Fédération européenne des centres de recherche et d'information sur le sectarisme

Fédération européenne des centres de recherche et d'information sur le sectarisme

Cadre
Forme juridique Association loi 1901
But Regrouper les associations européennes de défense et d'information sur le phénomène sectaire
Zone d’influence Europe
Fondation
Fondation 30 juin 1994
Identité
Siège Marseille
Président Danièle Muller-Tulli
Vice-président Alexander Dvorkin
Site web www.fecris.org

La Fédération Européenne des Centres de Recherche et d’Information sur le Sectarisme (Fecris), créée le 30 juin 1994 à Paris est une association de droit français qui regroupe des associations européennes de défense et d'information sur le phénomène sectaire.

La présidente actuelle (en 2015) est Danièle Muller-Tulli[1].

ObjectifsModifier

L'objet de l'association est actuellement défini comme tel : « grouper des associations représentatives dont le but est de défendre les individus, les familles et les sociétés démocratiques contre les agissements illégaux d’organisations à caractère sectaire nuisible et/ou totalitaire ; à cet effet, la fédération désigne comme secte ou gourou l’organisation ou l’individu qui fait commerce de croyances et de techniques comportementales déstructurantes et qui utilise comme outils la manipulation mentale, l’abus de confiance, le vice de consentement ; intensifier l’échange systématique des informations et des expériences entre les associations membres, notamment en cas de demande par l’une d’entre elles ; représenter les associations membres devant les institutions européennes ; alerter les instances et les institutions compétentes en la matière dans les pays de l’Union européenne, et éventuellement en dehors d’elle, relativement à des pratiques visées ci-dessus ; solliciter les universités et les chercheurs en général pour des travaux dans ce domaine, en mettant à leur disposition l’expérience en la matière des associations membres ; développer tous les services utiles aux buts de l’association, en particulier ceux concernant la publication de ces recherches et travaux ; conserver la documentation dont la fédération a des droits d’auteur[2] ».

MembresModifier

Organisations membresModifier

Pays Organisations
  Allemagne Aktion für geistige und psychische Freiheit e.V. (AGPF e.V.)
Sektenberatung Bremen
Niedersächische Elterninitiative gegen den Missbrauch der Religion (EGMR)
Sekten-Info Essen Nordrhein-Westfalen
  Autriche Gesellschaft gegen Sekten- und Kultgefahren
  Belgique
Contacts et Informations sur les Groupes Sectaires (CIGS)
  Croatie
C.I.S.K.- Centre for Information on Sects and Cults, Croatia
  France Centre de documentation, d'éducation & d'action contre les manipulations mentales - Centre Roger Ikor (CCMM)
Union nationale des associations de défense des familles et de l'individu (UNADFI)
Groupe d'étude des mouvements de pensee en vue de la prévention des individus (GEMPPI)

Secticide

  Royaume-Uni
The Family Survival Trust (former FAIR)
  Irlande
Dialogue Ireland
  Italie
CeSAP . Centro Studi Abusi Psicologici
FA.VI.S - Associazione Nazionale Familiari delle Vittime delle Sette
  Pologne Ruch obrony rodziny i jednostky polish family association (RORIJ)- Polish Family Association
  Russie C.R.S. - orthodox Center of Religious Studies in the name of Saint Irenaeus (РАЦИРС/RATsIRS), Russia
  Serbie
C.A.S. - Center for Anthropological Studies, Serbia
  Espagne Atención e Investigación de Socioadicciones (AIS)
  Suède Föreningen Rädda Individen (FRI)
  Suisse Schweizerische Arbeitgemeinschaft gegen destruktive Kulte (SADK)
Association suisse pour la defense de la famille & de l'individu (ASDFI)
  Ukraine F.P.P.S. - Family and Personality Protection Society
  Armenie N.S.S. - National Spiritual Security

CorrespondantsModifier

Pays Organisations
France A.F.S.I. - Alerte Faux Souvenirs Induits
Espagne AIIAP - Asociación Iberoamericana para la Investigación del Abuso Psicológico
Allemagne Artikel 4 - Initiative für Glaubensfreiheit e.V.
Kazakhstan Association of the centers for help the people who suffered from destructive religious movements
France ATTENF - Attention Enfants
Belgique A.V.P.I.M. - Association des Victimes des Pratiques Illégales de la Médecine
France C.L.P.S. - Cercle Laïque pour la Prévention du Sectarisme
Belarus C.N.R.M.S. Center of New Religious Movements Studies
Lituanie C.P.B.- Cult Prevention Bureau
Russie C.R.S.S. - Center of Religious Studies - Saratov
Royaume-Uni Dialog Centre UK
Germany Dialog Zentrum Berlin
Ukraine Dneprpetrovsk City Center for the help to Victims of Destructive Cults "Dialogue"
Norvège FRI-Norge - Foreningen Redd Individet
Royaume-Uni F.S.G. - Family Support Group
Russie I.C.C.S. - Informational Consulting Center on Sectarianism
Moldavie INFOSEC
Lettonie L.C.C.T.S. - Latvian Committee for Combating the Totalitarian Sects
Chypre P.P.U. - Pancyprian Parents Union
Suède RAM - Riksorganisationen Aktiva mot Manipulering
Royaume-Uni RETIRN - Re-Entry Therapy, Information & Referral Network
Espagne RIES - Red Iberoamericana de Estudio de las Sectas (Successor of Fundación S.P.E.S., Argentina)
France Sentinelle
Pays-Bas Sirenen
Norvège Stiftelsen Liv i Frihet
Finlande U.U.T. - Uskontojen Uhrien Tuki Ry (Support Group for the Victims of Religions)
Ukraine Ukrainian National Center Of Religious Safety And Help To Victims Of Destructive Cults "Dialogue"
Ukraine U.N.I.A. - Ukrainian Network “InterAction”
Estonie Sakarias (Jaan) Leppik
Afrique du Sud Stephan Pretorius
Australie C.I.F.S. - Cult Information and Family Support Inc.
Israël Forum Against Cults
États-Unis I.C.S.A. - International Cultic Studies Association (formerly A.F.F. - American Family Foundation)
Israël I.C.V.C. - The Israeli Center for Victims of Cults

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

NotesModifier