Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Championnat national des bagadoù

Le championnat national des bagadoù est une compétition musicale à laquelle participent près d'une centaine de bagadoù, répartis en cinq catégories. Il a lieu tous les ans depuis 1949 et est divisé en deux manches à l'issue desquelles les groupes sont classés, puis soit promus soit relégués. En 2016, ce championnat en est à sa 67e édition, qui voit le bagad Cap Caval (Plomeur) décrocher le titre de champion pour la deuxième année consécutive.

Championnat national des bagadoù
Image illustrative de l'article Championnat national des bagadoù
Style musical Musique bretonne
Généralités
Organisateur Sonerion
Création 1949
Édition 67e
Périodicité annuelle
Localisation Bretagne, France
Nombre de participants 60 groupes (1re à 4e cat.)[1]
Statuts des participants amateurs
Palmarès
Champion en titre Bagad Cap Caval (2016)
Plus titré Bagad Kemper (22)
Chronologie
Pour la compétition en cours, voir :
Championnat national des bagadoù 2017

La saison 2017 a débuté le , à Brest, par la première manche du championnat de première catégorie et se terminera le , à Lorient, lors du festival interceltique de la ville.

Sommaire

PrésentationModifier

 
Le jury, Championnat national des Bagadoù, 4e catégorie A, 12 juillet 2014, Vannes, Morbihan

Depuis 1949, Bodadeg ar Sonerion organise la tenue du championnat national des bagadoù. Ce championnat répartit en cinq catégories les 150[2] bagadoù recensés en Bretagne et ailleurs. Il s'agit de catégories de niveaux, les changements de catégories ont lieu à l'issue de chaque édition. Historiquement, le championnat est très lié à des villes comme Brest et Lorient où les premières éditions furent organisées et où la 1re catégorie concourt toujours. Les différentes rencontres ont également eu lieu dans des villes comme Quimper, Vannes, Pontivy, Concarneau, Plœmeur, Pont-l'Abbé, Carhaix et Saint-Brieuc.

Le groupe le plus titré est le Bagad Kemper (22 titres).

HistoriqueModifier

DébutsModifier

À la fin des années 1940 et après la création des premiers bagadoù, de nombreux groupes sont recensés dans plusieurs communes bretonnes. En 1949, le premier « concours des meilleurs sonneurs » organisé par Bodadeg ar Sonerien sous la direction de Polig Monjarret comprend une catégorie « clique », qui est alors l'appellation des premiers bagadoù, issu des cliques musicales. Malgré les 500 sonneurs alors adhérents à Bodadeg ar Sonerion, seuls trois groupes participent à cette première édition, où chacun doit alors être composé de 6 binioù et 4 bombardes au minimum, et de 2 tambours[3].

Les premiers championnats, organisés à partir de 1949 regroupe un faible nombre de groupes. Ceux-ci sont en parti composés de sonneurs de tradition, proches de la culture rurale de l'époque. Ceci explique que les premiers groupes titrés proviennent de petit centres urbains, ou alors de milieux ruraux. C'est ainsi qu'un groupe de Carhaix, la Kevrenn Paotred An Hent Houarn, remporte les deux première éditions en 1949 et 1950, et que la Bagad Koad Serc'ho, venant d'un village proche de Morlaix remporte les éditions de 1953 et 1954. Les Kevrenn de Kemperle et C'hlazig qui se partagent les titres en 1951 et 1952 viennent de villes plus importantes, mais restent encore des regroupements de couples de sonneurs des campagnes environnantes[4].

« Époque brestoise », de 1953 à 1970Modifier

Lors de l'« époque brestoise » du concours, de 1953 à 1970, les groupes dominants sont alors la Kevrenn de Rennes, les deux kevrenn brestoises (Ar Flamm et Brest Sant Mark), ainsi que les bagad Bleimor et de Bourbriac. Le titre se joue entre ces principales formations pendant 17 ans[5]. Les groupes lauréats viennent alors de centres urbains plus importants, ce qui reflète l'évolution de la composition de ces groupes ; les sonneurs suivent leurs obligations professionnelles et déménagent dans de plus grandes villes, et le recrutement évolue. La Kevrenn de Rennes est la première à marquer cette période, en remportant les éditions de 1955 et de 1956, et en reportant trois titres supplémentaires lors des éditions de 1963, 1967, et 1969[4]. Le groupe continue de marquer durablement les concours dans les années 1970 et 1980, mais est pénalisée par l'abandon du pupitre des percussions, et ne parvient pas à regagner le titre par la suite. La Kevrenn Brest Sant Mark va par la suite dominer les deux décennies suivantes, remportant 11 titres entre 1954 et 1974, dont cinq titres entre 1970 et 1974. Les seuls groupes à parvenir à s'interposer entre ces deux groupes sont la Kevrenn Brest Ar Flamm (en 1958 et 1962)[6] et le bagad Bleimor (en 1966, et en 1973 en partageant le titre avec Brest Sant Mark[7].

quart de siècle entre Finistère et MorbihanModifier

La quinzaine d'années qui suit, de 1975 à 1990 voir l'opposition entre deux nouveaux groupes rythmer le championnat. Le Bagad Kemper, monté en première catégorie en 1969, remporte quatre titres consécutifs de 1975 à 1979, mais doit partager les titres suivants avec la Kevrenn Alré, alors menée par un penn-sonner qui marque son époque Roland Becker, qui remporte le titre en 1979, 1981, 1983, et 1986[8]. Les années 1980 voient cependant d'autres groupes parvenir à s'imposer face à ce duo : Bleimor en 1980[7], et le Bagad Bro Kemperle en 1989[9].

Les années 1990 voit l'apparition d'un troisième groupe, le Bagad Roñsed-Mor de Locoal-Mendon, qui parvient à s'imposer entre la Kevrenn Alré et le Bagad Kemper. Ce nouveau venu s'adjuge le titre en 1990, reléguant Kemper à la 2e place[10]. Le bagad Kemper ne retrouve son titre qu'en 1991 devant la Kevrenn Alré[11], mais doit s'incliner l'année suivante face à la Kevrenn Alré[12], puis en 1993 de nouveau face à Roñsed-Mor qui s'adjuge le titre[13]. Kemper retrouve le titre en 1994 aux points, alors que Roñsed-Mor remporte l'épreuve de printemps à Vannes et que la Kevrenn Alré remporte l'épreuve d'été à Lorient[14]. Le scénario se répète l'année suivante, Roñsed-Mor s'adjugeant l'épreuve de printemps, qui se déroule pour la première fois au Quartz à Brest, et la Kevrenn Alré gagnant l'épreuve d'été, à égalité avec Kemper cette année[15]. Kemper remporte le titre à deux reprises lors de cette décennie en 1997[16] et en 1998[17], Alré remportant le titre en 1996[18] et Roñsed-Mor en 1999[19].

Histoire récenteModifier

De 2001 à 2007, les mêmes groupes se partages les titres, à l'exception de 2001 qui voit la Kerlenn Pondi remporter le titre, et de 2007 qui voit le Bagad Brieg en faire de même[20].

À partir de 2007, deux groupes s'arroge la totalité des titres. Le Bagad Cap Caval et le Bagad Kemper se partagent presque équitablement le championnat[20].

Le règlement évolue avec en 2003 la mise en place d'un classement fonctionnant sur le principe du « tuilage »[21]. Les groupes d'une catégorie donnée ayant obtenu les meilleurs notes lors de l'épreuve d'hiver concourent lors de l'épreuve d'été avec ceux de la catégorie supérieure ayant obtenu les notes les plus faibles[22]. Les notes des six compétitions précédentes sont prises en compte pour déterminer la montée ou la descente d'un bagad dans une autre catégorie, et les juges notent alors par rang. En première catégorie, seuls les huit premiers groupes concourent pour le titre[23] dans une catégorie appelée Maout[24].

Le système connait cependant une critique croissante de la part des groupes, ce qui pousse le Bagad Kemper à boycotter l'épreuve d'été en 2009. Une commission musicale interne à la Bodadeg ar Sonerion travaille déjà à l'époque à une réforme du système de notation[25], ce qui aboutit à la mise en place lors de l'édition 2010 d'une notation simplifiée. Chaque juge note entre 11 et 18 les différents bagadoù, et chaque bagad affronte les quatorze autres groupes de sa division[23].

MédiaModifier

Chaque année depuis 1999, Bodadeg ar Sonerion édite et vend les CD et les DVD des concours de 1re catégorie de Brest et de Lorient.

Depuis 2010, ces deux mêmes concours sont d'ailleurs diffusés en direct sur le site de la chaîne de télévision France 3 avec l'aide de l'association An Tour Tan[26],[27].

FonctionnementModifier

RèglementModifier

Les concours permettent de hiérarchiser les bagadoù suivant cinq catégories, les meilleurs groupes étant classés en 1re catégorie. Ce championnat est régi par un règlement mis régulièrement à jour par Sonerion, les informations qui suivent relèvent de la dernière révision datant de juillet 2010[28].

Les quatre premières catégories se produisent deux fois par an en concours.

 
Carte des terroirs bretons.
  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.
  • Pour les concours d'été les suites sont libres.
  • Pour les catégories 1, 2 et 3, le groupe ayant obtenu la meilleure moyenne sur les deux concours est désigné champion de Bretagne de la catégorie. Malgré cela, le terme champion de Bretagne est souvent utilisé pour désigner le champion de Bretagne de 1re catégorie.
  • Pour la 4e catégorie, à l'issue du concours de printemps les groupes sont scindés en 2 catégories (4eA et 4eB); les groupes terminant premiers des deux concours d'été sont désignés champions des catégories ainsi créées.
  • Depuis 2010, les 2 premiers du classement annuel des 2d, 3e et 4eA catégories montent en catégories supérieures tandis que les deux derniers de 1re, 2d et 3e descendent en catégories inférieures.

En 5e catégorie, les groupes se rencontrent une fois par an, la journée est divisée en deux temps, les qualifications (trois poules) et la finale (les trois premiers de chaque poule), les 2 premiers de la finale sont autorisés à se présenter en 4e catégorie l’année suivante mais le jury peut faire monter plus de groupes s'il le souhaite.

Lieux de représentationModifier

Villes accueillant une ou plusieurs épreuves en 2017.

Les lieux et dates des concours de printemps en 2017[29] :

  • 1re : Le Quartz (Brest), le 12 février 2017.
  • 2e : L'Hermione (Saint-Brieuc), le 2 avril 2017.
  • 3e : Palais des Arts (Vannes), le 26 mars 2017.
  • 4e : Palais des Congrès (Pontivy), le 12 mars 2017.

Les lieux et dates des concours d'été en 2017[30] :

Palmarès et ClassementModifier

Les groupes titrésModifier

Nombre
de titre(s)
Groupe
22 Kevrenn C'hlazig puis Bagad Kemper (Quimper)
11 Kevrenn Brest Sant Mark (Brest)
8 Kevrenn Alre (Auray)
5 Kevrenn de Rennes (Rennes)
Bagad Cap Caval (Plomeur)
4 Bagad Roñsed-Mor (Locoal-Mendon)
Bagad Bleimor (Paris, Lorient, Langonnet, Douarnenez)
2 Bagad Bro Kemperle (Quimperlé)
Kevrenn Brest Ar Flamm (Brest)
Bagad Koad Serc'ho (Morlaix)
Kevrenn Paotred an Hent Houarn (Carhaix)
1 Kerlenn Pondi (Pontivy)
Bagad Brieg (Briec)

HistoriqueModifier

Les champions de 1re catégorie depuis 1949
(Source : Bodadeg ar sonerion[32])
1949 1950 1951 1952 1953 1954
Kevrenn Paotred An Hent Houarn Kevrenn Paotred An Hent Houarn Kevrenn C'hlazig et Kevrenn Kemperle Kevrenn C'hlazig Bagad Koad Serc'ho Bagad Koad Serc'ho
1955 1956 1957 1958 1959 1960
Kevrenn de Rennes Kevrenn de Rennes Kevrenn Brest Sant Mark Bagad Brest Ar Flamm Kevrenn Brest Sant Mark Kevrenn Brest Sant Mark
1961 1962 1963 1964 1966 1967
Kevrenn Brest Sant Mark Bagad Brest Ar Flamm Kevrenn de Rennes Kevrenn Brest Sant Mark Bagad Bleimor Bagad Kadoudal - Rennes
1968 1969 1970 1971 1972 1973
Kevrenn Brest Sant Mark Bagad Kadoudal - Rennes Kevrenn Brest Sant Mark Kevrenn Brest Sant Mark Kevrenn Brest Sant Mark Kevrenn Brest Sant Mark et Bagad Bleimor
1974 1975 1976 1977 1978 1979
Kevrenn Brest Sant Mark Bagad Kemper Bagad Kemper Bagad Kemper Bagad Kemper Kevrenn Alre
1980 1981 1982 1983 1984 1985
Bagad Bleimor Kevrenn Alre Bagad Kemper Kevrenn Alre Bagad Kemper Bagad Kemper
1986 1987 1988 1989 1990 1991
Kevrenn Alre Bagad Bleimor Bagad Kemper Bagad Bro Kemperlé Bagad Roñsed-Mor Bagad Kemper
1992 1993 1994 1995 1996 1997
Kevrenn Alre Bagad Roñsed-Mor Bagad Kemper Bagad Kemper Kevrenn Alre Bagad Kemper
1998 1999 2000 2001 2002 2003
Bagad Kemper Bagad Roñsed-Mor Bagad Kemper Kerlenn Pondi Bagad Kemper Bagad Roñsed-Mor
2004 2005 2006 2007 2008 2009
Bagad Kemper Kevrenn Alre Kevrenn Alre Bagad Brieg Bagad Cap Caval Bagad Cap Caval
2010 2011 2012 2013 2014 2015
Bagad Cap Caval Bagad Kemper Bagad Kemper[33] Bagad Kemper[34] Bagad Kemper Bagad Cap Caval
2016 - - - - -
Bagad Cap Caval - - - - -

L'ensemble du classement des bagadoù par catégorie est également consultable sur Classement des bagadoù (championnat national).

Notes et référencesModifier

  1. Site de Bodadeg ar sonerion Répartition des bagadoù 2012
  2. Site du Télégramme Article du 21 juin 2010: "Les descentes par catégories seront automatiques"
  3. Logann Vince, « Débuts des bagadoù, chroniques d'un succès annoncé : L'expansion du nouvel orchestre breton (1943-1970) »,
  4. a et b Morgant et Roignant 2005, p. 73
  5. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées M.26R_p66.
  6. Morgant et Roignant 2005, p. 75
  7. a et b Morgant et Roignant 2005, p. 77
  8. Morgant et Roignant 2005, p. 76
  9. Morgant et Roignant 2005, p. 79
  10. Gérard Classe 2000, p. 139
  11. Gérard Classe 2000, p. 140
  12. Gérard Classe 2000, p. 141
  13. Gérard Classe 2000, p. 145
  14. Gérard Classe 2000, p. 152
  15. Gérard Classe 2000, p. 154
  16. Gérard Classe 2000, p. 157
  17. Gérard Classe 2000, p. 160
  18. Gérard Classe 2000, p. 156
  19. Gérard Classe 2000, p. 168
  20. a et b Palmarès, Bodadeg ar Sonerion , consulté sur www.bodadeg-ar-sonerion.org le 17 avril 2017.
  21. Bertrand Dicale, « Les compétitions de l'Interceltique », Le Figaro,‎ , p. 16.
  22. « Quimper : championnat de bagadou dimanche », Ouest-France, 18 juillet 2009, consulté sur www.quimper.maville.com le 18 aout 2012
  23. a et b Christophe Marchand, « Concours. Les bagadoù changent de note », Le Télégramme, 7 février 2010, consulté sur quimper.letelegramme.com le 18 aout 2012
  24. « Championnat des bagadoù : fin du maout ! », Ouest-France, 9 janvier 2010, consulté sur www.ouest-france.fr le 18 aout 2012
  25. Thierry Charpentier, Boycott du championnat. Le Bagad Kemper isolé, Le Télégramme, 31 mars 2009, consulté sur www.letelegramme.com le 18 aout 2012
  26. Site de Bodadeg ar Sonerion Lorient 2011 en direct sur le web
  27. Site de France 3 1re manche du Championnat de Bretagne des Bagadoù
  28. Site de Bodadeg ar Sonerion Mise à jour du règlement suite à l’Assemblée Générale du 19 juin
  29. Ordre de passage concours 2017, site de Sonerion, 20 décembre 2016
  30. Sonerion, « Stage, championnat, exposition : rendez-vous 2016-2017 de Sonerion », sur facebook.com, .
  31. Yves-Marie Robin, « Le « kenavo » de Dinard au concours des bagadoù », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  32. Site de Bodadeg ar Sonerion Palmarès (consulté le 18 août 2011)
  33. Béatrice Le Grand, « Quimper. Historique ! Le Bagad Kemper champion de Bretagne 2012 », Ouest-France, (consulté le 4 août 2013)
  34. David Cormier, « Championnat des bagadoù. Quimper encore vainqueur ! », Le Télégramme, (consulté le 4 août 2013)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Armel Morgant et Jean-Michel Roignant (photographie), Bagad : vers une nouvelle tradition, Spézet, Coop Breizh, (ISBN 2-84346-252-5), « Le monde des concours : le championnat national des bagadoù », p. 61-89
  • Gérard Classe, Bagad Kemper, 50 ans sans relâche, hep diskrog, Blanc Silex éditions, (ISBN 2913969100).  
  • « Les coulisses du championnat des bagadoù », Bretons, n°97, avril 2014

Articles connexesModifier