Ouvrir le menu principal
Armes des Albizzi.
Image représentant deux personnes Cette page explique l’histoire ou répertorie les différents membres de la famille Albizzi.
Blason des Albizzi : deux anneaux concentriques (rappelant les fuseaux de l'Arte della Lana) surmontés d'une croix
Plaque commémorative en l'honneur de Vittorio degli Albizi au Palais Albizzi
Blason des Albizzi en l'église San Paolino de Florence : couronne grand-ducale de Toscane, croix de l'Ordre de Saint-Étienne, anneaux concentriques

La famille Albizzi[1] ou Albizi est une ancienne et puissante famille de Florence

Sommaire

HistoireModifier

Cette famille florentine s'est enrichie avec l'art de la laine. Il était un parti de Guelph et, après la scission de 1300, de la faction des Blacks.

Elle dirigea le parti aristocratique des Guelfes pendant les XIVe et XVe siècles, plus particulièrement la faction des Noirs. Privée de toute influence et bannie de Florence par la révolution de 1378 où elle dut lutter contre les Ciompi, Michele di Lando, les Médicis et les Alberti, elle reprit le pouvoir en 1381. Rinaldo gouverna jusqu'au rappel des Médicis en 1434. La famille fut alors exilée par ordre de Cosme de Médicis.

Parmi ses membres, on peut citer :

  • Antonio Albizzi, gonfalonier de justice en 1339, plusieurs fois ambassadeur
  • Pietro degli Albizzi, chef de cette famille, eut, la principale part à l'administration de 1372 à 1378, et périt victime de la faction opposée, au moment où il se croyait sûr de la renverser.
  • Telice Albizzi, comte de Florence, nommé en 1376 par le roi Charles IV.
  • Tommaso degli Albizzi (1343 - 1417), son neveu, ramena sa famille au pouvoir et vengea la mort de son oncle. Il gouverna avec gloire de 1382 à 1417.
  • Rinaldo degli Albizzi, fils aîné de Tommaso, parvenu au gouvernement en 1429, entraîna Florence dans de folles entreprises et fut exilé en 1434, au retour des Médicis. Avec lui finit la prédominance de cette famille.
  • Luca degli Albizzi (1382–1458), fils cadet de Tommaso, tint un journal, qui est une source précieuse sur l'histoire de Florence au XVe siècle.
  • Maria d'Ormanno degli Albizzi (1428-1471), petite-fille de Rinaldo, moniale copiste et enlumineuse à Florence.
  • Giovanna degli Albizzi (ou Giovanna Tornabuoni après son mariage), (1468-1488), représentée dans de nombreuses œuvres de Domenico Ghirlandaio et Sandro Botticelli.
  • Franceschino degli Albizzi (it) ( ? -1348), poète du XIVe siècle
  • Matteo degli Albizzi (it), poète du XIVe siècle

Une branche collatérale de la famille Albizzi est à l'origine de la famille Alessandri avec la séparation des frères Alessandro et Bartolomeo degli Alessandri qui ont pris leurs distances quant à leurs parents dont l'obtention du titre magnati (magnat : relégation en dehors des limites de la ville avec interdiction d’y exercer une profession) limitait l'activité économique et politique.

[1]Des Albizzi se sont installés à Cassis au XVIe siècle et y ont fondé le domaine viticole Clos d'Albizzi[réf. nécessaire].

Notes et référencesModifier

  1. « Les 12 vignobles de l'AOC Cassis », sur www.ot-cassis.com (consulté le 3 mai 2017)

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier