Exposition internationale

(Redirigé depuis Exposition universelle)
Les drapeaux du BIE, de la Chine, de l'Exposition universelle de Shanghaï 2010 et des autres pays participants.

Les Expositions internationales, souvent simplement dénommées Expo, sont de grandes expositions publiques tenues régulièrement à travers le monde depuis le milieu du XIXe siècle. Les Expositions internationales doivent être distinguées entre celles qui sont antérieures à la création du Bureau international des Expositions (BIE) en 1928 et celles qui, postérieures à cette création, ont été réglementées par les normes de cet organisme à partir de 1931.

Le Bureau international des Expositions (BIE), organisme régulant l'organisation de ces Expositions internationales, définit les Expositions comme les manifestations qui ont « un but principal d'enseignement pour le public, faisant l'inventaire des moyens dont dispose l'homme pour satisfaire les besoins d'une civilisation et faisant ressortir dans une ou plusieurs branches de l'activité humaine les progrès réalisés ou les perspectives d'avenir »[1]. Elles sont internationales par le fait que plusieurs États y participent[2].

Les participants à ces Expositions sont les États, les groupes de la société civile et les entreprises.

Sommaire

HistoireModifier

Les Expositions internationales ont été créées pour présenter les réalisations industrielles des différentes nations. Elles représentaient la vitrine technologique et industrielle des participants, témoignant du progrès au cours de la révolution industrielle. La première Exposition universelle s'est déroulée à Londres en 1851[3].

À l'origine, chaque pays disposait d'un espace réservé dans un pavillon central. À partir de 1867, des pavillons nationaux firent leur apparition. En principe, ils étaient attribués seulement s'il y avait des choses à présenter que le pavillon central ne pouvait accueillir. Ils ne tardèrent pas à se généraliser, les nations exposantes construisant des pavillons typiques de l'architecture de leurs pays.

La compétition était omniprésente dans les Expositions universelles, et des concours permettaient aux plus méritants d'obtenir des médailles bénéficiant d'un certain prestige.

Cadre réglementaire : la Convention de 1928 et le BIEModifier

Les Expositions internationales ont longtemps été soumises aux seules règles que leur donnait le pays où elles avaient lieu.

Le 22 novembre 1928, les représentants de trente et un pays réunis à Paris ont signé le premier traité international régissant les Expositions internationales : la Convention de Paris de 1928. Celle-ci est entrée en vigueur le 17 janvier 1931 et a été amendée à plusieurs reprises depuis lors, mais reste le cadre réglementaire actuel pour toutes les Expositions internationales.

Le Bureau international des Expositions (BIE), créé par cette même convention, vise à garantir sa bonne application[4].

PostéritéModifier

L'organisation d'Expositions universelles est parfois accompagnée de travaux et projets d'urbanisme, comme la construction du métro de Paris en 1900 ou de celui de Montréal en 1967, de même que l'extension du métro de Lisbonne en 1998.

De même, des réalisations architecturales construites à l'occasion d'Expositions universelles sont devenues le symbole des villes qui les ont abritées ; c'est le cas de la tour Eiffel à Paris, l'Atomium à Bruxelles, le Space Needle à Seattle et la Biosphère à Montréal.

Catégories d'Expositions internationalesModifier

Longtemps, le BIE a distingué les Expositions internationales entre celles de première catégorie et celles de seconde catégorie.

Un amendement à la Convention, pris en 1988 et entré en vigueur en 1996, réglemente la classification actuelle. Aujourd'hui, le BIE distingue ainsi deux catégories principales d'Expositions internationales : les « Expositions universelles » et les « Expositions internationales / spécialisées ». Il reconnaît en outre deux autres catégories : les Expositions horticoles et la Triennale de Milan.

Expositions universellesModifier

En termes réglementaires, les Expositions universelles sont dénommées Expositions internationales enregistrées. Elles ont un thème à caractère universel, d'intérêt et d'actualité pour l'ensemble de l'humanité. Depuis 1995, elles se déroulent en principe au moins tous les cinq ans. Leur durée maximale est de six mois. Les pavillons sont en principe conçus et construits par les participants eux-mêmes.

