Giovanna degli Albizzi

Giovanna degli Albizzi, ou Giovanna Tornabuoni après son mariage, (née le à Florence et morte dans la même ville le ) fut une femme de la haute bourgeoisie florentine du Quattrocento, représentée dans de nombreuses œuvres de Domenico Ghirlandaio et Sandro Botticelli.

Giovanna degli Albizzi
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 19 ans)
FlorenceVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Conjoint
Lorenzo Tornabuoni (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Arm of Albizzi.svg
blason

BiographieModifier

Giovanna est la fille de Maso degli Albizzi rival des Médicis et son mariage avec Lorenzo, de la famille Tornabuoni, parents proches des Médicis marque un rapprochement entre les deux clans. Le mariage a lieu le . Le beau-père de Giovanna est Giovanni Tornabuoni, oncle de Laurent de Médicis et trésorier du pape qui est considéré par certains comme l'homme le plus puissant de Florence après Laurent.

Pour les noces du couple, Botticelli décore à fresque la loggia de Villa Tornabuoni avec des scènes mythologiques, dont une est dédiée spécialement à l'épouse : Vénus et les Grâces offrant des présents à une jeune fille.

Giovanna se trouve en position dominante aussi dans les fresques de la Chapelle Tornabuoni où elle est représentée par deux fois : dans la Nativité de Marie et dans la Visitation de la Vierge Marie. Dans les deux fresques, elle apparaît habillée du même vêtement, un habit somptueux avec des damasquinages dorés, mais avec des manches différentes, une fois estivales une autre hivernales.

 
Domenico Ghirlandaio, Visitation de la Vierge Marie, 1486–1490, Chappelle Tornabuoni, Santa Maria Novella Florenz

En outre Domenico Ghirlandaio lui consacre quelques portraits : un de profil, aujourd'hui conservé au Musée Thyssen-Bornemisza (probablement réalisté post mortem), un des trois-quarts (Tokyo Fuji Art Museum de Hachiōji) et un troisième qui est un travail d'atelier, conservé au Clark Art Institute de Williamstown, Massachusetts.

Sa coiffure avec les cheveux blonds rassemblés sur la nuque et les boucles qui encadrent le visage est typique de son personnage.

Giovanna a un premier enfant à dix-neuf ans nommé « Giovannino », le . Un an après elle meurt à la suite d'une deuxième grossesse et est inhumée à Santa Maria Novella le .

BibliographieModifier

  • Emma Micheletti, « Domenico Ghirlandaio » in Pittori del Rinascimento, Scala, Florence, 2004 (ISBN 8-8-8117-099-X)

Liens externesModifier

SourcesModifier