Escadrille 9S

Escadrille 9S
Création
Dissolution
Type surveillance maritime
Garnison BAN Tontouta
Équipement Falcon 200 Gardian

L’escadrille 9S est une escadrille de l'aéronautique navale française créée le [1] et dissoute le .

HistoriqueModifier

Créée en Indochine en 1950 sur la Base d'aéronautique navale de Cát Lái, l’escadrille 9S est dissoute le après avoir reçu la Croix de guerre des Théâtres d'opérations extérieurs.

L’escadrille 9S est réarmée le sur la BAN Lann-Bihoué avec trois Avro Lancaster [WU16, 27 et 41] équipés pour les missions outre-mer. Ils arrivent le en Nouvelle-Calédonie, résidence permanente de la 9S. En 1962 la dotation initiale est remplacée par trois autres Lancaster (WU-13, 15 et 21). Le le train d'atterrissage droit du Lancaster [WU21] s’efface à l’atterrissage à Wallis ; l'avion est réformé sur place. En 1964, les 2 derniers Lancaster de l'aviation navale française sont finalement remplacés par deux Douglas DC-4 (49148 et 10454). L'escadrille 9S est dissoute le , redésignée Section de Liaison de Nouvelle-Calédonie (SLNC), qui ne dispose plus que d’un seul DC-4.

L’escadrille 9S est recréée le en Nouvelle-Calédonie, et la BAN Tontouta créée le . La 9S dispose alors de 2 DC-3, d’un DC-4 et d’un Lockheed P2V-7 Neptune. Le DC-4 percuta de nuit le Mont Kokotéra le (7 tués). Le P2V-7 Neptune no 330 immobilisé à Hihifo, Wallis, le , à la suite d'une panne de moteur est réformé sur place. Heureusement, deux Falcon 200 Gardian avaient quitté la base aérienne 125 Istres-Le Tubé le même jour pour Nouméa. Ils arrivent les (no 65) et (no 77).

L’escadrille 9S est définitivement dissoute le , missions et moyens étant repris par la nouvelle flottille 25F, basée sur la base aérienne 190 Tahiti-Faa'a, qui maintient un détachement de deux Falcon 200 Gardian à la base aérienne 186 Nouméa.

BasesModifier

AppareilsModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Ex-Flottille 9S créée le 1er octobre 1950, dissoute le 1er avril 1952, dissoute le 1er janvier 1959, réarmée le 1er mai 1975