Expositions internationales / spécialiséesModifier

En termes réglementaires, les Expositions internationales / spécialisées sont dénommées Expositions internationales reconnues. Leur thème ont un caractère précis et spécialisé, au contraire des Expositions universelles. Elles se déroulent à fréquence variable, entre deux Expositions universelles, pour une durée maximale de trois mois. Les pavillons sont construits par les organisateurs de l'Exposition et mis à la disposition des participants qui se chargent ensuite de les personnaliser extérieurement et intérieurement.

Autres Expositions internationalesModifier

Depuis 1960, le BIE accorde sa reconnaissance aux Expositions internationales d’horticulture approuvées par l’Association Internationale des Producteurs d’Horticulture (AIPH).

Le BIE reconnaît également l’Exposition des Arts Décoratifs et de l’Architecture Moderne de la Triennale de Milan, « en raison de son antériorité historique et pour autant qu’elle conserve ses caractéristiques d’origine ».

Liste des Expositions internationales (universelles et spécialisées)Modifier

Année Ville hôte Pays Catégorie Thème
1851 Londres   Royaume-Uni universelle Industrie de toutes les nations
1853 New York   États-Unis universelle Industrie de toutes les nations
1855 Paris   Empire français universelle Agriculture, industrie et beaux-arts
1858 Dijon   Empire français universelle Beaux-arts, industrie et agriculture[5]
1860 Besançon   Empire français universelle Industrie horlogère et beaux-arts
1861 Metz   Empire français universelle Agriculture, industrie et beaux-arts, École de Metz
1862 Londres   Royaume-Uni universelle Agriculture, industrie et beaux-arts
1867 Paris   Empire français universelle Agriculture, industrie et beaux-arts
1872 Lyon   France universelle Agriculture, industrie, sciences, beaux-arts et commerce
1873 Vienne   Autriche-Hongrie universelle Culture et éducation
1876 Philadelphie   États-Unis universelle Industrie, beaux-arts, produits du sol et des mines
1878 Paris   France universelle Agriculture, industrie et beaux-arts
1879 Sydney   Australie universelle Commerce, industrie, arts, sciences et éducation
1881 Paris   France spécialisée Électricité
1880 Melbourne   Australie universelle Arts, fabrications, produits industriels et agricoles de toutes les nations
1885 Anvers   Belgique universelle[6]  ?
1887 Toulouse   France spécialisée
1888 Barcelone   Royaume d'Espagne universelle Architecture, Art: Apothéose du Modernisme catalan (Antoni Gaudí), urbanisation de la zone du Parc de la Ciutadella, depuis l'arc de triomphe jusqu'à la gare de train de France (Estació de França en Catalan).
1889 Paris   France universelle La Révolution française et les progrès des sciences et techniques faits en France depuis 1789
1891 Prague   Autriche-Hongrie universelle  ?
1893 Chicago   États-Unis universelle Célébration du 400e anniversaire de la découverte de l'Amérique (avec un an de retard)[7]
1894 Anvers   Belgique universelle  ?
1894 Lyon   France universelle Industrie et colonie
1895 Bordeaux   France universelle Industrie
1897 Bruxelles   Belgique universelle La Vie Moderne[8]
1900 Paris   France universelle Le bilan d'un siècle, également cadre des Jeux olympiques d'été de 1900
1904 Saint Louis   États-Unis universelle Célébration du centenaire de l'acquisition du territoire de la Louisiane
1905 Liège   Belgique universelle Célébration du 75e anniversaire de l'indépendance belge
1906 Milan   Royaume d'Italie universelle Les transports ; célébration de l'achèvement de la percée du tunnel du Simplon
1907 Bordeaux   France spécialisée Marine
1908 Marseille   France spécialisée L'électricité
1909 Nancy   France spécialisée Beaux-Arts École de Nancy, Cristalleries Daum, Gallé, Majorelle
1910 Bruxelles   Belgique universelle  ?
1911 Charleroi   Belgique spécialisée[9]  ?
1911 Roubaix   France universelle Textile
1911 Turin   Italie universelle Industrie et travail
1911 Dresde   Empire allemand spécialisée Hygiène et Santé
1913 Gand   Belgique universelle  ?
1914 Lyon   France universelle Hygiène et Santé
1915 San Francisco   États-Unis universelle Inauguration du canal de Panama et célébration de la construction de San Francisco
1922 Rio de Janeiro   Brésil universelle Célébration du centenaire de l'independence Brésilienne
1925 Grenoble   France spécialisée Houille blanche et tourisme. Utilisation de l'électricité. Construction de la Tour Perret et création du Parc Paul-Mistral
