Eurosat - CanCan Coaster

Attraction d'Europa Park

Eurosat - CanCan Coaster
Description de l'image Eurosat Cancan Coaster.jpg.
Localisation Europa-Park, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Zone du parc France
Ouverture (Eurosat)
13 septembre 2018 (Eurosat - CanCan Coaster)
Fermeture (Eurosat)
Constructeur Mack Rides
Données techniques
Structure Métal
Type Montagnes russes en acier
Hauteur maximale 25,5 m
Longueur 900 m
Vitesse maximale 60 km/h
Accélération maximale 4 g
Durée du tour 3 min 18
Nombre d’inversion(s) 0
Capacité 1 050 personnes par heure
Taille minimale
requise pour l’accès
1,20 m
Coût 25 millions €

Fiche de Eurosat - CanCan Coaster sur rcdb.com

Images de Eurosat - CanCan Coaster sur rcdb.com

Eurosat - CanCan Coaster est un parcours de montagnes russes en intérieur situé dans le parc d'attractions allemand Europa-Park. L'attraction originale a été construite par Mack Rides et a ouvert en 1989, sous le nom Eurosat, dans le quartier thématique Français du parc. L'attraction est incluse dans un dôme géodésique.

En novembre 2017, l'attraction ferme pour plusieurs mois de travaux. Elle rouvre sous le nom Eurosat - CanCan Coaster le proposant une nouvelle thématique inspirée par Paris 1900 et le Moulin-Rouge. L'attraction ouvre par la même occasion une version en réalité virtuelle sous le nom de Eurosat Coastiality.

Eurosat (1989 - 2017)Modifier

L'attraction originale inaugurée en 1989 dans le quartier français était sur le thème de l'espace. Construite à l'intérieur d'un dôme géodésique de 43 m de diamètre et de 45 m de haut[1], sa forme originale en fit un symbole d'Europa-Park. Elle fut intégrée au quartier par le décorateur Ulrich Damrau[2].

Les visiteurs étaient accueillis à l'entrée par un grand robot. Dans la file d'attente, ils étaient plongés dans une atmosphère spatiale "rétro". Les trains étaient de couleurs argentés en forme de navette spatiale. Après une lente montée en spirale accompagnée de la musique « In a Second Orbit » de Stark Fader & The Cosmic Sound Heroes, un décompte retentissait : Ten, nine, Ignition sequence start, six, five, four, three, two, one, zero, All engine's running. À la période d'Halloween, la musique était remplacée par le morceau « He's been waiting for the storm » et le décompte était différent : "Ten, nine, it's time to crash, two, one, zero, hahaha".

Lors de la descente à une vitesse maximale de 60 km/h, le train passait près de comètes et de météorites. Au bout de 4 minutes, le train revenait sur "Terre" en passant dans un tunnel lumineux et en freinant brusquement avant de retourner en gare.

Lors de différents événements comme la coupe du monde de football de 2006, la période d'Halloween, de Noël ou de Pâques, la dôme de l'attraction était décoré sur toute sa surface : respectivement en ballon de football, en citrouille, en cadeau ou encore en œuf géant.

Eurosat - CanCan Coaster et CoastialityModifier

 
Eurosat - CanCan Coaster en 2020.

En , Europa-Park a annoncé que l'attraction ferait l'objet d'une rénovation majeure comprenant le changement total des rails, des trains, de la décoration ainsi que l'ajout d'une expérience de réalité virtuelle. Le parc a annoncé vouloir garder un tracé proche de l'original en mémoire de Franz Mack, créateur d'Europa-Park qui avait conçu lui-même l'attraction à la fin des années 1980[3]. Seuls les calculs vectoriels et le gabarit des rails ont été réadaptés pour correspondre aux standards actuels exigés par les organismes de contrôle et de certification.

L'attraction transporte ses derniers passagers le , après 28 ans de fonctionnement et plus de 80 millions de passagers embarqués[4],[5].

Le nom Eurosat - CanCan Coaster a été annoncé en janvier 2018, faisant référence au french cancan et dévoilant un partenariat avec le Moulin-Rouge[6],[7]. L'investissement total est estimé à 30 millions d'euros[8]. L'attraction a été inaugurée officiellement le en présence notamment du réalisateur français Luc Besson, du directeur du Moulin Rouge Jean-Victor Clerico et de danseuses du cabaret parisien[9],[10]. L'attraction a ouvert au public dès le lendemain.

 
Bras de la Statue de la liberté.

