Ouvrir le menu principal

Forces françaises à Berlin

Forces françaises à Berlin
Image illustrative de l’article Forces françaises à Berlin
Insigne des Forces françaises à Berlin adopté en 1949

Création 3 juillet 1945
Dissolution 8 septembre 1994
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Allégeance Drapeau de la France France
Fait partie de Forces françaises en Allemagne
Garnison Berlin-Ouest
Ancienne dénomination Troupes d’occupation en Allemagne (TOA)

Les Forces françaises à Berlin sont les unités des Forces françaises en Allemagne restées stationnées à Berlin-Ouest après la Seconde Guerre mondiale et pendant la guerre froide, en vertu des accords des conférences de Yalta et de Potsdam. Elles constituent les homologues françaises de la Berlin Brigade (en) américaine et de la Berlin Infantry Brigade (en) britannique.

HistoriqueModifier

 
Défilé de soldats français du 159e RIA devant les ruines du Reichstag le 8 mai 1946.

Par accord entre les Alliés, après la capitulation sans condition du 8 mai 1945, Berlin a été divisée en quatre secteurs. Les puissances alliées, la France, l'Union soviétique, le Royaume-Uni et les États-Unis se sont réparti à chacune le contrôle d'un secteur, avec l'autorisation d'y installer des troupes.

Le premier contingent français est arrivé à Berlin le 3 juillet 1945.

Les troupes de la 1re armée française ont stationné à Berlin en 1947[1]. Leur siège était l'actuelle caserne Julius-Leber, située à Berlin-Wedding et nommée alors Quartier Napoléon[2]. De nombreux soldats et leurs familles étaient logés à la cité Foch, à Berlin-Wittenau puis à la cité Joffre , Berthezène et Guynemer dans le district de Reinickendorf .

Après le retrait de l'Union soviétique du Conseil de contrôle allié et le début de la crise de Berlin en 1961, des unités des trois autres alliés ont été chargées de protéger Berlin-Ouest contre les troupes soviétiques et la Nationale Volksarmee de République démocratique allemande, puisque la République fédérale n'a pas été autorisée à faire entrer des unités de la Bundeswehr à Berlin.

Les troupes françaises sont devenues les Forces françaises stationnées à Berlin (FFSB) en 1990.

Après la fin de la guerre froide et le traité quatre plus deux, toutes les troupes alliées ont quitté Berlin en 1994. Une dernière parade a été organisée le 8 septembre 1994, dans la cour du château de Charlottenburg.

UnitésModifier

 
Parade du 11e régiment de chasseurs le 11 juin 1988 lors de la journée des forces alliées. Au premier plan, des AMX-30B2 suivis de VAB.

S'y ajoute la Mission militaire française de liaison, financée par les FFB et hébergée au Quartier Napoléon, mais rattachée directement à l'état-major des Forces françaises en Allemagne[5].

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. La présence française à Berlin de 1945 à 1994
  2. Quartier Napoléon, Julius-Leber-Kaserne sur Berlin en ligne.
  3. David Delporte, « Ordre de bataille de l’armée de terre au 1er janvier 1989 », sur Armée française en 1989, (consulté le 5 mars 2015).
  4. History of the French, American and British Berlin Brigades, French Units (en)
  5. Patrick Manificat, Propousk ! : Missions militaires derrière le rideau de fer (1947-1989), Panazol, Lavauzelle, coll. « Études », , 502 p. (ISBN 978-2-7025-1088-9)