Françoise Prévost (danseuse)

danseuse française
Françoise Prévost
Jean Raoux - Mademoiselle Prévost as a Bacchante.jpg
Jean Raoux: Mademoiselle Prévost en bacchante, c. 1723
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activités
Autres informations
Maître

Françoise Prévost (ou Prévôt), dite Mademoiselle Prévost, est une danseuse française née à Paris vers 1680 et morte dans la même ville le [1].

BiographieModifier

Après avoir été l'élève de Michel Blondy, elle débute à l'Académie royale de Musique en 1699, lors d'une reprise d'Atys de Lully, et surpasse rapidement Mlle de Subligny pour s'imposer comme la vedette féminine de l'Opéra durant la Régence. Elle y restera jusqu'en 1730, éclipsée par de jeunes élèves brillantes comme Marie Sallé et Marie-Anne de Camargo.

Excellente technicienne et interprète expressive, elle s'était fait remarquer en 1714 dans le ballet d'Horace, donné lors de la fête de la Quartorzième Grandes Nuits de Sceaux chez la duchesse du Maine à Sceaux à l'acte IV, avec Claude Ballon[2], parmi les chevaliers de l'Ordre de la Mouche à Mielpuis, l'année suivante, dans Les Caractères de la danse de Jean-Féry Rebel. La fille de Françoise Prévost, Anne-Auguste de Valjolly fut l'épouse du compositeur et directeur de l'opéra François Rebel.

Notes et référencesModifier

  1. Sylvie Bouissou, Pascal Denécheau et France Marchal-Ninosque (dir.), Dictionnaire de l'Opéra de Paris sous l'Ancien Régime (1669-1791), Paris, Classiques Garnier, 2020, tome IV, pp. 266-270.
  2. Petit Journal des expositions, no 6, 2003-2004, p. 4, Musée de l'Île-de-France

Liens externesModifier