Florencio Amarilla

joueur de football paraguayen

Florencio Amarilla
Image illustrative de l’article Florencio Amarilla
Biographie
Nom Florencio Amarilla Lacasa
Nationalité Drapeau du Paraguay Paraguayen
Naissance
Bogado (Paraguay)
Décès (à 77 ans)
Vélez-Rubio (Espagne)
Taille 1,69 m (5 7)
Période pro. 19531965
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1953-1958 Drapeau : Paraguay Club Nacional
1958-1961 Drapeau : Espagne Real Oviedo 33 (4)
1961-1962 Drapeau : Espagne Elche CF 02 (1)
1962-1963 Drapeau : Espagne RCD Majorque
1963-1964 Drapeau : Espagne CE Constancia
1964-1965 Drapeau : Espagne CE L'Hospitalet 12 (3)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1956-1958 Drapeau : Paraguay Paraguay 13 (6)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Florencio Amarilla Lacasa, né le à Bogado et mort le [1], est un footballeur international paraguayen, évoluant au poste d'attaquant durant les années 1950 et 1960, avant de devenir acteur de cinéma à l'issue de sa carrière sportive.

BiographieModifier

Carrière dans le footballModifier

Florencio Amarilla fait ses débuts professionnels en 1953 avec le Club Nacional, à Asuncion, dans la capitale. Il y joue jusqu'en 1958, avant de rejoindre l'Europe et la Liga puisqu'il est transféré au Real Oviedo puis au club d'Elche CF pour une dernière saison avant d'achever son parcours dans des formations plus modestes comme le RCD Majorque, Constancia et L'Hospitalet.

Sélectionné à 31 reprises[2] par l'équipe du Paraguay, il fait partie des 22 Paraguayens sélectionnés pour prendre part à la Coupe du monde de 1958. Durant le premier tour, il inscrit deux buts, un doublé lors de la rencontre perdue 7-3 face à la France[3]. Il inscrit également trois buts lors d'une rencontre de qualification pour la Coupe du monde, face à l'Uruguay[4].

Carrière dans le cinémaModifier

Après la fin de sa carrière, Amarilla commence une nouvelle carrière, celle d'acteur. Il joue ainsi dans plusieurs films tournés dans la région d'Almería, où l'ancien international réside. Parfois crédité d'un rôle mineur, il compte dans sa filmographie des westerns comme Les Collines de la terreur, Les Cent Fusils, Soleil rouge, Shalako, El Condor et Catlow mais aussi des apparitions dans Patton et Conan le Barbare[5].

RéférencesModifier

  1. (es) « El último adiós del futbolista que quiso ser actor », sur lavozdealmeria.es (consulté le )
  2. (es) José Ignacio Corcuera, « Florencio Amarilla, un extremo de película », sur cihefe.es, (consulté le )
  3. « France 7-3 Paraguay », sur fifa.com (consulté le )
  4. (en) « Fiche de Florencio Amarilla », sur fifa.com
  5. (en) « Filmographie de Florencio Amarilla », sur imdb.com (consulté le )

Liens externesModifier