Ouvrir le menu principal
Frank Hancock

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Nom complet Francis Escott Hancock
Naissance
à Wiveliscombe (Angleterre)
Décès (84 ans)
à Wiveliscombe (Angleterre)
Poste centre
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
????-????
 ????-????
1884-1886
Wiveliscombe RFC
Somerset
Cardiff RFC
? (?)
 ? (?)
 ? (?)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1884-1886Drapeau : Pays de Galles Galles4 (0)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Francis Escott Hancock, né le à Wiveliscombe et mort le dans la même ville, est un joueur de rugby à XV international gallois qui évolue au poste de centre. Il révolutionne le rugby en promouvant un système de jeu avec deux centres d'abord dans son club du Cardiff RFC puis en sélection nationale.

CarrièreModifier

Hancock commence le rugby à XV dans le comté du Somerset : il est le capitaine du club local et joue également pour l'équipe du comté. Il déménage sur Cardiff pour travailler dans la brasserie appartenant à sa famille. Il rejoint alors l'équipe du Cardiff RFC où il occupe le poste de Centre en remplacement de Tom Williams qui est blessé[1]. Lors de son premier match, Hancock fait une prestation remarquée en marquant deux essais. Sa bonne performance pose problème aux comité du club qui souhaitent à la fois le garder au poste de centre mais également faire jouer Williams à ce poste à son retour de blessure. Plutôt que de faire un choix de personne, les dirigeants du club décident de changer la composition traditionnelle de l'équipe en faisant jouer deux centres. Hancock et Williams forment ainsi la première paire de centres de l'histoire du rugby. Cette tactique inédite se révèle un succès et le club gallois garde cette configuration de jeu jusqu'à la fin de la saison 1883-1884[2].

À peine deux mois après son arrivée au pays de Galles, Hancock devient titulaire du Cardiff RFC, participe à un changement tactique qui va marquer l'histoire du rugby et est appelé en équipe nationale galloise. Il dispute son premier match international contre l'Irlande lors du dernier match du Tournoi britannique. Les Gallois gagnent la rencontre 5 à 0 avec deux essais de William Norton et Tom Clapp[3]. Hancock est de nouveau sélectionné lors du match suivant contre les Anglais en janvier de l'année suivante, puis contre l'Écosse. Le pays de Galles perd la première rencontre et fait un match nul sans points marqués lors de la seconde. Le troisième match n'a pas lieu et le Tournoi n'est pas terminé en raison de conflits entre les fédérations. Peu après, il devient le capitaine du club de Cardiff et révolutionne le jeu de son équipe. Il demande à ses coéquipiers de ne pas tenter les pénalités et les drops mais de se concentrer sur le jeu à la main pour marquer des essais. Au cours de la saison, le club gallois marque un total impressionnant de 131 essais mais aucune pénalité ni aucun drop. Hancock va même jusqu'à sermonner violemment l'un de ses joueurs qui tente un drop lors d'un match. Il est un capitaine intransigeant et impose sa vision du jeu de manière très autoritaire, mais sa tactique se révèle couronnée de succès puisque l'équipe ne perd qu'un match et concède seulement quatre essais sur l'ensemble de la saison[2].

Hancock dispute son dernier match international lors du Tournoi britannique 1886 contre l'Écosse. Il est nommé capitaine pour cette rencontre et il essaie son nouveau système de jeu à deux centres mis en place en club. C'est une première dans un match international et Hancock est associé avec Arthur Gould, joueur de Newport. Ce choix tactique se révèle désastreux car les avants gallois ne peuvent faire face aux neuf avants écossais la première paire de centres de l'histoire du rugby. Cette tactique inédite se révèle un succès et le club gallois garde cette configuration de jeu jusqu'à la fin de la saison 1883-1884[4]. Le XV du poireau encaisse trois essais dont deux convertis sans pour autant marquer le moindre point[5]. À la mi-temps, Hancock décide donc de revenir au système classique en repositionnant dans le pack Harry Bowen qui joue arrière jusque-là, et Gould récupère la place du numéro 15 laissé vacante par Bowen[6]. Mais ce changement tactique ne modifie pas la physionomie du match et les Gallois ne marquent aucun essai en seconde mi-temps. Cette tentative est jugée comme un échec et Gould convainc les entraîneurs de l'équipe galloise de revenir au système traditionnel[7]. Le système de jeu prôné Hancock à quatre trois-quarts n'est retenté que deux ans plus tard lors de la rencontre contre les Māori néo-zélandais dans le cadre de leur tournée en 1888[7]. La dernière rencontre du tournoi contre les Irlandais n'est pas disputée à cause de contentieux entre les deux fédérations[8]. Hancock prend sa retraite à la fin de la saison, il a alors 26 ans.

