Famille Lazard

La famille Lazard est une famille française de banquiers.

HistoriqueModifier

Originaire de la Bohême, la famille Lazard s'établit en Lorraine au XVIIIe siècle comme marchands.

Les jeunes frères Lazard, Lazare et Alexandre, puis Simon et Élie, quittent la Lorraine en 1840 pour tenter l'aventure en Amérique. Ils s'installent d'abord à la Nouvelle-Orléans et y fondent un commerce de gros spécialisé en tissus et cotonnades, rapidement devenu une adresse réputée du quartier français. Après avoir revendu l'affaire, Lazare et Alexandre rentrent en France, tandis que Simon et Élie s'établissent à San Francisco, suivant la ruée vers l'or. Ils se lancent dans l'importation, puis dans les opérations financières, étendant leur réseau au sein de la communauté française. En 1861, ils rachètent la plus importante filature lainière de Californie. Le capital de leur société passe de 120 000 en 1848 à 10 millions de francs en 1870. Ils sont rejoints par leurs demi-frères et cousins (Weill, Aron, Cahn, Lang, etc.).

Bien que les premières opérations se déroulent à San Francisco, ils installent le siège de la banque Lazard Frères à Paris. L'année suivante, une succursale, Lazard Brothers, est ouverte à Londres. Au début des années 1880, Alexandre Weill réussit à implanter la banque à Wall Street, devenant ainsi la première banque franco-américaine de la place.

Membres notablesModifier

SourcesModifier

  • Martine Orange, Ces messieurs de Lazard, Albin Michel, 2006
  • Didier Lazard, Histoire de quatre générations. 1. Simon Lazard, Felin, Paris 1988
  • Guy-Alban de Rougemont, Lazard Frères: Banquiers des Deux Mondes (1848-1939), Fayard, 2011
  • Pierre de Gasquet, Antoine Bernheim: le parrain du capitalisme français, Grasset, 2011
  • Didier Lazard, Simon Lazard (1828-1898): émigré à seize ans, pionnier du Far-West, fondateur de la Banque Lazard, éditions du Félin, 1988
  • Laurent Chemineau, L'incroyable histoire de Lazard Frères, la banque qui règne sur le monde des affaires, éditions Assouline, 1998
  • Henry Coston, Les financiers qui mènent le monde, Librairie Française, Paris 1955
  • Henry Coston, Le retour des "200 familles.", Librairie Française, 1960
  • Jean-Claude Daumas, Alain Chatriot, Danièle Fraboulet, Hervé Joly (dir.), Dictionnaire historique des patrons français, Paris, Flammarion, 2010
  • William D. Cohan, The Last Tycoons: The Secret History of Lazard Frères & Co., 2008

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier