Festival interceltique de Lorient 1999

Festival interceltique de Lorient 1999
29e Festival interceltique de Lorient
Détails
Dates Du 6 au
Lieu Lorient, France
Président Guy Delion
Directeur artistique Jean-Pierre Pichard
Site web www.festival-interceltique.bzh
Chronologie

La 29e édition du Festival interceltique de Lorient se déroule du 6 au . C'est la Bretagne qui est mise à l'honneur cette année.

La ministre de la Culture Catherine Trautmann prononce un discours en faveur des identités et langues régionales en ouverture du festival[1].

ProgrammationModifier

Le festival accueille, entre autres artistes, Carlos Núñez[2], The Corrs[2], Matmatah[2], Denez Prigent[1], Altan[1], Gaelic Storm[2], Taÿfa[3], Iron Horse[1], Armens, Renésens, Stone Age, Pat O'May ou encore le groupe folk texan Astronique, composé de musiciens travaillant à la Nasa[4].

Didier Squiban, perché sur une tour de 3 mètres installée sur le quai de la rade de Lorient, joue une improvisation au piano au moment de l'éclipse solaire du 11 août 1999[4].

Le festival se termine par la « Grande Nuit de la Bretagne », un grand concert dans le stade du Moustoir, avec Alan Stivell, Dan Ar Braz, Tri Yann, Gilles Servat, Yann-Fañch Kemener, Didier Squiban et le Bagad de Lann-Bihoué[1].

ConcoursModifier

Le Championnat national des bagadoù est remporté par le bagad Roñsed-Mor de Locoal-Mendon[5].

Le Trophée Macallan pour soliste de great Highland bagpipe est remporté par Robert Watt[6].

Le Trophée Macallan pour soliste de gaïta est remporté par l'Asturien Oscar Fernández[6].

Le Concours International de Pibroc’h est remporté par Willie McCallum (en)[6].

Le Trophée Matilin An Dall pour couple de sonneurs est remporté par Serge Riou et Hervé Irvoas[6].

Le Trophée Loïc Raison est remporté par Cuileann[6].

Le Trophée International Greatness de pipe band est remporté par le Bagad Bro Kemperle[6].

Le Trophée International Greatness de batteries est remporté par le Bagad Brieg[6].

BilanModifier

Trois jours avant la fin, le directeur Jean-Pierre Pichard annonce déjà une fréquentation en hausse de 15% par rapport à l'année précédente[1]. Le festival a battu des records d'affluence avec 450 000 participants, dont 140 000 à 150 000 entrées payantes[7].

RéférencesModifier

  1. a b c d e et f Hélène Crie-Wiesner, « L'interceltique n'en finit pas de grandir », sur Libération, (consulté le )
  2. a b c et d « Festival Interceltique du 6 au 15 août : honneur à la Bretagne », sur Le Télégramme, (consulté le )
  3. Jérôme Samuel, « Festival de Lorient », sur RFI, (consulté le )
  4. a et b Hélène Crie-Wiesner, « Eclipse, Moteur ! », sur Libération, (consulté le )
  5. « Palmarès Bagadou », sur Bodadeg ar Sonerion (consulté le )
  6. a b c d e f et g « Résultats Trophées et Concours », sur festival-interceltique.bzh (consulté le ).
  7. « 450 000 visiteurs au festival interceltique », sur Libération, (consulté le )