François Ier d'Orléans-Longueville

François Ier d'Orléans, de la maison capétienne Orléans-Longueville, (14471491), pair de France, comte de Dunois, de Longueville, et de Tancarville, baron de Varenguebec, vicomte de Melun, seigneur de Parthenay, de Beaugency, de Château-Renault, gouverneur du Dauphiné et de Normandie, connétable et chambellan de Normandie.

Fils aîné du célèbre Jean de Dunois (Jean bâtard d'Orléans) et de Marie d'Harcourt (branche des seigneurs de Montgomery, Abbeville, Melun, Tancarville, Parthenay, Châtelaillon), il fut aussi le père du premier duc de Longueville, et tige de la maison d'Orléans-Longueville. Chambellan de France, il fut également chargé des offices de chambellan de Normandie (attaché au titre de comte de Tancarville) et de Connétable de Normandie (attaché au titre de baron de Varenguebec).

Au cours de la Guerre folle, il prit parti pour le prétendant Louis II d'Orléans et contre la régente Anne de Beaujeu. Il s'empara du château de Parthenay en , puis rallia les troupes rebelles à Nantes. Déclaré coupable de lèse-majesté en , il est finalement amnistié un an plus tard avec son comparse Lescun lorsqu’Anne de Bretagne devient duchesse.

Il épouse le Agnès de Savoie (1445-1508), l'une des dix-sept enfants du duc Louis Ier de Savoie et de la princesse Anne de Lusignan de Chypre, avec qui il a :