Fātimah bint Mūsā
Fatima Masuma Qum.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 26 ans)
QomVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
فاطمة بنت موسى الكاظمVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
Mère
Ummul Banīn Najmah (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Ali ar-Rida
Husayn ibn Musa (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Domaine
Religion
Maître

Fatimah bint Musa al-Kadhim (arabe: فاطمة بنت الإمام موسى الكاظم) connue sous le nom de Maasouma est la fille du septième Imams des Chiites, Moussa Ibn Jaa'far et de Najma Khatoun et sœur de la huitième imam Chiites duodécimain, Ali ar-Rida et la tante du neuvième Imâm des chiites duodécimains, Muhammad al-Jawad.

HistoireModifier

Maasouma est née le premier jour du mois de Dhou al qi`da, le onzième mois du calendrier Islamique, en l’an 173 de l’Hégire dans la ville Médine[1] Mahsoumeh, son enfance coïncida avec l’arrestation de son père par Hâroun ar-Rachîd à Bagdad, en Iraq, puis son assassinat. Depuis ce temps, Fatimah Massouma était sous la surveillance de son frère aîné, Ali ar-Rida. Sans proche parent, ni membre de sa famille, Ali ar-Rida fut obligé de s’exiler à Khorasan (Machhad, Iran). Une année après l’exil de son frère et suite à un désir ardent de visiter son frère, Fatimah Massouma accompagnée de ses frères, neveux et nièces se sont lancés sur la route pour Khorasan. Sa caravane était arrivée dans la ville de Saveh (Iran). Elle tomba malade[2], comme elle n’eut plus de possibilité de poursuivre son voyage jusqu’à Khorasan, elle décida de quitter la ville de Saveh pour celle de Qom. Elle posa cette question: «Quelle est la distance entre la ville de Saveh et de Qom ?» Ceux qui furent présents lui répondirent: Nous allons vous transporter à Qom. Elle ajouta _parce que j’avais entendu mon père dire: «La ville de Qom sera le centre de nos partisans (centre du Chiisme.)» Lorsque Fatimah Massouma arriva à Qom, c’est chez Moussa ibn Khazardj, là où se trouve à présent Meyidan (Rond-point) Mir, que le chameau de Mahsoumeh s’arrêta et où elle passa ses derniers jours.

DécèsModifier

Fatimah Massouma avait passé quelque dix-sept jours dans la ville de Qum. Elle est décédée à Qom en l'an 201 AH. Elle a été enterrée dans la ville de Qom (Iran) et son sanctuaire est visité chaque année par des millions de partisans de Ahlul Bayt. Le mausolée de Hazrat-e Ma’soumeh est le lieu de pèlerinage le plus important à Qom et le deuxième lieu de pèlerinage important en Iran après Mashhad.

Hadith sur Fatimah MassoumaModifier

  • Muhammad al-Jawad le neuvième Imam chiite duodécimain a dit que "celui qui visite ma tante à Qom, le Paradis lui sera accordé."[3]

Notes et référencesModifier

  1. Shaykh `Alī Namāzī, Mustadrak Safīnat al-Bihār, vol. 8, p. 257.
  2. Qom, maison d'édition du Parlement, Téhéran, page 213
  3. Pèlerinages complet, P324

Voir aussiModifier