Ouvrir le menu principal
Eliana Burki au Festival Bardentreffen à Nuremberg en 2009

Eliana Burki, née le 13 septembre 1983 à Feldbrunnen (canton de Soleure), est une musicienne suisse.

BiographieModifier

 
Eliana Burki en 2017

À l'âge de 6 ans, Eliana se passionne pour le cor des Alpes[1],[2],[3]. Elle apparait en public pour la première fois, à l'age de neuf ans, à l’occasion d'un festival de Yodel à Schönenwerd ou elle est la seule femme[1].

N’aimant pas le comportement traditionnel à l’égard du cor des Alpes, Eliana décide de l'utiliser pour divers styles de musiques (tango, rock, blues, funk, pop, jazz)[4],[5],[6],[3],[2].

À 16 ans, elle abandonne sa formation d'auxiliaire vétérinaire pour étudier le piano ainsi que le chant à l’académie de musique de Bâle[7].

Elle se produit dans de nombreux pays[6],[2],[3].

En 2008, Eliana Burki s’installe dans l'ancien théâtre de La Neuveville[4].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (de) « Alphorn-Queen zwischen Pop und Funk »
  2. a b et c Marc Zumbach, « Documentary "Les alpes vues du ciel" », (consulté le 10 mai 2019)
  3. a b et c « Eliana Burki réinvente le cor des Alpes - Vidéo », sur Play RTS (consulté le 10 mai 2019)
  4. a et b « Le joli cor d'Eliana Burki », sur www.arcinfo.ch (consulté le 10 mai 2019)
  5. « Quartier des spectacles | ELIANA BURKI », sur www.quartierdesspectacles.com (consulté le 10 mai 2019)
  6. a et b « Biographie ELIANA BURKI », sur www.infoconcert.com (consulté le 10 mai 2019)
  7. (de) Bruno Fricker, « Das Alphorn für mehr Musik in der Medizin », Schweizerische Ärztezeitung, vol. 87, no 10,‎ , p. 421–422 (DOI 10.4414/saez.2006.11793, lire en ligne, consulté le 24 juin 2019)