Ouvrir le menu principal
FC Renaissance
Généralités
Nom complet Football Club Renaissance du Congo
Surnoms les Renais, les oranges, Fibo
Noms précédents CS Imana
Fondation (5 ans)
Statut professionnel Professionnel
Couleurs Orange, Noir et Blanc
Stade Stade des Martyrs
(80 000 places)
Siège Kinshasa, RDC
Championnat actuel Vodacom Ligue 1
Président Drapeau : République démocratique du Congo Pascal Mukuna
Entraîneur Drapeau : République démocratique du Congo
Palmarès principal
National[1] Coupe du Congo (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Neutre

Actualités

Le FC Renaissance du Congo est un club congolais de football basé a Kinshasa.

Il joue dans le championnat de République démocratique du Congo de 1re division, appelé Vodacom Ligue 1.

L'équipe joue ses matchs au Stade des Martyrs de Kinshasa.

HistoireModifier

Le FC Renaissance a été créé le 16 juin de l’année 2014 sous sa première appellation « CS Imana », le 19 juillet 2014, on opta pour le changement du nom et l’on décida de l’appeler « FC Renaissance du Congo ». Le club est présidé, dès sa naissance, par l'Évêque Pascal Mukuna.

Historique des LogosModifier

Premier match historiqueModifier

Aussitôt créé, le club affichait déjà ses ambitions, il a été sollicité par le club soudanais d’Al Hilal Omdurman pour jouer un match amical international, son tout premier, le 4 août 2014, score 1-1, le seul but des oranges avait été marqué à la 71e minute par Cedrick Kalombo Diba sur penalty.

Le 11 de départ de ce match se présentait de la manière suivante: 1. Badjo 4. Yannick Bangala (C) 5. Nzungu 2. Kiboko 3. Toto 6. Pharaon 8. Kabengele 10. Mbuyi 7. Joël Obuna 11. Litimba 9. Kayembe. Remplaçant : Milimo, Wadol, Kikonga, Guy Serge, Kiwa.

Première année à l'Entente provinciale de football de Kinshasa pour sa première participation à l’EPFKINModifier

La saison 2014-2015, le FC Renaissance du Congo a joué 32 matchs sur les 38 possibles avec 23 victoires, 6 nuls et 3 défaites contre l’AS Dragons (3-2), Fraternité Kinoise (1-0), Arc-en-Ciel (2-1).

Première participation à la Coupe du CongoModifier

À la Coupe du Congo saison 2014-2015, le FC Renaissance du Congo devait commencé par le tour préliminaire, étape à laquelle il a joué 3 matchs dont 2 contre Ujana en aller et retour (1-1), (3-1), et la finale de cette étape contre l’AS Dragons dont le match s’est soldé sur le score d’un but partout, les 2 équipes s’étaient alors départagées aux tirs au but, exercice remporté par les Oranges (3 tirs à 1).

Lors de la phase des poules de cette compétition qui avait eu lieu à Kinshasa, Renaissance du Congo, sur trois matchs, avait gagné 1 contre le DCMP/Bumba (7-1) et fait 2 matchs nuls contre AS Vutuka de Bandundu et l’AS Veti Club de Matadi, résultats qui les qualifiait en demi-finale où les Oranges étaient classés dans un groupe de trois clubs, dont il a battu le (KFA) Katumbi Football Association par 1-0 et avait perdu contre OC Bukavu Dawa par 1-0.

2015-2016, Saison des ChampionsModifier

La saison 2015-2016 a été une saison au cours de laquelle le FC Renaissance a fait entendre sa voix sur le plan national. Le club a joué 38 matchs à l’EPFKIN pour récolter 104 points (record historique) et a fini le championnat en tête du classement avec la meilleure attaque avec 99 buts, 2 défaites contre Nzakimwena (2-1) et AC Sodigraf (2-1), 33 victoires et 3 matchs nuls.

À la 52e édition de la Coupe du Congo, Zone de Kinshasa, Le FC Renaissance a joué 3 matchs au tour préliminaire, victoire contre AC Kuya (5-0) , victoire contre AC Rangers (2-1) et victoire contre Dijack FC (3-0). En phase de groupe à Kinshasa, le club a joué 3 rencontres dont 3 victoires contre AS Malebo (4-0), AS Veti (4-0) AS Malole (5-0). En Phase finale, 3 équipes ont été mises sur le chemin des Oranges pour 3 victoires dont contre AS Nyuki (2-0) contre Liketua (6-4) et contre l’AS Veti (5-1). La finale qui s’est également jouée à Kinshasa au Stade Tata Raphaël a opposé le FC Renaissance du Congo au club lushois du CS Don Bosco, match qui s’est soldé par une victoire des Oranges 2-0 grâce à un but de Pitshou Zola Matumona sur pénalty et Kazadi Kasengu Francis, pour une première coupe nationale historique, qui permettra au club de jouer la Linafoot 2017.

Saison 2016-2017, saison de la Linafoot et de l’AfriqueModifier

Pour entamer la saison, le vainqueur de la Coupe du Congo rencontre le champion de la Linafoot de la saison précédente, le FC Renaissance a donc croisé le Tout Puissant Mazembe au Stade Joseph-Kabila à Kindu, match qui s’est soldé sur le score de 3 buts à 1 en faveur des Corbeaux de Lubumbashi.La saison 2016-2017 du FC Renaissance débute par une série des victoires avant de connaître deux nuls face aux deux meilleurs équipes de la zone ouest V.Club(1-1) et DCMP(0-0) et termine la phase aller avec 19 points en tête du classement. La phase retour ne sera pas facile avec des défaits contre le RCK ou encore MK et surtout les défaites contres l'AS Vita(2-1, doublé d'Etekiama jusque là seul buteur lors des confrontation opposants ces deux dernières) et 3-2 contre le Daring (DCMP), mais le club parvient néanmoins à se qualifier pour les play-offs terminant troisième avec 31 points soit 10 de moins que l'AS V.Club second au classement. C'est à ce moment que la campagne africaine commence. Après tirage au sort le FC Renaissance tombe sur le vainqueur de la coupe du Gabon l'Akanda FC qu'il sort après un nul vierge au Gabon et une victoire sur la plus petite des marques à Kin. Lors du premier le FC Renaissance affrontera le MC Alger le match aller aura lieu le 12 mars et le match retour cinq jour plus tard à Kinshasa, lors du match aller les Renais s'inclinent 2 buts à 0 à Alger et à Kin le club orange crée la surprise en s'imposant par deux buts à un alors ménés à la mi-temps 1 à 0.et L'aventure africaine s'arrête là pour les Renais. Lors des play-offs en linafoot le FC Renaissance entame bien en s'imposant à Bukavu face à l'OC Bukavu Dawa et ensuite à domicile face à l'OC Muungano à Kinshasa 3-0, mais lors du match qui suivait à Kinshasa face au tenant du titre le TP Mazembe renaissance accroche ce dernier 1 partout et lance ainsi une grosse alerte aux autres équipes du championnat. Le FC Renaissance fini la phase aller deuxième place à égalité des points avec le TP Mazembe et l'AS V.club, 12 derrière le DCMP 18. La phase retour elle n'est pas la meilleure car le club fait des résultats mitigés notamment deux défaites contre Sanga Balende 2 à 0.et le TP Mazembe 1 à 0. Lors de la quatrième journée de la phase retour Tady Etekiama(toujours le seul à avoir marqué lors des confrontation opposant les deux clubs 1 partout à l'aller) frappe encore en inscrivant un doublé permettant à V.Club de l'emporter par 2 buts à 1. Après le dernier sifflet de l'arbitre les supporteurs mécontent vandalisèrent le stade des Martyrs, le club sera par la suite suspendu du championnat et perdra le restant de ses matchs par forfait.

Saison mitigée et maintien en LinafootModifier

Organisation du clubModifier

EntraineursModifier

JoueursModifier

Effectif du FC Renaissance du Congo de la saison 2019-2020
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[2] Nom Date de naissance Sélection[3] Club précédent
- M   Masikini Adongba, BatistaBatista Masikini Adongba 07/12/1999 (19 ans) Agent libre
- Brulay, SidibéSidibé Brulay (0)/12/0000 (2018 ans)
- Lote, ImanaImana Lote (0)/12/0000 (2018 ans)
Entraîneur(s)

  Papy Kimoto


Légende

 

PalmarèsModifier

Palmarès du FC Renaissance du Congo
Compétitions internationales Compétitions nationales Compétitions régionales
  • EPFKIN (1)
    • Vainqueur : 2015-2016
    • Vice-champion : 2014-2015
  • LifKin
    • Champion : 2015, 2016

L'équipement sportifModifier

Liens externesModifier

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  3. Seule la sélection la plus importante est indiquée.