Ernst Dieffenbach

scientifique allemand

Johann Karl Ernst Dieffenbach (Gießen, , mort le (à 44 ans)) est un explorateur, médecin, géologue et naturaliste allemand.

Ernst Dieffenbach
Image dans Infobox.
Gravure représentant une allégorie d'Ernst Dieffenbach lors de son ascension du Mont Egmont en Nouvelle-Zélande
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 44 ans)
GiessenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domiciles
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Œuvres principales
Travels in New Zealand with contributions to the geography, geology, botany, and natural history of that country (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Il fait des études de médecine (1828-1833) mais, engagé politiquement, doit s'exiler en Suisse pour les achever (1836). Emprisonné à Zurich pour duel (1836), il vit ensuite en France puis en Angleterre (1837) où il rencontre Charles Darwin, Charles Lyell et Richard Owen et se passionne pour les débats naturalistes. Il décide alors de partir en Nouvelle-Zélande comme employé de la New Zealand Company.

Parti en 1839 avec les Wakefield, père et fils, il fait de nombreuses expéditions dans le centre de l'île Nord, est le premier européen à escalader le mont Egmont et séjourne un mois dans les îles Chatham.

Ses nombreuses collectes (spécimen végétaux, fossiles , etc.) sont envoyées aux jardins botaniques royaux de Kew.

De retour en Angleterre en 1841, il publie le récit de son voyage (1843), un des premiers à considérer d'une manière humaniste les Maoris.

En 1846, il envisage un nouveau voyage en Nouvelle-Zélande mais ne parvient pas à rassembler suffisamment de fonds. Rentré en Allemagne en 1848, il est nommé directeur du Musée géologique de Gießen et professeur à l'université (1849).

Il meurt du typhus en 1855.

ŒuvresModifier

  • New Zealand and its Native Population (1841)
  • Travels in New Zealand, 2 vol, (1843)
  • On the Study of Ethnology (1843)
  • Charles Darwin’s Naturwissenschaftliche Reisen nach den Inseln des grünen Vorgebirges, Südamerika, dem Feuerlande, den Falkland-Inseln, Chiloé-Inseln, Galápagos-Inseln, Otaheiti, Neuholland, Neuseeland, Van Diemen’s Land, Keeling-Inseln, Mauritius, St. Helena, den Azoren (1844, traduction du Journal of Researches de Darwin)
  • Vorschule der Geologie - Eine Anleitung zur Beobachtung und zum richtigen Verständnis der noch jetzt auf der Erdoberfläche vorgehenden Veränderungen sowie zum Studium der geologischen Erscheinungen überhaupt (1853, traduction en allemand de The Geological Observer de Henry De la Beche)

HommagesModifier

ZoologieModifier

La Râle de Dieffenbach (Gallirallus dieffenbachii) a été nommée en son honneur.

BotaniqueModifier

Genre
Espèces

LittératureModifier

BibliographieModifier

  • Wilhelm von Gümbel, Dieffenbach, Ernst, in Allgemeine Deutsche Biographie (ADB), vol. 5, Duncker & Humblot, Leipzig 1877, p. 120 (Lire en ligne)
  • François Angelier, Dictionnaire des Voyageurs et Explorateurs occidentaux, Pygmalion, 2011, p. 276  

Notes et référencesModifier

  1. Fl. New Zealand 211 (IK)
  2. Gen. Pl. [Bentham & Hooker f.] 1(3): 916. 1867 (IK)
  3. Trans. New Zealand Inst. 1910, xliii. 180. 1911 (IK)
  4. Veg. Chatham-Isl. 17. 1864 (IK)
  5. Handb. N. Zeal. Fl. 729 (IK)
  6. Icon. Pl. 6: t. 547. 1843 (IK)
  7. Trans. & Proc. New Zealand Inst. lvii. 14. 1927 (IK)
  8. Prodr. (DC.) 10: 459. 1846 (IK)
  9. Lond. Journ. Bot. ii. 497. 1843 (IK)
  10. Genera Plantarum Supplement. 4(2) 1848 (APNI)
  11. Alexandre Tarrieu, Dictionnaire des personnes citées par Jules Verne, vol. 1 : A-E, éditions Paganel, 2019, p. 263

Liens externesModifier