Ouvrir le menu principal
Franck Zal
Description de cette image, également commentée ci-après
Franck Zal en octobre 2017
Naissance (52 ans)
Paris (France)
Domicile Morlaix, France
Nationalité Drapeau : France Français
Domaines Biologie marine ; Transporteur d'oxygène ; Biomimétisme ; Transplantation
Institutions Université de Paris VI;CNRS
Diplôme 1996 Doctorat de l'Université de Paris VI ; 2001 Habilitation à Diriger des Recherches de l'Université de Paris VI ; 2014 MBA ESC Rennes
Directeur de thèse Pr. André Toulmond
Étudiants en thèse Morgane Rousselot, Christine Chabasse, Vanessa Mallet, Fiona Le Pape
Renommé pour Pour ses travaux sur les pigments respiratoires d'invertébrés marins colonisant des milieux extrêmes;
Fondateur et CEO/CSO Hemarina : www.hemarina.com
Distinctions

2001 Médaille de bronze du CNRS ; 2019 Trophée de l'avenir Europe1 ; 2018 Startup de l'année EY ; 2018 Breton de l’année ; 2018 Prix de la société innovante bretonne ; 2018 Trophé des Conquérants Bretons ; 2018 Chevalier de L’ordre National du Mérite ; 2017 Prix Creative Next US ; 2017 Lauréat CCI international ; 2017 Prix Galien Medstartup

2016 First prize as SME of the Year ; 2016 Prix Fast 50 ; 2015 Premier Prix de L'Alliance pour le Génie Biologique et Médicale ; 2015 Prix Biotech d'Avenir - Région Ouest ; 2013 Prix E&Y Born Global - Région Ouest

Franck Zal, né en 1966, est un scientifique français et docteur en biologie marine. Fondateur d’Hemarina, il a d'abord construit sa reconnaissance scientifique sur son expertise dans le domaine des pigments respiratoires des invertébrés avant de se spécialiser dans le domaine de l’hémoglobine des invertébrés marins et leur transport d’oxygène. Ses travaux lui ont valu la médaille de bronze du CNRS en 2001. Il a été Président de Bretagne Biosciences de nombreuses années.Il est actuellement Vice-Président de ID2Santé et de Antlanpôle Biothérapie

Il est élu breton de l'année aux victoires de la Bretagne 2018 et son entreprise Hemarina est élue entreprise innovante[1].

En 2007, il décide de quitter le CNRS et de se lancer dans l'aventure entrepreneuriale et il fonde Hemarina. Hemarina est un laboratoire biopharmaceutique spécialisé dans le développement de produits de santé issus de sa plateforme technologique propriétaire (M101) qui repose sur les propriétés de l’hémoglobine du ver marin arénicole. Spin-off du CNRS et de Sorbonne Université (Paris VI), Hemarina voit le jour en 2007 dans le Finistère Nord. Convaincu du potentiel du biopolymère naturel issu de 450 millions d’années d’évolution comme option thérapeutique innovante permettant d’adresser des pathologies pour lesquelles il existe des besoins médicaux significatifs aujourd’hui encore non satisfaits, Franck Zal décide de créer sa société qui repose sur une quinzaine d'années de recherche fondamentale.

Innovation majeure par rapport à tous les autres HBOC (Hemoglobin-Based Oxygen Carrier) qui ont été développés jusqu’à aujourd’hui, la technologie Hemarina, unique au monde, repose sur la seule hémoglobine naturellement extracellulaire de haut poids moléculaire, fonctionnant sur une large plage de température (de 4°C à 37°C) et ne nécessitant aucun cofacteur pour libérer l'oxygène. De plus, un des atouts essentiels de cette technologie est l’absence d’effet vasoconstricteur et hypertenseur tel qu’on peut l’observer avec les HBOC de première et seconde générations manufacturés à partir d’hémoglobine animale (bovine ou porcine) ou humaine.

BiographieModifier

ÉtudesModifier

Franck Zal a obtenu son doctorat en 1996 auprès de l’université de Paris VI pour ses travaux sur les relations structure-fonction des hémoglobines extracellulaires des annélides. Il a ensuite continué son travail pendant 3 ans de post-doctorat, d’abord à l’université de Santa Barbara en Californie (UCSB) pendant 2 ans, puis pendant 1 an à l’université d’Antwerp en Belgique[2].

Carrière scientifiqueModifier

Docteur et chercheur en biologie marine, Franck Zal a étudié pendant 15 ans les pigments respiratoires des invertébrés avant de se spécialiser dans le domaine de l’hémoglobine des invertébrés marins et leur transport d’oxygène. Il a d'abord travaillé au CNRS, à la Station biologique de Roscoff (université Paris-VI) avant de créer à Morlaix sa société de biotechnologie, Hemarina, en 2007[3].

Au sein de la société, il crée sur l'île de Noirmoutier une ferme de reproduction et d'élevage de vers marins de l’espèce Arenicola marina. L'hémoglobine extraite de ces vers transporte une quantité élevée d'oxygène ce qui permet notamment d'augmenter la durée de conservation des greffons d'organes humains[4].

TravauxModifier

Franck Zal, à travers son laboratoire Hemarina, dispose de plusieurs axes de recherche basés sur ses études sur les invertébrés marins[5],[6] :

  • la conservation des tissus lors des transplantation d'organes,
  • les substituts sanguins,
  • les pansements oxygénants favorisant la cicatrisation,
  • mais aussi : les cultures de cellules, la fermentation, le traitement de la parodontite etc.

En janvier 2018, le produit Hemo2life, à base de molécule d'hémoglobine d'arénicole, fut utilisé pour la conservation du greffon par le professeur Lantieri lors d'une greffe du visage[7]. Ce produit est également testé pour la conservation du greffon dans les greffes de rein[8].

Scientific littérature :

https://www.researchgate.net/profile/Franck_Zal2

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier