Franz Fayot

homme politique luxembourgeois

Franz Fayot
Illustration.
Franz Fayot en .
Fonctions
Député luxembourgeois
En fonction depuis le
3 mois et 5 jours
Élection
Circonscription Centre
Législature 35e
Groupe politique LSAP

(6 ans, 2 mois et 22 jours)
Élection
Réélection (suppléant)
Circonscription Centre
Législature 33e et 34e
Groupe politique LSAP
Prédécesseur Etienne Schneider
Successeur Cécile Hemmen
Ministre de l'Économie, de la Coopération et de l'Action humanitaire

(3 ans, 9 mois et 13 jours)
Premier ministre Xavier Bettel
Gouvernement Bettel II
Prédécesseur Paulette Lenert (Coopération et Action humanitaire)
Etienne Schneider (Économie)
Successeur Xavier Bettel (Coopération)
Lex Delles (Économie)
Président du Parti ouvrier socialiste luxembourgeois

(1 an et 12 jours)
Élection
Vice-président Dan Biancalana
Paulette Lenert
Prédécesseur Claude Haagen
Successeur Yves Cruchten
Biographie
Date de naissance (51 ans)
Lieu de naissance Luxembourg-Ville (Luxembourg)
Nationalité Luxembourgeoise
Parti politique LSAP (depuis 1994)
Père Ben Fayot
Profession Avocat
Site web www.franzfayot.lu

Franz Fayot, né le à Luxembourg-Ville (Luxembourg), est un avocat et homme politique luxembourgeois, président du Parti ouvrier socialiste luxembourgeois (LSAP) du au [1].

Biographie modifier

Né le , fils de l'homme politique Ben Fayot, Franz Fayot est avocat de profession[2].

Il est membre de la Chambre des députés depuis le , où il représente le Parti ouvrier socialiste luxembourgeois[2].

Le , lors du congrès des socialistes, Franz Fayot est élu président du parti avec 88 % des voix. La ministre Paulette Lenert (élue avec 93 % des voix) et le député-maire de Dudelange, Dan Biancalana (élu avec 88 % des voix) sont tous deux chargés de la vice-présidence[3].

Le , à la suite de la démission pour raisons personnelles d'Etienne Schneider, Franz Fayot fait son entrée au gouvernement et récupère le portefeuille de l'Économie[4]. En raison de sa nomination au sein du gouvernement et selon les statuts du Parti ouvrier socialiste luxembourgeois, Franz Fayot doit renoncer à la présidence du parti[5].

Publications modifier

Références modifier

  1. « Élu président, Franz Fayot veut renouveler le parti », L'essentiel,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. a et b « Biographie de Franz Fayot », sur paperjam.lu, Paperjam News (consulté le ).
  3. David Marques, « LSAP : Franz Fayot élu président avec 88% des voix », Le Quotidien,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. « Arrêté grand-ducal du 4 février 2020 portant nomination de Monsieur Franz Fayot à la fonction de Ministre », sur legilux.public.lu, Mémorial, (consulté le ).
  5. « Remaniement: Étienne Schneider quitte le gouvernement aujourd'hui », RTL 5minutes,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Voir aussi modifier