Ouvrir le menu principal

François-Alexandre de Garsault

auteur, illustrateur et traducteur
François-Alexandre de Garsault
Description de cette image, également commentée ci-après
Portrait de François-Alexandre Pierre de Garsault
Naissance date notée sur ses ouvrages
Aix-en-Provence
Décès
Paris
Nationalité Drapeau de la France France
Institutions Travaux de rédaction pour l'académie des sciences royales de Paris
Formation Hippiatre, zoologiste, botaniste, auteur et dessinateur
Renommé pour Taxons animaux et végétaux

François-Alexandre Pierre de Garsault dit François-Alexandre de Garsault, né en 1693[1] à Aix-en-Provence, mort en 1778 à Paris, est un hippiatre, zoologiste, botaniste et dessinateur français. Il a décrit pour l'Académie royale des sciences plusieurs ouvrages des arts et métiers.

BiographieModifier

Petit-fils d'Alain de Garsault[2], François-Alexandre de Garsault reçoit une éducation complète lui permettant d'écrire sur une grande variété de sujets. Il devient capitaine des haras au Haras du Pin et publie plusieurs ouvrages sur le milieu équestre. Le Nouveau parfait Maréchal, ouvrage de vulgarisation sur le cheval publié en 1741, pour lesquelles il réalise également les illustrations, rencontrera un fort succès durant le XVIIIe siècle. Doté d'une bonne culture scientifique, il publie également des écrits de botanique (il s'intéresse par exemple aux Ptéridophytes et Spermatophytes[3]) et zoologie, notamment Figures des plantes et animaux d'usage en médecine en 1764. Il participe à plusieurs ouvrages pour l'Académie des Sciences sur les métiers de bourrelier[4], cordonnier[5], lingère[6], paumier-raquettier[7], perruquier[8], sellier[4] et tailleur[9].

PostéritéModifier

Normalisation du nom en botaniqueModifier

Garsault est l'abréviation normalisée de François-Alexandre de Garsault en botanique[3].

Taxons zoologiques et botaniquesModifier

Plusieurs taxons d'animaux et végétaux ont été décrits par Garsault. Son ouvrage Figures des plantes et animaux d'usage en médecine, publié en 1764, a longtemps été ignoré par les zoologistes car il était considéré comme un ouvrage d'histoire naturelle médicale et non comme un traité de zoologie, bien qu'il y décrive plusieurs taxons, notamment de reptiles et d'amphibiens. Il a été reconsidéré au début du XXIe siècle et la paternité de la description de plusieurs taxons (notamment des genres Bufo, Salamandra et Vipera) lui est attribuée par certains auteurs aux dépens par exemple de Laurenti, dont l'ouvrage Specimen Medicum, Exhibens Synopsin Reptilium Emendatam cum Experimentis circa Venena décrivant plusieurs taxons n'a été publié qu'en 1768[10].

 
Dessin de François-Alexandre de Garsault L'inversable

Taxons décrits :

OuvragesModifier

François-Alexandre Garsault a publié de nombreux ouvrages sous son nom, illustré d'autres ouvrages scientifiques et traduit un ouvrage de l'anglais.

Certains ouvrages ont été traduits en espagnol, allemand, anglais.


(listes non exhaustives)

AuteurModifier

  • Le nouveau parfait maréchal, ou La connaissance générale et universelle du cheval (Collection Sciences), Paris, Despilly, (1re éd. 1741), 722 p. (lire en ligne)
  • Traité des voitures pour servir de supplément au Nouveau parfait maréchal, Paris, Leclerc, (1re éd. 1756), 116 p. (lire en ligne)
  • Faits des causes célèbres et interessantes; Augmentes de quelques causes, Amsterdam, Chastelain, , 408 p. (lire en ligne)
  • Notionaire, ou Mémorial raisonné de ce qu'il y a d'utile et d'intéressant dans les connoissances acquises depuis la création du monde jusqu'à présent (Encyclopédie), Paris, Guillaume Desprez (1re éd. 1761), 736 p. (lire en ligne)
  • Art du perruquier, le perruquier en vieux et le baigneur-étuviste (Description des arts et métiers par l'Académie royale des sciences), Paris, (1re éd. 1767), 56 p. (lire en ligne)
  • Art du cordonnier (Description des arts et métiers par l'Académie royale des sciences), Paris, Saillant & Nyon, Desaint, (1re éd. 1767), 51 p.
  • Art du tailleur, Paris, Delatour, (1re éd. 1769), 80 p. (lire en ligne)

TraducteurModifier

  • Andrew Snape (trad. de l'anglais par François-Alexandre Garsault, ill. Carlo Ruini), Anatomie générale du cheval [« The Anatomy of an horse[11] »], Paris, Barthelemy Laisnel. Alexis-Xavier-René Mesnier, (1re éd. 1683), 340 p. (lire en ligne)
    Comme pour l'ouvrage de Snape, les illustrations sont reprises du livre de Ruini, l’Anatomia del cavallo infermita[12].

IllustrateurModifier

  • Les Figures des plantes et animaux d'usage en médecine. Tome 4 / , décrits dans la "Matière médicale" de M. Geoffroy,... dessinés d'après nature par M. de Garsault ,... - Explication abrégée de 719 plantes, tant étrangères que de nos climats, et de 134 animaux en 730 planches gravées en taille-douce sur les desseins ["sic"] de M. de Garsault et mises au jour en juin 1764, suivant l'ordre du livre intitulé : "Matière médicale" de M. Geoffroy,..., Paris, F-A. Garsault & G. Desprez, (1re éd. 1765), 365 p. (lire en ligne)
  • (de) François-Alexandre de Garsault (trad. Joachim Pauli), Die Riemer- und Sattlerkunst, Berlin, (lire en ligne)

Ouvrages traduitsModifier

  • (en) François-Alexandre Garsault (trad. Domenic Albert Saguto), Art of the shoemaker [« Art du cordonnier »], Williamsburg, Va, Colonial Williamsburg Foundation, coll. « Costume Society of America series », (ISBN 978-0879352394)
  • (de) François-Alexandre Garsault (trad. Daniel Gottfried Schreber), Die Paruckenmacherkunst, oder von dem Barbieren, Haarverschneiden, der Verfertigung der Manns- und Weibsparucken, dem Handel mit alten Parucken und der Baderey [« Art du perruquier... »], Leipzig und Königsberg, Johann Jacob Kanter, , 545 p. (lire en ligne)

BibliographieModifier

  • François Rozier, Cours complet d'agriculture ou Nouveau dictionnaire d'agriculture, Paris, Pourrat Frères, , 429 p. (lire en ligne), P197
  • Patrice Franchet d'Espèrey, François Robichon de La Guérinière: écuyer du roi et d'aujourd'hui, Belin, , 190 p.
  • Corinne Doucet, Les académies d'Art équestre dans la France d'Ancien Régime, Edilivre-Editions Aparis, , 284 p. (ISBN 978-2917135808, lire en ligne), P189
  • Véronique Perruchon, Noir. Lumière et théâtralité, Presses Universitaires du Septentrion, , 302 p. (ISBN 978-2757412855, lire en ligne), P19

Notes et référencesModifier

  1. La date de naissance de FA Garsault varie de 1691 à 1693. Les bibliothèques universitaires de Lille « Notionaire, ou Mémorial raisonné... », sur http://nordnum.univ-lille.fr et Caen donnent 1691, l'École Nationale Vétérinaire d'Alfort donne 1692 « Culture & Patrimoine GARSAULT François-Alexandre (de) », sur vet-alfort.fr. Toutes les références d'ouvrages de Garsault sur la BNF et Gallica« François-Alexandre de Garsault », sur gallica.bnf.fr donnent 1693. Le catalogue de la bibliothèque de la ville de Lille Sciences et Arts de 1839 précise page 176 : François-Alexandre Garsault, Capitaine des Haras de France, Membre de l'académie des sciences, mort en 1778, à l'âge de 85 ans. Ce qui confirme la naissance en 1693.
  2. André Monteilhet, Les Maîtres de l'œuvre équestre suivi de Les Mémorables du cheval, Actes Sud, (ISBN 9782742786336 et 2742786333, OCLC 690485842, lire en ligne).
  3. a et b Garsault, François Alexandre Pierre de (1691-1778) sur le site de l'International Plant Names Index, consulté le 6 mai 2013
  4. a et b François-Alexandre-Pierre de (1693-1778) Auteur du texte Garsault, L'art du bourrelier et du sellier, par M. de Garsault, (lire en ligne)
  5. « CNUM - 4KY58.3 : p.497 - ima.499 », sur cnum.cnam.fr (consulté le 29 septembre 2016)
  6. François-Alexandre-Pierre de (1693-1778) Auteur du texte Garsault, L'art de la lingere / par M. de Garsault, (lire en ligne)
  7. François-Alexandre-Pierre de (1693-1778) Garsault, Art du paumier-raquetier et de la paume , par M. de Garsault, (lire en ligne)
  8. François-Alexandre-Pierre de (1693-1778) Garsault, Art du perruquier , contenant la façon de la barbe, la coupe des cheveux, la construction des perruques d'hommes et de femmes, le perruquier en vieux et le baigneur-étuviste, par M. de Garsault, (lire en ligne)
  9. François-Alexandre-Pierre de (1693-1778) Garsault, Art du tailleur : contenant le tailleur d'habits d'hommes, les culottes de peau, le tailleur de corps de femmes & enfants, la couturière & la marchande de modes / par M. de Garsault, (lire en ligne)
  10. Jean Lescure et Ivan Ineich, « Commentaires sur la liste taxinomique de l'herpétofaune française », dans Jean Lescure & Jean-Christophe de Massary (coord.), Atlas des Amphibiens et Reptiles de France, Paris, Biotope, Mèze ; Muséum d'Histoire naturelle, coll. « Inventaires & biodiversité », , 272 p. (ISBN 978-2-36662-018-4 et 978-2-85653-697-1, ISSN 2257-2422), p. 28-32
  11. Andrew Snape, The Anatomy of an horse, (lire en ligne)
  12. Carlo Ruini, l’Anatomia del cavallo infermita, (lire en ligne)

Garsault est l’abréviation botanique standard de François-Alexandre de Garsault.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI