Florence Ashton Marshall

Comoistrice, écrivain et chef d'orchestre anglaise
Florence Ashton Marshall
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Julian Marshall (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Dorothy Marshall (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Maîtres
Œuvres principales
Handel. (A biography.) (d), The Life & Letters of Mary Wollstonecraft Shelley (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Florence Ashton Marshall (1922) est une compositrice, écrivain et chef d'orchestre anglaise.

BiographieModifier

Elle nait le [1] à Rome[1], en Italie, fille du vicaire Thomas chanoine de All Hallows Barking.

Elle étudie la musique à la Royal Academy of Music avec William Sterndale Bennett, John Goss (en) et GA Macfarren [1].

Elle épouse Julian Marshall (en), homme d'affaires, écrivain et collectionneur de musique, le  ; ils auront trois filles. Comme son mari, elle a contribué, à une moindre échelle, au Grove Dictionary of Music and Musicians. Certains de ses articles sont restés inchangés dans la cinquième édition.

Elle a été élue associée de la Philharmonic Society et a dirigé le South Hampstead Orchestra[2]. L'orchestre était assez grand pour interpréter une symphonie Brahms sous sa direction ainsi que le concerto pour violon de Saint-Saëns avec Mischa Elman en tant que soliste. Elle et son mari sont membres fondateurs de la Royal Musical Association.

Marshall meurt en 1922[1] ; la dernière collection de son mari a été vendue cette année-là.

ŒuvresModifier

Florence Marshall a composé des chansons solo, des parties de chanson, des pièces éducatives et des opérettes.

  • The Masked Shepherd, opérette (1879)
  • Prince Sprite, fairy operetta (1897)

BibliographieModifier

  • (en) Florence Ashton Marshall, Handel. (A biography.), Inconnu, , 136  p. , dans la série Great Musicians de Hueffer en 1883.
  • (en) Florence Ashton Marshall, The Life & Letters of Mary Wollstonecraft Shelley,  

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d (en) Rhian Samuel et Julie Anne Sadie, The Norton/Grove dictionary of women composers, W. W. Norton & Company, , 548  p. (ISBN 978-0-393-03487-5) 
  2. Walter E Houghton, Esther Rhoads Houghton, Jean Harris Slingerland, The Wellesley index to Victorian periodicals, 1824-1900, (fichier informatique),  

Liens externesModifier