Fabrice Sabre

Fabrice Sabre
Nom de naissance Fabrice Barès
Naissance (47 ans)
Angoulême,
Nationalité Drapeau de la France Français
Pays de résidence France
Profession
Autres activités

Fabrice Sabre, de son vrai nom Fabrice Barès, est un photographe et réalisateur français né à Angoulême le et résidant à Avignon. Après avoir été photographe officiel du festival off, il est appelé par le festival d'Avignon pour une exposition dans le cadre de la 69e édition du festival d'Avignon[1]. Ses sujets photographiques de prédilection sont le portrait et la femme ("la femme belle, mystérieuse, en souffrance"[2]). Il est également connu pour être le premier français à avoir bénéficié d'une main bionique[3],[4].

BiographieModifier

C'est le que Fabrice, alors âgé de 4 ans, passe accidentellement sous le tracteur-tondeuse, conduit par son père, qui lui sectionne l'avant-bras le privant de sa main droite[5]. Après des études universitaires (DEUG de droit), il est, durant les années 1996-1997, animateur-radio à France Bleu Vaucluse. Par la suite, il est régisseur technique pour plusieurs théâtres du festival off d'Avignon, avant d'être réalisateur de cours-métrages et coréalisateur de documentaires notamment pour France 4. Ce faisant, Fabrice Sabre développe son gout pour la photographie et expose dans diverses galeries d'Avignon et de France. Après avoir été en 2012 et 2013 le photographe officiel d'"Avignon Festival et Compagnie" au festival off d'Avignon, il expose, en 2015, dans le cadre de la 69e édition du festival d'Avignon dans le hall du Théâtre Benoît-XII [6] - installation intitulée : La Lumière - [7],[8]

En 2013, il prend connaissance qu'une société à Leeds (Royaume-Uni) est pionnière dans la fabrication de Bebionic (en) (prothèse bionique)[9] et décide de faire appel au financement participatif sur internet[10],[11]. En deux mois, il obtient plus qu'il n'en faut ce qui lui permet l'acquisition de cette main et fait de lui le premier Français détenteur d'une main bionique [10],[12],[13].

En 2016, il est remarqué pour son exposition Innocents où il traite d'un œil nouveau le handicap physique (et le sien propre) [14],[15].

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Fabrice Sabre », sur Festival d'Avignon (consulté le ).
  2. Dixit fabrice Sabre au Tedx d'Avignon à la 4e min https://www.youtube.com/watch?v=cre83cWgf2Y
  3. Estelle Saget, « Fabrice, premier Français équipé d'une main bionique », L'Express,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. « Ma nouvelle main bionique » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  5. Tom Lanneau (Le Monde académie), « L’homme qui avait une main bionique », Télérama,‎ (lire en ligne  , consulté le ).
  6. http://www.festival-avignon.com/fr/expositions/2015/la-lumiere
  7. « Les travailleurs de l’ombre - I/O Gazette », sur I/O Gazette, (consulté le ).
  8. http://www.lavie.fr/blog/lesdominos/dans-la-lumiere,4234
  9. « Je Suis Un Droitier Contrarié / Fabrice Sabre / TEDxAvignon » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  10. a et b L'Obs, « « Avec ma main métallique, je ressemble à un genre de Terminator » », L'Obs,‎ (lire en ligne  , consulté le ).
  11. http://www.telerama.fr/techno/corpsmachine/fabrice-bares/
  12. http://www.francedimanche.fr/mon-destin-est-exceptionnel/je-suis-le-premier-francais-equipe-dune-main-bionique/
  13. HELENE AMIRAUX, « Avignon : "la société est prête pour les cyborgs" », Midi libre,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  14. « Etre normal, c'est être beau ? L'expo qui interroge ! », sur Handicap.fr (consulté le ).
  15. « « Innocents » : Fabrice Sabre, photographe expose 13 œuvres du 7 janvier au 7 février 2016 à Avignon », sur info.com (consulté le ).
  16. Arrêté du 12 mai 2021 portant nomination et promotion dans l'ordre des Arts et des Lettres

Liens externesModifier