Ouvrir le menu principal
Fondation Enfants d'Arménie
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Fondation
But Développement social et économique des villages
Zone d’influence Monde entier
Fondation
Fondation 2004
Fondateur Garo Armen
Identité
Siège 1 Avenue du Nord
0001 Erevan, Arménie
Structure Fondation
Méthode Collecte de fonds
Financement de fondations et ONG
Financement Dons privés
Employés 45 (2019)
Slogan Valorisons la nouvelle génération
Site web (en) www.coafkids.org

La Fondation Enfants d’Arménie (abrégée en COAF) (en arménien «Հայաստանի մանուկներ» բարեգործական հիմնադրամ, en anglais Children of Armenia Charitable Fund) est une organisation non gouvernementale à but non lucratif dont la mission est de développer les communautés rurales d’Arménie[1].

Sommaire

La FondationModifier

La Fondation COAF travaille essentiellement avec des enfants et des adolescents en mettant en œuvre des programmes relatifs à l’éducation, la santé, le développement économique et social en traitant de manière exhaustive la pauvreté rurale. La COAF a également entrepris d’améliorer plus de 100 infrastructures dans les villages, notamment la rénovation d’écoles, de dispensaires, de jardins d’enfants, de centres communautaires, de cantines scolaires, de laboratoires d’innovation, de routes et de systèmes d’irrigation.

Créé en 2004 dans le village de Karakert, dans la région d'Armavir, l’activité de la COAF s'est étendue depuis à 44 villages des régions d'Aragatsotn, Lori, Gegharkunik, Shirak et Tavush, rendant service à plus de 75 000 bénéficiaires[2].

Au cours de la dixième année de son activité, la COAF a lancé une nouvelle stratégie, la « COAF SMART Initiative », visant à combler les lacunes systémiques en Arménie[3]. La COAF SMART a pour objectif de faire progresser davantage les communautés rurales en favorisant l’accès à des programmes, des technologies et des opportunités dans un centre ultramoderne. Le premier centre COAF SMART est situé dans la région Lori, en Arménie. Il est ouvert aux villageois à partir de 3 ans et dispense une formation en communication, technologie, arts, agriculture et entrepreneuriat. Leader dans les infrastructures rurales novatrices, la COAF envisage la création d’un centre SMART dans chaque région d'Arménie.

Le FondateurModifier

Docteur Garo H. Armen est un homme d'affaires et un scientifique arménien américain. Né à Istanbul, en Turquie, dans une famille arménienne, Garo Armen, alors adolescent, est battu dans son école pour avoir parlé du génocide arménien de 1915. À 17 ans, il doit partir aux États-Unis pour avoir la vie sauve.

N'ayant aucune connaissance de l'anglais, il est accueilli par une famille arménienne qui l'aide à apprendre l'anglais et plus tard, il fréquente le collège[4]. Il commence à travailler comme coursier, puis employé d’une station-service, enfin plongeur dans un restaurant. Simultanément, Garo Armen étudie la chimie, obtient son doctorat et commence à travailler en tant que scientifique.

Plus tard, il s’intéresse aux marchés financiers et y réussit très bien. Les prix de l’essence augmentant, Garo Armen a l’idée de moderniser les stations-service, de manière à ce que leurs compteurs ne soient pas composées uniquement de deux chiffres mais soient plus précis.

Après avoir perdu sa mère suite à un cancer[5], Docteur Armen cherche de nouvelles méthodes pour traiter le cancer. Il fonde une société pharmaceutique appelée Agenus dont il est actuellement le PDG. Il possède également une ferme biologique dans l'état du Maine.

À partir de 2000, Garo Armen est très activement impliqué dans le soutien financier à l’Arménie. En 2004, il fonde l’ONG Fondation Enfants d'Arménie pour aider les communautés rurales à progresser.

En 2002, Ernst & Young lui décerne le titre d'entrepreneur de l'année en biotechnologie à New York[6]. Garo Armen reçoit la médaille d'honneur Ellis Island pour ses efforts humanitaires en Arménie. Il reçoit la médaille Mkhitar Heratsi du président arménien[7]. Il conserve la médaille d'or du gouverneur de la région d'Armavir pour ses investissements dans la région. Enfin, le Premier ministre d'Arménie lui décerne la médaille d’honneur.

Personnalités liées à la FondationModifier

De nombreuses personnalités connues dans le monde soutiennent la Fondation COAF dans sa cause. Parmi les sympathisants de COAF figurent :

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier