Salamandra

genre d'amphibiens
Salamandra
Description de cette image, également commentée ci-après
Classification selon ASW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Amphibia
Sous-classe Lissamphibia
Ordre Caudata
Famille Salamandridae
Sous-famille Salamandrinae

Genre

Salamandra
Garsault, 1764

Synonymes

  • Dehmiella Herre & Lunau, 1950
  • Algiandra Dubois & Raffaëlli, 2009
  • Alpandra Dubois & Raffaëlli, 2009
  • Corsandra Dubois & Raffaëlli, 2009
  • Mimandra Dubois & Raffaëlli, 2009
  • Oriandra Dubois & Raffaëlli, 2009

Salamandra est un genre d'urodèles de la famille des Salamandridae[1].

RépartitionModifier

Les sept espèces de ce genre se rencontrent en Europe centrale et Europe du Sud, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient[1].

Liste des espècesModifier

Selon Amphibian Species of the World (12 mars 2014)[2] :

et les espèces fossiles :

DescriptionModifier

Le groupe des salamandres alpines se distingue des autres espèces par la coloration entièrement noire des individus (phénomène de mélanisme, à l'exception de la sous-espèce Salamandra atra aurorae que l'on rencontre à Bosco del Dosso dans les Alpes et qui montre différents degrés de pigmentation jaunâtre sur la tête et le tronc) et leur stratégie de reproduction particulière. Les femelles donnent naissance à des individus adultes complètement formés, et non des larves comme chez les autres espèces de salamandres (viviparité complète, contre ovoviviparité pour le groupe des salamandres de feu).

TaxinomieModifier

Le genre Salamandra a longtemps été attribué à Laurenti, 1768 alors que Garsault l'avait créé en 1764.

Il était divisé en deux groupes : les Salamandres de feu (de l'anglais « fire salamanders ») Salamandra salamandra, Salamandra algira, Salamandra corsica et Salamandra infraimmaculata et les Salamandres alpines Salamandra atra et Salamandra lanzai. Cette distinction n'a à l'heure actuelle plus de valeur taxinomique, les deux groupes étant désormais considérés comme ayant une origine non-monophylétique[3]. La séparation en deux groupes garde néanmoins un caractère pratique et pédagogique pour présenter le genre Salamandra.

Publication originaleModifier

  • Garsault, 1764 : Les Figures des Plantes et Animaux d'Usage en Médecine, Décrits dans la Matière Médicale de Mr. Geoffroy Médecin, Dessinés d'après Nature. Paris, vol. 5 (texte intégral).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. a et b Amphibian Species of the World, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Amphibian Species of the World, consulté le 12 mars 2014
  3. Veith, Steinfartz, Zardoya, Seitz & Meyer, 1998 : A molecular phylogeny of “true” salamanders (family Salamandridae) and the evolution of terrestriality of reproductive modes. Journal of Zoological Systematics and Evolutionary Research, vol. 36, p. 7–16 (texte intégral (en)).