Feldbrunnen-Sankt Niklaus

commune suisse

Feldbrunnen-Sankt Niklaus
Feldbrunnen-Sankt Niklaus
Vue de Feldbrunnen-St. Niklaus depuis l'Aar
Blason de Feldbrunnen-Sankt Niklaus
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Soleure Soleure
District Lebern
Communes limitrophes Soleure, Rüttenen, Riedholz, Zuchwil
NPA 4532
No OFS 2544
Démographie
Population
permanente
975 hab. (31 décembre 2020)
Densité 390 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 13′ 15″ nord, 7° 33′ 20″ est
Altitude 452 m
Superficie 2,5 km2
Divers
Nom officiel Feldbrunnen-St. Niklaus
Langue Allemand
Localisation
Localisation de Feldbrunnen-Sankt Niklaus
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Feldbrunnen-Sankt Niklaus
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Feldbrunnen-Sankt Niklaus
Géolocalisation sur la carte : canton de Soleure
Voir sur la carte administrative du canton de Soleure
City locator 14.svg
Feldbrunnen-Sankt Niklaus
Liens
Site web www.feldbrunnen.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Feldbrunnen-St. Niklaus est une commune suisse du canton de Soleure, située dans le district de Lebern.

HistoireModifier

Situé entre les bords de l'Aar et les contreforts du massif du Jura, le village de Feldbrunnen est cité pour la première fois en 1319 sous le nom de Velbrunnen

Les deux villages de Feldbrunnen et de Sankt Niklaus sont rattachées au chapitre de Saint-Ours de la ville de Soleure jusqu'en 1720. À cette époque, les villages font partie du bailliage de Flumenthal. En 1803, pendant la République helvétique, les deux villages sont rattachés au district de Lebern avant de fusionner en une commune unique en 1831. Principalement agraire jusqu'au début du XXe siècle, la commune fait depuis partie de la banlieue chic de Soleure.

Monuments et curiositésModifier

À mi-chemin entre les villages de Feldbrunnen et de Sankt Niklaus se trouve le château baroque de Waldegg. Construit entre 1682 et 1690 par l'avoyer Johann Viktor Besenval comme résidence d'été, c'est une bâtisse typique de la région. Le château, avec ses deux chapelles, sa salle de conférences et son aménagement intérieur remarquable des XVIIe et XIXe siècles se trouve dans un parc à l'écart. De nos jours, le château abrite un musée et est utilisé pour des expositions ou des concerts.

La maison à tour soleuroise (Türmlihaus), influencée par le modèle des châteaux français, trouve ici sa plus belle réalisation. L'étroite promenade avec vue devant la façade principale a été disposée selon le modèle des jardins baroques italiens, puis transformée ultérieurement en parc à l'anglaise[3].

PersonnalitésModifier

  • Frank Buchser (1828-1890), artiste-peintre né à Feldbrunnen-St. Niklaus

SourcesModifier

RéférencesModifier

  1. « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel », sur Office fédéral de la statistique (consulté le ).
  2. « Portraits régionaux 2021: chiffres-clés de toutes les communes », sur Office fédéral de la statistique (consulté le ).
  3. Guide culturel de la Suisse, Zurich, Ex Libris, , 445 p., p. 138

Sur les autres projets Wikimedia :