La décoration et les nouvelles façades de l'attractions s'inspire de Paris à le Belle époque et des pavillons des expositions universelles[11]. L'entrée de l'attraction est ornée d'une reproduction fidèle du Moulin-Rouge[12] et l'on découvre à l'intérieur de la file d'attente plusieurs costumes originaux du cabaret parisien. La suite de la file d'attente présente une réplique de la main de la Statue de la liberté, telle qu'elle avait été exposée à Philadelphie lors de l'Exposition universelle de 1876. Une vitrine en partenariat avec le Musée Bartholdi de Colmar, rappelle les origines françaises du sculpteur. On découvre ensuite une pièce inspirée par la bohème parisienne et l'activité artistique prolifique en 1900 dans le quartier de Montmartre. Après un passage extérieur où sont visibles différentes affiches du cabaret parisien, les visiteurs avancent dans les loges puis se retrouvent dans la gare d'embarquement. Le parcours débute sur une scène ou les vapeurs d'absinthe s'évaporent. Le train démarre alors son ascension au dessus des toits parisiens et de la Tour Eiffel. Le parcours s'effectue dans l'obscurité et dévoile quelques monuments parisiens tels que l'Arc de Triomphe ou la cathédrale Notre-Dame de Paris.

L'expérience de réalité virtuelle nommée Eurosat Coastiality bénéficie d'une entrée et d'une gare à part entière, mais utilise le même parcours et les mêmes trains que CanCan Coaster. Cette attraction a été développée en partenariat avec Luc Besson et reprend l'univers du film Valérian et la Cité des mille planètes, sorti en 2017[13],[14]. Après l'attraction Arthur en 2014, c'est la deuxième collaboration entre le parc allemand et le réalisateur français. L'attraction est le fruit de la collaboration entre MackMedia, VR Coaster, Holodeck VR et EuropaCorp. C'est la première fois que le principe de free roaming est appliqué pour une attraction. Les visiteurs mettent leurs casques de réalité virtuelle avant de s'installer à bord du train.

La bande originale de la nouvelle attraction a été composée par Eric Babak. Elle a été mixée et mastérisé dans les studios londoniens d'Abbey Road[15]. Le titre "In a second orbit" diffusé pendant la montée des trains est une réorchestration du thème de la première version d'Eurosat.

En hiver, le dôme est utilisé comme écran pour un spectacle de vidéo-mapping.

CaractéristiquesModifier

  • Longueur : 900 mètres + 22 mètres pour la partie VR (gare annexe)
  • Hauteur : 25,5 m
  • Vitesse maximale : 60 km/h
  • Durée : 3:18 min
  • Débit théorique : 1 550 pers./h (première version) 1 050 pers./h (nouvelle version)
  • Accélération maximale: 4 g
  • Type d'attraction : Attraction intérieure

RéférencesModifier

  1. Structurae, « Eurosat (Rust, 1989) »  , sur structurae.info, (consulté le ).
  2. « rust-beim-europapark.de/blog/z… »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  3. « Unternehmensportal », sur europapark.com (consulté le ).
  4. (de) « Letzte Fahrt für die Achterbahn „Eurosat“ im Europa-Park », sur baden.fm, (consulté le ).
  5. Nicolas Zaugra, « Europa Park révolutionne son grand-huit Eurosat et son quartier français pour 2018 », sur actu.fr, (consulté le ).
  6. « Europa Park : Eurosat devient Eurosat can-can coaster en 2018 », sur radiomelodie.com, (consulté le ).
  7. (en) « New Attraction Inspired by Paris and the Moulin Rouge Universe », sur Phase9 Entertainment, (consulté le ).
  8. « Le quartier français a rouvert à Europa-Park », sur L'essentiel (consulté le ).
  9. « Europa-Park met à l’honneur le french cancan dans son quartier français relooké », sur quotidiendutourisme.com (consulté le ).
  10. (de) « Runde Sache! „Eurosat – CanCan Coaster“ im Europa-Park offiziell eröffnet », sur Convention International I MICE, (consulté le ).
  11. « Tour d'essai à bord d'Eurosat CanCan Coaster - Europa-Park JUNIOR CLUB » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  12. Christophe Pinol, « Attractions: Europa-Park croise le Moulin Rouge avec... Valérian », Le Matin Bleu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  13. « Europapark : une attraction sur le thème du film Valerian de Luc Besson », sur radiomelodie.com, (consulté le ).
  14. « Loisirs / La réalité virtuelle franchit une nouvelle étape à Europa Park », Dernières Nouvelles d'Alsace,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  15. « Luisteren : nieuwe muziek voor attracties Europa-Park », sur Looopings, (consulté le ).

Liens externesModifier