Eugène Graëve

personnalité politique française

Eugène Graëve
Illustration.
Fonctions
Député de la Guadeloupe

(8 ans, 1 mois et 9 jours)
Réélection
Législature XIVe et XVe (Troisième République)
Groupe politique Républicain radical et radical-socialiste
Maire de Sainte-Anne
Successeur Maurice Satineau
Biographie
Nom de naissance Jean-Marie Charles Eugène Graëve
Date de naissance
Lieu de naissance Petit-Bourg (Guadeloupe)
Date de décès (à 79 ans)
Lieu de décès Paris 13e
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique Rad.
Profession Avocat
Dirigeant de sucrerie

Eugène Graëve, né le à Petit-Bourg (Guadeloupe) et mort le à Paris, est un homme politique français. Il est député de la Guadeloupe de 1928 à 1936.

BiographieModifier

Jean-Marie Charles Eugène Graëve naît en Guadeloupe en 1878, dans une famille de colons. Tout à la fois avocat et dirigeant de la sucrerie de Sainte-Anne, il est membre du Parti radical. Il exercera le métier d'avocat jusqu'en 1914.

Le 9 juin 1915, il est engagé volontaire pour la durée de la Guerre, il est démobilisé le 5 février 1919 comme lieutenant.

En 1925, il est élu maire de Sainte-Anne jusqu'en 1935[1].

Lors des élections législatives françaises de 1928, il est élu dès le premier tour face à cinq concurrents dans la 2e circonscription, mais en 1932, il est difficilement réélu au second tour. En 1936, il est battu dans la 2e circonscription par Maurice Satineau, allié à Gratien Candace, député de la 1re circonscription.

Il meurt au 13, rue Jean-Colly à Paris, le 8 janvier 1958[2].

DistinctionsModifier

Lien externeModifier

RéférencesModifier

  1. Ville de Sainte-Anne : un brin d'histoire
  2. Émile Ropolphe Enoff, Les Parlementaires de la Guadeloupe : 1889-1958, PLB Éditions, , 216 p. (ISBN 978-2-35365-095-8), p. 82-83
  3. « Cote 19800035/151/19282 », base Léonore, ministère français de la Culture