Ernest Boulanger (homme politique)

économiste français

Ernest Boulanger est un homme politique français né le à Nantillois (Meuse) et décédé le à Paris. Il est notamment sénateur, et ministre des colonies.

BiographieModifier

Fils de cultivateurs et petit-fils d'un greffier de justice de paix et d'un maréchal-ferrant, Ernest Boulanger devient en décembre 1851 surnuméraire de l'Enregistrement puis gravit les échelons dans l'administration et devient receveur de province puis vérificateur et enfin en 1863 rédacteur dans l'administration centrale. Il est promu sous-chef de bureau en 1869 puis chef en 1877 et enfin directeur Général de l’Enregistrement entre 1883 et 1886. Il est l'auteur de divers ouvrages en matière d'enregistrement et d'hypothèques.

Sénateur de la Meuse de 1886 à 1907 dans la Gauche démocratique, il participe très activement aux discussions budgétaires. Il est pendant de longues années vice-président de la commission des finances.

Il est ministre des Colonies, poste nouvellement créé, du 20 mars au 29 mai 1894 dans le gouvernement Jean Casimir-Perier et premier président de la Cour des comptes de 1894 à 1900. Il est également président du conseil d'administration de la compagnie générale des omnibus, de 1890 à 1894 et de 1900 à 1907.

OuvragesModifier

  • Ernest Boulanger (1831-1907), Étude sur la novation en matière d'enregistrement : précédée d'une introduction historique et du développement de la doctrine romaine., Bar le Duc, N Rolin, (lire en ligne)
  • Ernest Boulanger (1831-1907), Traité pratique et théorique des radiations hypothécaires, Paris (lire en ligne)

DistinctionsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier