Franz Windhager

Franz Windhager, connu aussi sous le nom Franz Reichardt-Windhager [1], né le à Vienne en Autriche et mort le dans la même ville, est un peintre, pastelliste, aquarelliste, illustrateur et graveur autrichien.

Franz Windhager
Mundygasse 02.jpg
Häuserbauer und Häuserhalter, 1951, Vienne (Autriche), Mundygasse 1
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
VienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

BiographieModifier

Windhager suit l'enseignement de Christian Griepenkerl et de Franz Rumpler à l'Académie des beaux-arts de Vienne. Il est ensuite élève de Ludwig Schmid-Reutte à Carlsruhe à partir de 1900. Il voyage en Italie et en Allemagne. Il est de retour à Vienne en 1904. Il devient en 1909 membre du Künstlerhaus de Vienne (de) ; il y expose de 1908 à 1940, ainsi que dans plusieurs villes autrichiennes et allemandes.

Au cours de la première Guerre mondiale, il est peintre de guerre sur le front russe et italien [2].

Windhager est l'illustrateur de plusieurs ouvrages d'auteurs autrichiens : Der arme Spielmann, une nouvelle de Franz Grillparzer, qu'il illustre de douze aquarelles en 1913 [3] ; Erzählungen de Rudolf Hans Bartsch (de) en 1925 ; Der Triumphzug des Eros de Paul Wertheimer en 1926, illustré de sept lithographies en couleurs.

En 1951, il réalise à l'angle des rues Mundygasse et Steudelgasse à Vienne, une peinture murale intitulée Häuserbauer und Häuserinstandhalter [4].

En 2005, une de ses huiles sur toile Wäschermädel am Waschtrog stehend datée de 1922 conservée au Wien Museum est restituée à la nièce du collectionneur Leopold Weinstein qui en avait été spolié pendant la seconde guerre mondiale [5].

Œuvres en collection publiqueModifier

  • Kermesse, Vienne, Galerie autrichienne
  • Le pont, Vienne, Galerie autrichienne.
  • Le jardin tyrolien à Vienne, Wien Museum.
  • Portrait du recteur Leopold Örely, 1929, Vienne, Université technique [6].
  • Portrait du recteur August Prokop, 1957, Vienne, Université technique [6].

Notes et référencesModifier

  1. Heinrich Fuchs 1974
  2. (de)Katalog der Kriegsbildergalerie des Österreichischen Heeresmuseums, Vienne, 1923, p. 16.
  3. Édition Gerlach & Wiedling à Vienne en 1913 ; l'ouvrage conaaîtra trois rééditions.
  4. (de) « Mundygasse 1 », sur Stadt Wien. Wiener Wochen.
  5. (de) « Rapport 2008 », sur KunstdatenbankNationalfonds der Republik Österreich für Opfer des Nationalsozialismus.
  6. a et b Juliane Mikoletzky, Eine Sammlung von außerordentlicher Geschlossenheit : die Rektorengalerie der Technische Universität Wien, Vienne, Böhlau Verlag, 2015, p. 33, 39 et 77.

BibliographieModifier

  • (de)Ulrich Thieme et Felix Becker, Allgemeines Lexikon der Bildenden Künstler von der Antike bis zur Gegenwart, vol. XXXVI, p. 51.
  • Bénézit, « Windhager, Franz (1879 - 1959), Painter, engraver, illustrator », sur Oxford index.
  • (de) Franz Ottmann, « Franz Windhager », Die Graphischen Künste, no 53,‎ , p. 87-90 (lire en ligne).
  • (de) Heinrich Fuchs, Die österreichischen Maler des 19. Jahrhunderts, vol. 4, Vienne, , 334 p..

Liens externesModifier