Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kahn.
Esther Kahn
Réalisation Arnaud Desplechin
Scénario Emmanuel Bourdieu et Arnaud Desplechin
Acteurs principaux
Sociétés de production Why Not Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 142 minutes / 157 minutes
Sortie 2000

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Esther Kahn est un film français et anglais réalisé par Arnaud Desplechin, sorti en 2000. Le scénario est l'adaptation d'une nouvelle d'Arthur Symons publiée en 1905.

Sommaire

SynopsisModifier

Esther Kahn vit dans le East End, à Londres, à la fin du XIXe siècle. Elle travaille dans la couture avec sa famille juive, mais ça ne lui plait pas. Retranchée du monde, sujet des moqueries de ses frères et sœurs, elle demeure indécise sur son avenir. Après avoir assisté à une pièce de théâtre, elle décide de devenir actrice. Figuration, rôle secondaire, doublure l'amènent, au fur et à mesure, à pouvoir vivre de ses propres moyens. Sous la houlette de Nathan Quellen, un vieil acteur raté, elle améliore son jeu mais il lui manque encore d'avoir vécu.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Projet et réalisationModifier

Accueil critique et publicModifier

Après son passage à Cannes dans une version de 157 minutes, le film sort en salles en octobre 2000 dans une version plus courte d'un quart d'heure. Le réalisateur précise à ce propos qu'il lui est « difficile de répondre d’autre chose que de la version complète[2]. » La version longue comporte principalement trois scènes de plus : une séquence de rêve d'Esther, et deux autour du personnage de Philippe Haygard, interprété par Fabrice Desplechin[3].

Esther Kahn a réalisé 160 677 entrées en France au cours de son exploitation en salles dans sa version courte[4] et un total de 172 311 spectateurs en Europe[5].

Prix et distinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Fiche du film sur le site du Festival de Cannes.
  2. Frédéric Strauss, « Arnaud Desplechin parle des films de sa vie », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne)
  3. « Esther Kahn », sur Ciné-club de l'association des élèves de l'École Normale Supérieure, 2008-2009 (consulté le 4 août 2013)
  4. Esther Kahn sur le site www.jpbox-office.com
  5. Esther Kahn sur la base de données Lumière (version non précisée).

Liens externesModifier