Göltzschtalbrücke

pont allemand

Göltzschtalbrücke
Image illustrative de l’article Göltzschtalbrücke
Géographie
Pays Allemagne
Länder Saxe
Commune Reichenbach im Vogtland, Netzschkau
Coordonnées géographiques 50° 37′ 21″ N, 12° 14′ 37″ E
Fonction
Franchit Göltzsch (de)
Fonction pont ferroviaire
Itinéraire Ligne de Leipzig à Hof
Caractéristiques techniques
Type Pont en maçonnerie
Longueur 578 m
Hauteur 78 m
Construction
Construction 1845-1851
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
(Voir situation sur carte : Allemagne)
Göltzschtalbrücke
Géolocalisation sur la carte : Saxe
(Voir situation sur carte : Saxe)
Göltzschtalbrücke

Le Göltzschtalbrücke (pont de la vallée du Göltzsch (de)) est le plus grand pont en brique du monde. Situé dans le land de Saxe en Allemagne, sur la ligne de Leipzig à Hof entre Reichenbach im Vogtland et Netzschkau, ce pont de chemin de fer a une longueur de 574 m et une hauteur de 78 m, sur quatre étages et 81 arches. La pose de la première pierre du Göltzschtalbrücke eut lieu le . Il fut construit entre 1846 et 1851, utilisant plus de 26 millions de briques. Il était à l'époque le plus haut pont ferroviaire jamais construit.

HistoriqueModifier

Ce pont à voûtes multiples, chef-d'œuvre de l'ingénieur J. A. Schubert[1], est l’un des premiers viaducs d'Allemagne entièrement conçu à partir de calculs de statique. Depuis son ouverture au trafic ferroviaire le , cet ouvrage d'art est toujours en service, même si quelques mesures de renforcement marginales ont dû être prises pour répondre aux exigences des trains actuels.

 
Vue panoramique à 500 m du côté nord-ouest du pont.
 
Autre vue légèrement différente.
 
Vue d'une des arches du pont.
 
À travers les piliers du pont.

Notes et référencesModifier

  1. (de) Altertumsverein Paderborn und Verein für Geschichte Paderborn, « N.N.: Johann Andreas Schubert », sur Westfälische Biographien (consulté le )

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier