Ouvrir le menu principal
Fu Lei
Fu Lei and Zhu Meifu 1932.jpg
Fu Lei (1908-1966) lors de son mariage avec Zhu Meifu en 1932
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
ShanghaiVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Enfant
Parentèle
Lily En-Teh New (d) (fille adoptive)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Juelan Club (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Fu Lei (Fou Lei; 傅雷, prénom social Nu'an 怒安, pseudonyme Nu'an 怒庵), né le près de Shanghai, dans le district de Nanhui, Jiangsu, Empire Qing et mort le (à 58 ans) à Shanghai est un traducteur et critique d'art chinois.

Sommaire

BiographieModifier

Élevé par sa mère, il fait des études littéraires et artistiques en France de 1928 à 1931[1]. De retour en Chine il enseigne à Shanghai et se consacre au journalisme et à la critique artistique avant de se tourner vers la traduction.

Ses traductions de textes français en chinois sont hautement estimées. Elles comprennent des œuvres de Voltaire, Balzac et Romain Rolland. Il construit un style personnel, le « style Fu Lei », et élabore sa propre théorie de la traduction.

Étiqueté homme de droite depuis 1957[2], il reste actif jusqu'en 1966, mais, au début de la Révolution culturelle, se suicide avec sa femme Zhu Meifu par pendaison. Ses lettres familiales adressées à son fils Fou Ts'ong, pianiste de renommée mondiale[3], ont été publiées à titre posthume.

Fu Lei a été officiellement réhabilité en 1979 par l'Association des écrivains de Chine. Ses cendres ont été rapatriées au cimetière des martyrs de la Révolution de Shanghai.

MémoireModifier

En 2009, le Prix Fu Lei (zh), dont le jury est présidé par Dong Qiang, est créé par l’Ambassade de France en Chine, afin de récompenser le travail de traducteurs et d'éditeurs d'ouvrages francophones en langue chinoise[4].

ŒuvresModifier

Une liste non exhaustive des traductions du français au chinois de Fu Lei, ainsi que de ses travaux originaux de critique d'art est donnée ci-dessous, par ordre chronologique.

RéférencesModifier

  1. (en) Mingyuan Hu, Fou Lei: An Insistence on Truth, Leiden, Brill, (ISBN 9789004343917)
  2. Renowned translator Fu Lei and his son Fu Cong, Chinaculture, 2007
  3. Fu Cong's concert commemorates father's death NewSGD, novembre 2006
  4. Remise du Prix Fu Lei 2013 à Pékin sur le site china.org.cn, publié le 13 décembre 2013

Article connexeModifier