Ouvrir le menu principal

Frascuelo
Image illustrative de l’article Frascuelo
Présentation
Nom de naissance Salvador Sánchez Povedano
Apodo Frascuelo
Naissance
Churriana de la Vega
Décès (à 55 ans)
Nationalité Espagnol
Carrière
Alternative 27 octobre 1867
Cúchares
Fin de carrière 1890

Salvador Sánchez Povedano dit Frascuelo, né le à Churriana de la Vega (Espagne, province de Grenade), mort à Madrid (Espagne) le d'une pneumonie, est un matador espagnol.

Sommaire

PrésentationModifier

Il débute comme banderillero avant de recevoir l'alternative des mains de Cúchares le à Madrid, devant le taureau Señorito de la ganadería Banuelos. Torero athlétique et puissant, il fut le rival de Lagartijo pendant près de vingt deux ans.

« Surnommé le « matador de bronze », son toreo était le prototype de l’« ancien style ». Frascuelo était rude et fier, plus belluaire qu'artiste. »

— Auguste Lafront[1]

Il a entraîné dans son sillage les toreros dominateurs comme Vicente Pastor pour qui il était un modèle[2].

Le styleModifier

Frascuelo excellait dans les quites. Il était aussi un bon banderillero, un muletero efficace et courageux, souvent blessé. Le , il reçut un coup de corne dans l'œil droit. On retient de lui son talent à l'estocade dans deux faenas d'anthologies : le et le 6 octobre 1889 lors de son dernier mano a mano avec Lagartijo.

Son dernier combat a lieu le devant des taureaux de Veragua. Ce jour-là, pour lui rendre hommage, Guerrita participait au cartel comme banderillero[3].

Il a combattu trois fois dans la grande arène de Paris, rue Pergolèse (dans le 16e arrondissement), devant des taureaux emboulés[3]. Mais il a très vite renoncé à ce genre de corrida qu'il jugeait indigne de lui.

Notes et référencesModifier

  1. Auguste Lafront, Encyclopédie de la corrida, éditions Prisma, , p. 123
  2. Paul Casanova et Pierre Dupuy, Toreros pour l’Histoire, Besançon, La Manufacture, (ISBN 2-7377-0269-0), p. 63
  3. a et b Robert Bérard (dir.), Histoire et dictionnaire de la tauromachie, Paris, Bouquins Laffont, (ISBN 2-221-09246-5), p. 859

Liens externesModifier

Voir aussiModifier