1929 Barcelone   Royaume d'Espagne universelle À l'origine: Exposition des Industries Électriques, Architecture le Noucentisme en réaction contre le Modernisme catalan, urbanisation de la place d'Espagne, Pueblo Espagnol sur la colline de Montjuic
1930 Anvers   Belgique spécialisée Coloniale, maritime et d'art flamand
1930 Liège   Belgique spécialisée Industrie et Sciences
1933 Chicago   États-Unis universelle L'indépendance entre l'industrie et la recherche scientifique
1935 Bruxelles   Belgique universelle Les transports - La colonisation
1936 Stockholm   Suède spécialisée L'aviation
1937 Paris   France universelle Les arts et techniques dans la vie moderne
1938 Helsinki   Finlande spécialisée L'aéronautique
1939 Liège   Belgique spécialisée La grande saison internationale de l'eau
1939-1940 New York   États-Unis universelle La construction du Monde de demain -
Célébration du 150e anniversaire de l’installation du gouvernement de George Washington
1949 Stockholm   Suède spécialisée Vue d’ensemble de l’état actuel du sport et de la culture physique dans tous les pays du monde -
Célébration du 100e anniversaire de la mort de Pehr Henrik Ling, fondateur de la gymnastique suédoise
1949 Port-au-Prince   Haïti universelle Bicentenaire de la fondation de Port-au-Prince - Hommage aux œuvres de paix et de progrès
1951 Lille   France spécialisée Le textile
1953 Rome   Italie spécialisée L'agriculture
1953 Jérusalem   Israël spécialisée La conquête du désert
1954 Naples   Italie spécialisée La navigation
1955 Helsingborg   Suède spécialisée Arts appliqués de l'habitation et de l'aménagement intérieur
1955 Turin   Italie spécialisée Le sport
1956 Beit Dagan   Israël spécialisée Agrumes et citriculture
1957 Berlin   Allemagne de l'Ouest spécialisée Reconstruction du quartier Hansa
1958 Bruxelles   Belgique universelle Bilan du monde pour un monde plus humain
1961 Turin   Italie spécialisée L'Homme au travail - Célébration du 1er centenaire de l'unité de l'Italie
1962 Seattle   États-Unis universelle Aperçu de la vie de l’Homme au XXIe siècle
1964 New York   États-Unis universelle La paix par la compréhension
1965 Munich   Allemagne de l'Ouest spécialisée Transports et communications
1967 Montréal   Canada universelle Terre des Hommes - Centenaire de la fédération du Canada
1968 San Antonio   États-Unis spécialisée La rencontre des civilisations aux Amériques
1970 Osaka   Japon universelle Progrès humain dans l'Harmonie
1971 Budapest   Hongrie spécialisée La chasse
1974 Spokane   États-Unis spécialisée Progrès sans pollution
1975 Naha   Japon spécialisée La mer que l'on aimerait voir
1981 Plovdiv   Bulgarie spécialisée La cynégétique
1982 Knoxville   États-Unis spécialisée Energy turns the World
1984 La Nouvelle-Orléans   États-Unis spécialisée Le Monde et ses rivières
1985 Tsukuba   Japon spécialisée La maison et son environnement – Science et technologie de l’humain
1985 Plovdiv   Bulgarie spécialisée Les réalisations des jeunes inventeurs
1986 Vancouver   Canada spécialisée Transport et communication - le Monde en mouvement
1988 Brisbane   Australie spécialisée Les loisirs à l’ère de la technologie -
Célébration du 200e anniversaire de la création de l’Australie
1991 Plovdiv   Bulgarie spécialisée L’activité des jeunes au service d’un monde de paix
1992 Gênes   Italie spécialisée Christophe Colomb - Les bateaux et la mer -
Célébration du 500e anniversaire de la découverte de l'Amérique
1992 Séville   Espagne universelle L'Ère des découvertes ; célébration du 500e anniversaire de la découverte de l'Amérique
1993 Daejeon   Corée du Sud spécialisée Le défi d'une nouvelle voie vers le développement
1998 Lisbonne   Portugal spécialisée Les océans, un patrimoine pour l’avenir -
Célébration du 500e anniversaire de l’arrivée de Vasco de Gama en Inde
2000 Hanovre   Allemagne universelle L'Homme, la nature, la technologie - économie d'énergie et d'espace
2005 Nagoya   Japon spécialisée La sagesse de la nature
2008 Saragosse   Espagne spécialisée L'eau et le développement durable
2010 Shanghai   Chine universelle Meilleure ville, meilleure vie
2012 Yeosu   Corée du Sud spécialisée Pour des côtes et des océans vivants : diversité des ressources et activités durables
2015 Milan   Italie universelle Nourrir la planète, énergie pour la vie
2017 Astana   Kazakhstan spécialisée Énergies durables, environnement. L'avenir de la planète.
2020 Dubaï   Émirats arabes unis universelle Connecter les esprits, Construire le futur

