Fort de Tombecbé

(Redirigé depuis Fort Tombecbe)

Le Fort de Tombecbé, quelquefois écrit Tombeche, fut un fort français construit en Nouvelle-France au XVIIIe siècle.

Localisation du Fort Tombeche

En 1735, le gouverneur de la Louisiane française, Jean-Baptiste Le Moyne de Bienville, ordonna la construction d'un nouveau fort pour défendre les frontières orientales de la Louisiane face aux incursions anglaises et protéger les amérindiens de la Nation Choctaws qui étaient les alliés des Français face aux Chickasaw hostiles. Il servit de base arrière lors de l'expédition de 1736 contre ces tribus, qui se solda par une défaite à la bataille d'Ackia.

Le fort fut construit sur la rivière dite par les Français "de la Mobile" (actuellement Tombigbee). D'après la carte publiée par Dumont en 1753[1], c'est une ligne de collines bordant la rive droite (Ouest) appelée Tombeche qui donna son nom au fort. Son fondateur Bienville, dans une lettre au ministre Maurepas (juin 1736), l'appelle déjà Tombekbé[2].

Ce fort fut avant tout un poste de traite fortifié de palissades en bois. Il était situé à 430 kilomètres au nord de Mobile et du fort français de Fort Condé. Il devint un dépôt de fourrure lors des transactions entre les coureurs des bois et trappeurs français et les Choctaws.

En 1763, à la suite du traité de Paris, les troupes françaises durent abandonner ce fort et se replier vers La Nouvelle-Orléans. Comme il était évident que la rivière Mobile était mal nommée, car son affluent l'Alabama avait un cours nettement plus long, le cours supérieur de la rivière prit le nom de Tombecbe, tandis que son cours inférieur depuis son confluent avec l'Alabama garda seul le nom de Mobile.

Après la Guerre d'indépendance des États-Unis, le fort conserva le nom de Fort Tombecbe et devint un poste de traite américain dans le commerce de la fourrure avec les tribus Choctaws. La rivière est devenue Tombigbee par déformation linguistique.

Notes et référencesModifier

  1. [Dumont de Montigny], Mémoires historiques sur la Louisiane (...), composés sur les Mémoires de M. Dumont, par M. L. L. M., Paris, chez Cl. J.B. Bauche, , 2 vol. p., tome 2, (carte)
  2. (en + fr) « Indiana's first war », Indiana Historical Society, vol. 8,‎ , p. 78, 86, 102

Liens internesModifier

Liens externesModifier