des peintures et sculptures du musée d'Angers et description de la galerie David précédée d'une biographie de P.-J. David d'Angers, Angers, impr. de P. Lachèse, Belleuvre et Dolbeau, , 135 p. (lire en ligne)
  • Ch. Metzger et G. Chesneau, Catalogue de l’œuvre de David d'Angers, Angers,
  • Viviane Huchard, Galerie David d'Angers, Angers, Musées d'Angers (Impr. Siraudeau), , 135 p. (ISBN 2-901-28701-8 et 978-2-901-28701-8, OCLC 13424947, notice BnF no FRBNF34753269)
  • Delphine Galloy et Véronique Boidard, Exposition. Angers, Galerie David d'Angers. 2014 : Le décor de l'Odéon - Dessins de David d'Angers - Exposition, Angers, Galerie David d'Angers, 17 mai-21 septembre 2014, Angers, Musées d'Angers (Impr. Setig Palussière), , 24 p. (ISBN 978-2-35293-049-5, notice BnF no FRBNF43831676)

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Célestin Port (édition révisée par Jacques Levron, Pierre d'Herbécourt et Cécile Souchon), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou : D-M, t. 2, Angers, H. Siraudeau, , 2e éd. (notice BnF no FRBNF34649310, lire en ligne), p. 13-14.
  2. a et b Célestin Port (édition révisée par Jacques Levron et Pierre d'Herbécourt), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou : A-C, t. 2, Angers, H. Siraudeau et Cie, , 2e éd. (notice BnF no FRBNF33141105, lire en ligne), p. 131-132.
  3. Archives départementales de Maine-et-Loire (coordination Sarah Boisanfray), « Autour de David d'Angers : Le romantisme en Anjou », Les dossiers du service éducatif, Conseil général de Maine-et-Loire, no 11,‎ , p. 1 (lire en ligne)
  4. Jean-Louis Kérouanton, « Les monuments aux grands hommes de la République à Angers à la fin du XIXe siècle », Annales de Bretagne et des pays de l'Ouest, vol. 99 « Républiques & républicains d'Anjou », no 4,‎ , p. 547 (DOI 10.3406/abpo.1992.3462, lire en ligne)
  5. a b et c Mairie d'Angers (Direction des musées d'Angers), « Galerie David d'Angers : Visite du musée », sur musees.angers.fr (consulté le 18 février 2016).
  6. a et b Mairie d'Angers (Direction des musées d'Angers), « Galerie David d'Angers : Le lieu », sur musees.angers.fr (consulté le 13 février 2016).
  7. a et b Mairie d'Angers, « Almanach d'Angers : 1978-1988 », sur angers.fr (consulté le 14 février 2016).
  8. a b c et d « Galerie David d'Angers », notice no M0748-1, base Muséofile, ministère français de la Culture (consulté le 15 février 2016).
  9. « Catalogue général de la BnF - Notice de collectivité », sur Bibliothèque nationale de France, fiche au 16 juillet 2014 (consulté le 28 février 2016).
  10. « Référentiel des autorités Sudoc - Notice de type collectivité », sur Agence bibliographique de l'enseignement supérieur, fiche au 29 septembre 2015 (consulté le 28 février 2016).
  11. Direction Générale des Entreprises (DGE) - Sous-direction du Tourisme, « Fréquentation 2007 », sur veilleinfotourisme.fr, document de septembre 2008, p. 34.
  12. Direction générale des Patrimoines - Département de la politique des publics, « Patrimostat 2011 - Fréquentation des musées de France », sur culturecommunication.gouv.fr, document du 11 septembre 2013, p. 85.
  13. a et b Direction des musées d'Angers (relation presse de la ville d'Angers), « Exposition « Le décor de l’Odéon – Dessins de David d’Angers » », Communiqué de presse,‎ (lire en ligne)
  14. a et b « Angers ; musée David d'Angers », base Joconde, ministère de la Culture (consultée le 18 février 2016).
  15. « Fénelon », notice no 000SC017906, base Joconde, ministère français de la Culture.
  16. « Philopoemen », notice no 000SC017918, base Joconde, ministère français de la Culture.
  17. « Ambroise Paré », notice no 000SC017917, base Joconde, ministère français de la Culture.
  18. « Marquis de Bonchamps », notice no 000SC017894, base Joconde, ministère français de la Culture.
  19. « François-René de Chateaubriand », notice no 000SC017724, base Joconde, ministère français de la Culture.
  20. « Jean Wolfgang Goethe », notice no 000SC017768, base Joconde, ministère français de la Culture.
  21. « Annibal enfant », notice no 000SC017729, base Joconde, ministère français de la Culture.
  22. « Victor Hugo », notice no 000SC017775, base Joconde, ministère français de la Culture.
  23. « Nicolas de Condorcet », notice no 000SC017693, base Joconde, ministère français de la Culture.
  24. « Jacques-Antoine Manuel », notice no 000SC017106, base Joconde, ministère français de la Culture.
  25. Direction régionale des Affaires culturelles des pays de la Loire, « Dossier de presse Pays de la Loire de la Nuit européenne des musées », sur Ministère de la Culture et de la Communication, , p. 17.
  26. « Angers. Le 3 décembre, la Nuit des étudiants dans les musées », sur Ouest-France, .
  27. « Nuit magique à la galerie David-d'Angers », sur Ouest-France, .
  28. « Angers. Le programme des Journées du patrimoine : quoi visiter dans la ville », sur Le Courrier de l'Ouest, .
  29. Mairie d'Angers (Direction des musées d'Angers), « Musées d'Angers », sur musees.angers.fr (consulté le 15 février 2016).
  30. a et b Nathalie Hamon (Ouest-France), « Angers. La conservatrice en chef des musées débarquée », sur Ouest-France, .
  31. La Tribune de l'art, « Disparition de Viviane Huchard, directrice du Musée de Cluny », sur La Tribune de l'art, .
  32. L'Express, « Vie culturelle », sur L'Express, .
  33. a et b La Tribune de l'art, « Nomination d’Ariane James-Sarazin à la direction des musées d’Angers », sur La Tribune de l'art, .
  34. Mairie d'Angers (Direction des musées d'Angers), « Musées d'Angers : Mentions légales », sur musees.angers.fr (consulté le 15 février 2016).
  35. Mairie d'Angers (Direction des musées d'Angers), « Galerie David d'Angers : Informations pratiques », sur musees.angers.fr (consulté le 18 février 2016).
  36. « Abbaye Toussaint (ancienne) », notice no PA00108864, base Mérimée, ministère français de la Culture (fiche du 13 octobre 2015).
  37. Bus et tram Irigo, « Les plans du réseau IRIGO », sur Irigo, du 24 août 2015 (consulté le 18 février 2016).