Notes et référencesModifier

  1. « Article 1, 1. de la Convention de 1928 concernant les Expositions internationales », Bureau international des Expositions
  2. « Article 1, 2. de la Convention de 1928 concernant les Expositions internationales », Bureau international des Expositions
  3. (en) The Great Exhibition of 1851, Duke Magazine, Volume 92, No.6, November-December 2006
  4. « Article 25, 1. de la Convention de 1928 concernant les Expositions internationales », Bureau international des Expositions
  5. http://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2016/05/11/en-1858-dijon-organisait-son-exposition-universelle
  6. Eugène Oscar Lami, Exposition universelle d'’Anvers, 1885. Rapports des membres du jury international des récompenses publiés par le commissariat général du gouvernement, ministère de l'’agriculture, de l'’industrie et des travaux publics, vol. CNAM 8 Xae 322,1, t. Tome 1., Bruxelles, Typogr. A. Vromant, (notice BnF no FRBNF30728933, lire en ligne)
  7. « Vue d'ensemble de l'Exposition universelle, Chicago, 1893 », sur World Digital Library,‎ (consulté le 18 juillet 2013)
  8. Thomas Braun Sr, La Vie moderne à l'Exposition internationale de Bruxelles, 1897, Bruxelles, 1898.
  9. http://www.charleroi1911-2011.be/presse/gv.pdf

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Christian-Philippe Chanut et Philippe Bouin, Histoire française des foires et des Expositions universelles, Baudouin, 1980
  • Régis Debray, « Voyage au pays des Expositions universelles. Entre Diderot et Disneyland », Le Monde, 7 juin 1990
  • Linda Aimone et Carlo Olmo, Les Expositions universelles : 1851-1900 (trad. de l'italien par Philippe Olivier), Belin, Paris, 1993, 317 p. (ISBN 2-7011-1447-0)
  • Florence Pinot de Villechenon, Fêtes géantes : les Expositions universelles, pour quoi faire ?, Autrement, Paris, 2000, 159 p. (ISBN 2-7467-0012-3)
  • Pascal Ory, « Expositions universelles. La fête au progrès », Le Monde Magazine, no 33, 30 avril 2010, p. 48-52
  • Christiane Demeulenaere-Douyère (dir.), Exotiques Expositions… : les Expositions universelles et les cultures extra-européennes France, 1855-1937, Somogy, Paris, 2010, 215 p. (ISBN 978-2-7572-0383-5) (publié à l'occasion de l'Exposition du même titre présentée aux Archives nationales (Hôtel de Soubise) du 31 mars au 28 juin 2010)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier