Emmie Charayron

triathlète française

Emmie Charayron
Image illustrative de l’article Emmie Charayron
Emmie Charayron, La Baule 2011.
Contexte général
Sport Triathlon
Période active 2008 - 2020
Biographie
Nom dans la langue maternelle Emmie Charayron
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Nationalité France
Naissance (32 ans)
Lieu de naissance Lyon, Rhône
Taille 1,60 m (5 3)
Poids de forme 52 kg (114 lb)
Entraîneur Philippe Charayron (2000-2014)
Laurent Vidal (2014-2015)

Emmie Charayron (née le à Lyon) est une triathlète professionnelle française, triple championne de France et championne d'Europe de triathlon courte distance.

BiographieModifier

Emmie Charayron remporte son premier titre international à 18 ans, en devenant championne d'Europe junior en 2008. En 2009 elle réalise un triplé en remportant les championnats de France, d'Europe et du monde de la catégorie junior et double le titre de championne d'Europe en remportant également celui de la catégorie U23 (espoir).

En 2011, elle termine à la neuvième place de la Coupe du Monde.

Emmie Charayron est licenciée à l'E.C. Sartrouville Triathlon pour la saison 2013. Elle était, auparavant, licenciée au Lagardère Paris Racing et fut formée dans le club du CRV Lyon Triathlon. Membre de l'équipe de France militaire de triathlon en faisant partie des Écoles Militaires de Draguignan (EMD), elle détient le grade de soldat de 1re classe. En 2011 elle remporte le championnat d'Europe sur distance M[1] et le elle est officiellement sélectionnée pour les Jeux Olympiques de Londres pour la première fois et en compagnie de Carole Péon et Jessica Harrison[2]. Elle s'y classera dix-huitième.

Entrainée par son père jusqu'en 2014, elle décide d'entamer une collaboration avec Laurent Vidal, elle rejoint son groupe aux côtés d'Andrea Hewitt et d'Alexandra Cassan-Ferrier avec pour objectif de se qualifier aux Jeux Olympiques de 2016[3].

Emmie Charayron réussit à se qualifier pour les Jeux Olympiques de Rio de 2016, cependant une blessure nécessitant une opération chirurgicale, l'oblige en accord avec la fédération nationale à déclarer forfait[4], face à l’impossibilité d'être parfaitement rétablie et sportivement prête pour l'épreuve olympique[5].

En juin 2019, elle s'impose à Metz sur distance S et remporte le titre de championne de France pour la troisième fois. En juillet 2020, elle annonce qu'elle met un terme à sa carrière de triathlète. A trente ans, elle décide de se tourner vers d'autres activités[6].

PalmarèsModifier

Le tableau présente les résultats les plus significatifs (podium) obtenus sur le circuit national et international de triathlon depuis 2008[7],[8].

Année Compétition Pays Position Temps
2019 Championnat de France   France   h 58 min 40 s
2018 Championnat de France   France   h 2 min 29 s
2016 Championnat de France   France  
2015 Championnat de France   France   h 0 min 27 s
Championnats d'Europe de triathlon en relais mixte   Suisse   h 25 min 21 s
2013 Championnat de France   France   h 3 min 3 s
2012 Championnat d'Europe   Israël   h 7 min 56 s
2011 Championnat d'Europe   Espagne   h 4 min 0 s
Championnat de France   France   h 4 min 19 s
WTS Madrid   Espagne   h 3 min 58 s
2010 WTS Madrid   Espagne   h 6 min 5 s
Coupe d'Europe - l'étape à Quarteira   Portugal   h 6 min 12 s
2009 Coupe d'Europe - l'étape à Quarteira   Portugal   h 3 min 2 s
Coupe d'Europe - l'étape à Athlone   Irlande   h 0 min 15 s
2008 Coupe d'Europe - l'étape à Alanya   Turquie   h 4 min 51 s

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Emmie Charayron, premier titre européen », sur www.triathlon.org (consulté le ).
  2. (en) « Selection française pour Londres 2012 », sur www.triathlon.org.
  3. « Le miraculé Vidal prend Charayron sous son aile », sur http://www.leparisien.fr (consulté le ).
  4. « Emmie Charayron déclarée forfait pour les Jeux Olympiques de Rio », sur http://fftri.com, (consulté le ).
  5. Alexandre Saint-Jalm, « Emmie Charayron forfait pour les JO de Rio », sur trimes.org, juillet ,016 (consulté le ).
  6. « Emmie Charayron (Tri Val de Gray) met un terme à sa carrière », sur estrepublicain.fr, (consulté le ).
  7. « Emmie Charayron Triathlon », sur www.les-sports.info (consulté le ).
  8. « Palmarès ITU : Emmie Charayron », sur www.triathlon.org (consulté le ).

Voir aussiModifier

Lien interneModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier