Femme de Naharon

Femme de Naharon
Image illustrative de l’article Femme de Naharon
Reconstitution de la femme de Naharon (2018)
Coordonnées 20° 12′ 43″ nord, 87° 27′ 57″ ouest
Pays Drapeau du Mexique Mexique
État Quintana Roo
Localité voisine Tulum
Daté de 13 600 ans AP
Période géologique Pléistocène supérieur
Époque géologique Paléolithique supérieur
Âge 25-30 ans
Sexe féminin
Identifié à Homo sapiens
Géolocalisation sur la carte : Mexique
(Voir situation sur carte : Mexique)
Femme de Naharon
Géolocalisation sur la carte : Quintana Roo
(Voir situation sur carte : Quintana Roo)
Femme de Naharon

La Femme de Naharon, également connue comme l'Ève de Naharon, est le nom donné au squelette fossile d'un Homo sapiens de sexe féminin, âgé de 25 à 30 ans lors de sa mort, trouvé dans la section Naharon de la grotte sous-marine Sistema Naranjal, au Mexique, près de la ville de Tulum, à environ 130 km au sud-ouest de Cancún[1]. Le squelette est daté de 13 600 ans par le carbone 14.

GéologieModifier

Le sous-système Naranjal fait partie du système de Ox Bel Ha des cavernes de Tulum[2].

HistoriqueModifier

Au cours des explorations archéologiques du cénote de Naharon, situé à environ 130 km au sud-ouest de Cancún, les restes de la femme de Naharon ont été découverts et signalés en 2000 par Octavio del Río à l'Institut national d'anthropologie et d'histoire (INAH), dans le cadre d'un premier catalogue archéologique des cénotes et grottes de l'État du Quintana Roo.

Le projet se développe ultérieurement en un atlas archéologique qui comprend le reste des cénotes de la péninsule du Yucatan, un projet codirigé par Arturo Gonzales, Carmen Rojas et Octavio Del Río.

FossileModifier

L'analyse des ossements de la femme de Naharon a montré qu'elle est décédée vers 25-30 ans, qu'elle mesurait 1,41 m pour une cinquantaine de kilos.
Il semble qu'elle souffrait du syndrome de Klippel-Feil, de type II[3].

Les restes ont fait l'objet d'une reconstruction faciale en 2018[4].

DatationModifier

Le squelette de la femme de Naharon a été daté de 13 600 ans par le carbone 14, ce qui en fait l'un des plus anciens fossiles humains connus dans les Amériques. Le fossile de Naharon est plus ancien d'environ 1 000 ans que deux squelettes ayant livré des informations génétiques : la femme de Naia, trouvée en 2007 dans la même région, et le garçon d'Anzick, trouvé en 1968 dans le Montana, aux États-Unis. D'autres squelettes découverts avec la femme de Naharon auraient entre 11 000 et 14 000 ans.

RéférencesModifier

  1. Floyd B. Largent Jr., Early Humans South of the Border, Mammoth Trumpet, vol. 20, n° 3, p.8–11, Center for the Study of the First Americans, Texas A&M University, Department of Anthropology, Juin 2005
  2. Sarah R. Stinnesbeck, Wolfgang Stinnesbeck, Alejandro Terrazas Mata, Jerónimo Avilés Olguín, Martha Benavente Sanvicente, Patrick Zell, Eberhard Frey, Susanne Lindauer, Carmen Rojas Sandoval, Adriana Velázquez Morlet, Eugenio Acevez Nuñez, Arturo González González, The Muknal cave near Tulum, Mexico : An early-Holocene funeral site on the Yucatán peninsula, The Holocene, 2018, SAGE Publications : 095968361879812, doi:10.1177/0959683618798124, ISSN 0959-6836
  3. Carmen Rojas Sandova, Arturo H. González González, En los Cenotes de Q. Roo Parte 3 : Tras la historia más antigua,
  4. Des chercheurs reconstruisent le visage d'une Mexicaine morte il y a 14.000 ans, Maxiscience.com, 23 août 2018, modifié le 9 janvier 2019.

Articles connexesModifier