Ouvrir le menu principal

Fosse du Pavé
Le carreau de fosse en avril 2011 : le puits sud est situé à gauche et le puits nord à droite.
Le carreau de fosse en avril 2011 : le puits sud est situé à gauche et le puits nord à droite.
Puits du Pavé Nord
Coordonnées 50,370321, 3,512996[BRGM 1]
Début du fonçage 1733
Profondeur 73 mètres
Remblaiement ou serrement 1750
Puits du Pavé Sud
Coordonnées 50,370144, 3,512731[BRGM 2]
Début du fonçage 1735
Profondeur 182 mètres
Remblaiement ou serrement 1760
Administration
Pays France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Commune Anzin
Caractéristiques
Compagnie S Desandrouin-Taffin
Cie d'Anzin
Ressources Houille
Concession Raismes

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Fosse du Pavé

Géolocalisation sur la carte : Nord

(Voir situation sur carte : Nord)
Fosse du Pavé

La fosse du Pavé de la Société Desandrouin-Taffin puis de la Compagnie des mines d'Anzin est un ancien charbonnage du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, situé à Anzin. Ouverte à la suite des avaleresses de la Croix et de la fosse de la Citadelle, la fosse du Pavé commencée en 1733 permet la découverte de la houille grasse à Anzin. Un second puits, le Pavé Sud, est alors entrepris en 1735 et la fosse est exploitée avec succès. Comme les autres puits du secteur, elle est reliée à l'aqueduc des fosses.

Le puits du Pavé Nord est abandonné en 1750. La Compagnie des mines d'Anzin est fondée le 19 novembre 1757 par fusion des intérêts rivaux. La fosse est définitivement abandonnée trois ans plus tard, en 1760. la compagnie se sert des terrains avoisinants pour y installer ses ateliers centraux et ses grands bureaux.

Les puits sont mis en sécurité par un bouchon en béton en 1994 et 1995. Au début du XXIe siècle, Charbonnages de France rematérialise les têtes des puits du Pavé Nord et du Pavé Sud. Fin 2013, la ligne T2 du tramway de Valenciennes passe devant le carreau de fosse et dessert l'arrêt Ateliers centraux. Le carreau de fosse est devenu un parking entouré de boutiques.

La fosseModifier

ContexteModifier

Les premiers puits réalisés à Anzin sont les avaleresses de la Croix, une centaine de mètres au nord[note 1] de la fosse du Pavé, en 1730 ; elles sont abandonnées à la profondeur de 61 mètres deux ans plus tard[I 1]. En parallèle, la fosse de la Citadelle est ouverte au sud-ouest de Valenciennes, en 1731, et permet la découverte de la houille grasse en 1733, date à laquelle elle est abandonnée[A 1].

FonçageModifier

Le fonçage d'un puits de 2,40 mètres de diamètre, cuvelé en briques[I 1], débute en 1733 sur le territoire d'Anzin[A 2], non loin des avaleresses abandonnées l'année précédente. La fosse du Pavé est entreprise sur la concession de Raismes[I 1].

ExploitationModifier

Au bout de dix mois de travaux, la houille est atteinte dans le puits du Pavé à la profondeur de 73 mètres, grâce également à l'intendant du Hainaut Jean Moreau de Séchelles. Cette veine pour ainsi dire verticale est nommée la « Grande Droiteuse »[A 1]

 
La fosse du Pavé est, comme les autres, raccordée à l'aqueduc des fosses.

Le puits du Pavé Sud est commencé en 1735, à vingt-cinq mètres au sud-sud-ouest[note 1] du premier puits, qui est alors rebaptisé puits du Pavé Nord. Comme le premier, le second puits est également cuvelé en briques, mais son diamètre est de 2,50 mètres[I 1].

Le puits du Pavé Nord est définitivement abandonné en 1750, sa profondeur est alors de 73 mètres[I 1].

La Compagnie des mines d'Anzin est fondée le 19 novembre 1757 par la fusion de la Société de Cernay avec la Société Desandrouin-Taffin et la Société Desandrouin-Cordier. La fosse du Pavé fait donc désormais partie de l'établissement d'Anzin, et de sa subdivision du canton d'Anzin[A 3]

Le puits du Pavé Sud est définitivement abandonné en 1760, sa profondeur est alors de 182 mètres. Le nombre de recettes et leur profondeur n'est pas connue pour les deux puits[I 1].

ReconversionModifier

En 1994, le puits du Pavé Sud est vidé sur une hauteur de 17 mètres et un bouchon en béton est réalisé sur une hauteur de quinze mètres. Une dalle est posée. L'année suivante, le puits du Pavé Nord est à son tour vidé sur dix mètres, et un bouchon en béton de 9,35 mètres est réalisé. Une dalle est également posé. Aucun des deux puits ne dispose d'un exutoire de décompression[I 1].

Au début du XXIe siècle, Charbonnages de France installe une nouvelle dalle sur les têtes des puits du Pavé Nord et Sud. Le BRGM y effectue des inspections chaque année[1]. Une étude de Géodéris révèle que les terrains peu cohérents de surface sont constitués jusqu'à la profondeur de 3,87 mètres de terre végétale et de sable induré. La cote d'ennoyage est estimée à −175 mètres NGF en 2009[I 1].

En 2012 et 2013, le carreau de fosse est utilisé comme base de stockage pour le chantier de la ligne T2 du tramway de Valenciennes. La station Ateliers centraux est juste située devant[2].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Guy Dubois et Jean-Marie Minot, Histoire des Mines du Nord et du Pas-de-Calais : Des origines à 1939-45, t. I, , 176 p., p. 9-10, 15.  
  • Hervé Boullée et Christian Marion, Étude des aléas miniers du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais : Zone 3, Metz, Géodéris, , 67 p. (lire en ligne), annexe 5a.