Le , Hancock est intronisé au Temple de la renommée IRB[9].

PalmarèsModifier

Frank Hancock ne remporte pas le Tournoi britannique en trois participations. Au niveau des clubs, les clubs gallois, comme les clubs anglais, conviennent de rencontres amicales et ne disputent pas de championnat officiel. Hancock ne remporte donc pas de trophée en club.

Détails du parcours de Frank Hancock dans le Tournoi britannique.
Édition Rang Résultats Galles Résultats F. Hancock Matchs F. Hancock
Tournoi britannique 1884 3 1 v, 0 n, 2 d 1 v, 0 n, 0 d 1/3
Tournoi britannique 1885[10] 3 0 v, 1 n, 1 d 0 v, 1 n, 1 d 2/2
Tournoi britannique 1886[11] 3 0 v, 0 n, 2 d 0 v, 0 n, 2 d 1/2

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite ; la ligne est en gras quand il y a grand chelem.

Statistiques en équipe nationaleModifier

En deux ans, Frank Hancock dispute quatre matchs avec l'équipe du pays de Galles. Il participe à trois tournois britanniques. Il est capitaine du XV du poireau une seule fois lors de sa dernière sélection en 1886[12].

Détails des matchs de Frank Hancock en équipe du pays de Galles
Année Compétition Matchs Points Essais Ang Irl Éco
1884 Tournoi britannique 1 - - - 1 -
1885 Tournoi britannique 2 - - 1 - 1
1886 Tournoi britannique 1 - - - - 1
Total 4 0 0 1 1 2

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Frank Hancock » (voir la liste des auteurs).
  1. Beken et Jones 1985, p. 14
  2. a et b Thomas 1979, p. 10
  3. (en) « Home Nations - Cardiff, 12 April 1884 Wales 1G - 0G Ireland », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 17 janvier 2011)
  4. Thomas 1979, p. 12
  5. (en) « Home Nations - Cardiff, 9 January 1886 - Wales 0G - 2G Scotland », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 17 janvier 2011)
  6. Griffiths 1987, p. 4
  7. a et b Smith et Williams 1980, p. 62
  8. (en) « Six Nations history », sur www.bbc.co.uk, BBC (consulté le 17 janvier 2011)
  9. (en) « Hancock and Cardiff inducted to Hall of Fame », sur www.irb.com, IRB, (consulté le 6 octobre 2011)
  10. En raison de conflits entre les fédérations, tous les matchs ne sont pas disputés, le classement n'est pas officiel.
  11. En raison de conflits entre les fédérations, le match opposant le pays de Galles à l'Irlande n'est pas disputé. Cependant, l'Écosse et l'Angleterre ne peuvent plus être rejointes, et sont déclarées vainqueurs.
  12. (en) « Frank Hancock », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 17 janvier 2011)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  : source utilisée pour la rédaction de l’article

  • (en) Paul Beken et Stephen Jones, Dragon in Exile : the centenary history of London Welsh R.F.C., Springwood Books, , 350 p., relié (ISBN 978-0-86254-125-5)  
  • (en) David Smith et Gareth Williams, Fields of Praise : the official history of the Welsh Rugby Union, 1881-1981, Cardiff, University of Wales Press, , 550 p., relié (ISBN 978-0-7083-0766-3, OCLC 7176127, LCCN 80513892)  
  • (en) Wayne Thomas, A century of Welsh rugby players, 1880-1980, Ansells, , 199 p., relié  
  • (en) John Griffiths, The Phoenix Book of International Rugby Records, Londres, Phoenix House, , 640 p., relié (ISBN 978-1-907554-06-3)  

Liens externesModifier