Ouvrir le menu principal

Fondation Vasarely

musée français
Fondation Vasarely
Fondation Vasarely.jpg
Informations générales
Type
Ouverture
Visiteurs par an
40 000
Bâtiment
Protection
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Jas de Bouffan
1, avenue Marcel-Pagnol
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

La Fondation Vasarely est un centre architectonique (création d'une structure mêlant art et architecture au service d'un sens qui lui est propre) situé à Aix-en-Provence, érigé entre 1971 et 1976 par l'artiste contemporain franco-hongrois Victor Vasarely. Conçu comme un centre architectonique[2], il abrite dans une architecture faite d'alvéoles des œuvres de Vasarely intégrées aux façades et à des murs internes du bâtiment, qui de son vivant pouvaient servir d'inspiration pour les commandes qu'on lui passait. Situé en bordure sud-ouest d'Aix-en-Provence, dans le quartier du Jas-de-Bouffan, il accueille aujourd'hui également des expositions temporaires ou autres événements culturels. Il est classé comme Monuments historiques depuis 2013, et a une fréquentation annuelle de l'ordre de 40 000 visiteurs (en 2011)[3].

Origine de la Fondation VasarelyModifier

C'est issu d'une volonté de donner son œuvre à voir au plus grand nombre et d'utiliser leurs revenus pour une action d'utilité publique que Victor Vasarely et son épouse Claire fondent la Fondation Vasarely. Ce lieu, ils le voulaient indépendant des marchands, de l'administration, des financiers, et des partis politiques, mais contributeur de la création de ce qu'est selon Victor Vasarely la Cité Polychrome du bonheur. Cette dernière constitue l'aboutissement du programme de Vasarely à partir de la série Folklore Planétaire, pensé d'après l'explosion démographique du XXe siècle, qu'il pose à l'encontre des constructions « hideuses » et monotones de son époque pouvant nuire à la santé physique des gens, par des architectes ayant perdu le sens du mot « architecture », et en répondant à son souhait le plus cher d'un art qui redeviendrait social, accessible à tous, et participant à la vie urbaine.

Ce centre architectonique recouvre, en plus d'une fonction esthétique, un programme ambitieux : « combattre les nuisances visuelles, embellir l'environnement artificiel, réaliser la Cité polychrome du bonheur » (Victor Vasarely).

Claire et Victor Vasarely ont entièrement doté et financé, par la vente de plusieurs des œuvres de Victor Vasarely, cette institution à but non lucratif reconnue d'utilité publique en 1971, avec des donations inaliénables considérables pendant plus de vingt-cinq années dans le cadre de la législation française sur les fondations.

Caractéristiques architecturales et contenuModifier

La Fondation Vasarely se composent de 16 alvéoles hexagonales juxtaposées formant un ensemble de 90 mètres de long, 45 mètres de large et 12 mètres de haut.

Les façades extérieures sont en aluminiums anodisé, présentant en alternance un grand rond noir sur fond argent et un grand rond argent sur fond noir.

Tout a été construit selon la conception de Victor Vasarely et à ses seuls frais.

A l'intérieur de la Fondation Vasarely, 44 intégrations ("intégration" est un mot clef dans l'œuvre de Victor Vasarely, faisant référence à l'intégration d'œuvres d'art dans l'architecture) sont présentées au public.

Un art pour tousModifier

Témoignant d'une réflexion sur l'art et du regard avant gardiste que Victor Vasarely portait sur le rôle de l'artiste au XXe siècle, la Fondation fut créée pour vulgariser l'art sans discriminations culturelles ou sociales : un art pour tous ; accessible à tous.

D'architecture avant-gardiste, la Fondation est pensée comme une gigantesque sculpture lumino-cinétique où les animations optiques de la façade préfigurent les jeux cinétiques des 42 intégrations monumentales que l'on découvre à l'intérieur du bâtiment.

Les travaux de Victor Vasarely les plus connus sont présentés à la Fondation sous forme d'œuvres monumentales permettant au visiteur d'apprécier l'aboutissement auquel Vasarely amène la peinture abstraite géométrique sous le nom d'art cinétique. Vasarely fut l'un des promoteurs de ce mouvement, ainsi que son fils Yvaral, plasticien et graphiste. La Fondation présente leurs œuvres, ainsi que celles d'artistes contemporains qui travaillent sur les interactions entre l'œuvre et le public dans des expositions temporaires.

GestionModifier

La Fondation Vasarely est gérée de 1981 à 1993 par l'Université de droit, d'économie et des sciences d'Aix-Marseille III.

Aujourd'hui, la Fondation Vasarely est gérée au quotidien par une équipe de 10 personnes, présidée par Pierre Vasarely, et dont les décisions inhérentes à l'organisation de la structure sont prises par un Bureau.

Les activités de la FondationModifier

La Fondation Vasarely propose à ce jour un pannel d'activités permettant l'accessibilité de l'Œuvre de Victor Vasarely à tous les publics.

  • Visites guidées
  • Parcours ludiques
  • Ateliers vacances
  • Organisation d'anniversaire en couleurs
  • Week-end en famille

Expositions temporairesModifier

  • Fermeture pour travaux, par l'ESAAIX, 7 avril au 23 avril 2017.
  • Thierry Van Hasselt, Vivre à Frandisco, 1 avril au 21 mai 2016.
  • Risque d'exposition, par l'ESAAIX, avril 2016.
  • Sénescence, par les étudiants du Master Création et Gestion de l'Image Numérique, Aix-Marseille-Université, avril 2016.
  • MultipliCITE, 2 juin au 2 octobre 2016.
  • Regards sur la ville, exposition de photographes hongrois, 8 au 13 novembre 2016.
  • Festival Gamerz, 4 au 13 novembre 2016.
  • Fantasy, l'électro-gang d'Hervé Chaussard invite le public à la danse, 16 décembre 2016.
  • Jean-Pierre Husquinet, 2017.
  • Eclats de Lumière, Lumière en balade et Lumière en images, en partenariat avec le collectif Eclats de lumière et l'Institut Pytheas, Aix-Marseille-Unviersité et le réseau, avec le soutien de la Région PACA, 2017.

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier