Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parfitt.
Fred Parfitt

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Nom complet Frederick Charles Parfitt
Naissance
à Pontnewydd (Pays de Galles)
Décès (83 ans)
à Newport (Pays de Galles)
Poste demi de mêlée
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
????-????
1889-1897
 ????-????
Pontnewydd RFC
Newport RFC
Bath Rugby
? (?)
116 (41)[1]
 ? (?)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1893-1896Drapeau : Pays de Galles Galles9 (3)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Frederick « Fred » Charles Parfitt, né le à Pontnewydd et mort le à Newport, est un joueur de rugby à XV international gallois. Il évolue au poste de demi de mêlée tant en sélection nationale qu'avec le club de Newport RFC où il passe l'essentiel de sa carrière rugbystique. Une fois celle-ci finie, il pratique le boulingrin et il y connaît également des sélections avec le pays de Galles.

Sommaire

CarrièreModifier

En tant que joueur de rugby à XV Fred Parfitt porte les couleurs du club de sa ville de naissance Pontnewydd, avant de jouer dans un club plus huppé, Newport RFC. À Newport, Parfitt est associé à Percy Phillips (demi d'ouverture) pour former la charnière, et il distribue le jeu derrière un redoutable pack d'avants. L'équipe compte Bob Gould, Arthur Gould (trois-quarts centre) et Charlie Thomas, arrière polyvalent[2].

Parfitt honore sa première cape internationale quand il est retenu pour disputer le tournoi britannique en 1893[3] pour le match d'ouverture face à l'équipe d'Angleterre. Sous le capitanat d'Arthur Gould, Parfitt est associé à Phillips, réputé pour être un attaquant insaisissable et avoir des carences en défense et au jeu au pied[4]. Phillips compense en combinant avantageusement avec Gould, la ligne d'attaque des arrières croise ou feinte pour surprendre l'adversaire et le perforer. La tâche de Parfitt est de couvrir Phillips pour pallier ses carences défensives[4]. Parfitt et Phillips sont retenus pour les trois matchs du tournoi 1893, les joueurs du XV du chardon remportent pour la première fois le championnat, tout en réussissant également la triple couronne[5].

Parfitt est de nouveau sélectionné pour le championnat suivant, le tournoi britannique 1894[3], qui débute pour les champions en titre par une lourde défaite 24-3 contre l'équipe d'Angleterre[6]. Au cours de cette rencontre, Parfitt inscrit ses uniques points internationaux en inscrivant un essai, bien que le pack d'avants gallois se dispute toute la rencontre, Frank Hill n'écoutant pas les consignes de son capitaine Arthur Gould[6]. Lors de la rencontre suivante, le XV du poireau obtient la victoire sur l'Écosse. Et lors du troisième match de 1894, Parfitt change de partenaire à la charnière pour affronter l'équipe d'Irlande, Phillips est remplacé par Ralph Sweet-Escott, joueur de Cardiff.

Parfitt n'est appelé qu'une seule fois lors du tournoi britannique de rugby à XV 1895, avec Selwyn Biggs comme partenaire, pour un match perdu contre les Écossais. Il retrouve Biggs lors du championnat 1896, pour une victoire contre le XV écossais. Son dernier match international est disputé cette année-là contre les Irlandais. Il est alors sélectionné avec comme nouveau partenaire Llewellyn Lloyd, joueur qui va compter douze sélections en équipe nationale et être capitaine du club de Newport.

StatistiquesModifier

En clubModifier

Fred Parfitt dispute huit saisons avec le Newport RFC au cours desquelles il joue 116 rencontres et marque 41 points[1]. Les statistiques du joueur avec Bath ne sont pas connues.

Détails des matchs de Fred Parfitt avec Newport[1],[7].
Saison Matchs Pts Essais Transf.
1889-1890 4 - - -
1890-1891 5 2 1 -
1891-1892 31 18 2 6
1892-1893 24 6 2 -
1893-1894 19 9 3 -
1894-1895 14 3 1 -
1895-1896 15 3 1 -
1896-1897 4 - - -
Total 116 41 10 6

En équipe nationaleModifier

Fred Parfitt dispute neuf matchs avec l'équipe du pays de Galles. Il participe au premier tournoi britannique remporté par le pays de Galles en obtenant une triple couronne.

Détails des matchs de Fred Parfitt en équipe du pays de Galles[3].
Année Compétition Matchs Points Essais
1893 Tournoi britannique 3 - -
1894 Tournoi britannique 3 3 1
1895 Tournoi britannique 1 - -
1896 Tournoi britannique 2 - -
Total 9 3 1

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Fred Parfitt » (voir la liste des auteurs).
  1. a b et c (en) « Personnel Profile - Fred Parfitt », sur www.blackandambers.co.uk, Newport RFC (consulté le 14 octobre 2010)
  2. Smith 1980, p. 72
  3. a b et c (en) « Fred Parfitt », sur www.scrum.com (consulté le 13 octobre 2010)
  4. a et b Smith 1980, p. 81
  5. La triple couronne est un titre honorifique disputé par les équipes nationales d'Angleterre, d'Écosse, du pays de Galles et d'Irlande dans le cadre du Tournoi. Si l'une de ces équipes arrive à remporter tous ses matchs contre les trois autres, ce qui n'arrive pas nécessairement, elle remporte la Triple Couronne.
  6. a et b Griffiths 1987, p. 4 à 7
  7. En 1888, la fédération anglaise attribue 2 points au but et 1 point à l'essai, mais l'International Board préfère accorder 2 points pour un essai et 5 points pour un but faisant suite à l'essai (c'est-à-dire un essai transformé = 2+3), 3 points pour un but de pénalité (nouvellement créé), et 2 points pour un essai simple (non transformé), pour les rencontres internationales. En 1894, le Board inverse les valeurs de l'essai (3 points) et de la transformation (2 points), en vigueur depuis un an en Angleterre et au pays de Galles. Voir aussi Décompte des points au rugby à XV.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  : source utilisée pour la rédaction de l’article

  • (en) John Griffiths, The Phoenix Book of International Rugby Records, Londres, Phoenix House, , 640 p., relié (ISBN 978-1-9075-5406-3)  
  • (en) Terry Godwin, The International Rugby Championship 1883-1983, Londres, CollinsWillow, , 498 p., relié (ISBN 978-0-0021-8060-3)
  • (en) Paul Beken et Stephen Jones, Dragon in Exile : the centenary history of London Welsh R.F.C., Springwood Books, , 350 p., relié (ISBN 978-0-8625-4125-5)
  • (en) David Smith et Gareth Williams, Fields of Praise : the official history of the Welsh Rugby Union, 1881-1981, Cardiff, University of Wales Press, , 550 p., relié (ISBN 978-0-7083-0766-3)  

Liens externesModifier