Papy Kimoto

joueur de football congolais

Papy Kimoto
Image illustrative de l’article Papy Kimoto
Biographie
Nom Papy Okitankoyi Kimoto
Nationalité Drapeau : République démocratique du Congo Congolais (RDC)
Naissance (44 ans)
Lieu Kinshasa (Zaïre)
Taille 1,77 m (5 10)
Période pro. 19962012
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1996-1997 Drapeau : République démocratique du Congo AC Sodigraf
1998-1999 Drapeau : République démocratique du Congo AS Vita Club081 (15)
2003-2004 Drapeau : Belgique Standard de Liège 018 0(2)
2004-2005 Drapeau : Belgique Saint-Trond VV 020 0(1)
2005-2006 Drapeau : Israël Maccabi Netanya 027 (10)
2006-2007 Drapeau : Israël Maccabi Herzliya 017 0(3)
2007 Drapeau : Israël Hakoah Amidar Ramat Gan 013 0(3)
2007-2008 Drapeau : Israël Hapoël Petah-Tikva 032 0(7)
2008 Drapeau : Belgique RFC Liège 016 0(6)
2009-2010 Drapeau : Chypre Atromitos Yeroskipou 024 (19)
2010-2011 Drapeau : Chypre APEP Pitsilia013 0(7)
2011-2012 Drapeau : Belgique RFC Liège 026 (21)
2012 Drapeau : Belgique Royal Aywaille014 0(8)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1997-2006Drapeau : République démocratique du Congo RD Congo054 (13)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2014Drapeau : République démocratique du Congo RD Congoadj.[1]
2015Drapeau : République démocratique du Congo AS Dragons
2017-2018Drapeau : République démocratique du Congo JS Kinshasa
2018-2019Drapeau : République démocratique du Congo FC Renaissance du Congo
2019-2020Drapeau : République démocratique du Congo FC Saint Éloi Lupopo5v5n5d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Papy Okitankoyi Kimoto (né le à Kinshasa) est un footballeur international congolais, naturalisé belge en 2008, qui jouait au poste d'attaquant[2].

Arrivé en Belgique en 1999, Kimoto laisse entrevoir des qualités évidentes sous les couleurs du Sporting de Lokeren. Quatre années plus tard, il sera d'ailleurs transféré au Standard de Liège en même temps que son ancien coéquipier, Sambegou Bangoura. Toutefois, il ne réussira pas à s'imposer dans les rangs liégeois.[3]

Après un bref passage par Saint-Trond, Papy Kimoto monnayera son talent en Israël, où il connaîtra quatre clubs en trois saisons.

Papy Kimoto a également été membre de l'équipe nationale du Congo à 54 reprises.

Après avoir pris sa retraite, Kimoto est devenu directeur de football avec une licence CAF "A"[4]. Kimoto a dirigé AS Dragons / Bilima et JS Kinshasa avant d'être nommé à la tête du FC Renaissance du Congo en décembre 2018[5],[6].

Caractéristiques techniquesModifier

Aille droite, il pourrait également être utilisé comme pointe centrale.

carrièreModifier

ClubModifier

Il a commencé à jouer à Sodigraf en 1996 où ils ont atteint la finale de la Coupe des vainqueurs de coupe, dans laquelle le club congolais a perdu contre Arab Contractors SC (0-0, 0-4). En 1998, il a rejoint l'AS Vita Club Il y a joué pendant 2 ans. En 1999, il a été acheté par Lokeren. En janvier 2001, il a été prêté à Bursaspor. Après le prêt, il a joué dans le Lokeren jusqu'en 2003. En 2003, il s'installe au Standard de Liège. En 2004, il a signé un contrat avec Sint-Truiden . En 2005, il a déménagé au Maccabi Netanya. À l'été 2006, il a signé un contrat avec Maccabi Herzliya . En janvier 2007, il a déménagé à Hakoah Ramat Gan . À l'été 2007, il a été acheté par Hapoël Petah-Tikva. En 2008, il a rejoint RFC Liège . En 2009, il a signé un contrat avec Atromitos Geroskipou. En 2010, il a déménagé à APEP Pitsilia . En 2011, il est retourné au RFC Liège. En 2012, il a été acheté par Aywaille, avec lequel il a mis fin à sa carrière en 2013.

Équipe nationaleModifier

Kimoto a fait ses débuts en République démocratique du Congo en 1997. En 1998, il a disputé 5 matchs de la Coupe d'Afrique des Nations 1998, dans laquelle la République démocratique du Congo a pris la 3e place. Il s'agissait de matches avec: la Tunisie (1-2) signant le but du momentané 1-1 à la 36e minute, contre le Ghana (1-0), les quarts de finale avec le Cameroun (1-0), les demi-finales avec la République d'Afrique du Sud (1-2) et pour la troisième place avec le Burkina Faso (4-4, t.a.b 4-1).

Il a marqué son premier but avec le maillot de l' équipe nationale le 12 février 1998, en Tunisie - Congo RD (2-1).

En 2002, Kimoto était dans l'équipe nationale pour la Coupe d'Afrique des Nations 2002 . Ses réalisations dans ce tournoi sont de 3 matches: du Togo (0-0), de Côte d'Ivoire (3-1) et des quarts de finale avec le Sénégal (0-2). Il a joué dans l'équipe nationale jusqu'en 2006.

Il a récolté au total, avec le maillot National, 54 apparitions et 13 buts.

Lien externeModifier

RéférencesModifier