Fripouillard et Cie

film italo-français de Steno, sorti en 1959

Fripouillard et Cie (I tartassati) est un film italo-français réalisé par Steno en 1959.

Fripouillard et Cie
Description de cette image, également commentée ci-après
De Funès et Dufilho lors du tournage à Rome en 1959.
Titre original I tartassati
Réalisation Steno
Scénario Vittorio Metz
Roberto Gianviti
Ruggero Maccari
Steno
Aldo Fabrizi
Acteurs principaux
Sociétés de production CEI Incom
Champs-Élysées Productions
Maxima Film Compagnia Cinematografica
Société Nouvelle des Établissements Gaumont
Pays de production Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 105 minutes
Sortie 1959

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution.

Synopsis

modifier

Depuis que le fisc a ordonné de nouveaux impôts, tous les commerçants sont tourmentés. Seul Torquato Pezzella, un riche marchand de vêtements, ne cède pas au désespoir général. Pour échapper aux contributions, il s'est offert un conseiller fiscal, le très respectable Ettore Curto, qui n'est en réalité qu'un ignorant en la matière. Mais Pezzella a tant bien que mal réussi jusqu'ici à éviter les impositions grâce à sa chance. Jusqu'au jour où un inspecteur de la brigade polyvalente, le redoutable Fabio Topponi, décide de vérifier lui-même la comptabilité de cet individu qui s'enrichit à vue d'œil et ne déclare rien à l'État. La note est difficile à digérer ; la maison Pezzella doit plus de quinze millions aux contributions.

Fiche technique

modifier

Distribution

modifier
 
De Funes et Dufilho lors du tournage du film.

Voix françaises

modifier

Autour du film

modifier
  • Comme souvent dans les coproductions de l'époque, Louis de Funès a intégralement donné la réplique à ses partenaires italiens en énonçant un texte français.
  • Plus courte que la version originale italienne d'une douzaine de minutes, la copie destinée au circuit français inclut par ailleurs un certain nombre de séquences alternatives et additionnelles avec Louis de Funès, comme celles illustrant son séjour en prison où il croise Jacques Dufilho, totalement absentes de la copie italienne. De ce fait, les deux versions totalisent à peine plus de 70 minutes de métrage en commun.

Liens externes

modifier